Please reload

NOTRE SEIGNEUR, OBJET DE LA FOI EN VUE DU SALUT

 

 

… En leur annonçant la bonne nouvelle de la paix par Jésus-Christ ; c’est lui, le Seigneur de tous. Ac 10:36

 

Il est totalement impossible à un homme d'être sauvé s'il vient à Christ pour être secouru mais sans avoir la moindre intention de lui obéir; en effet, on ne peut séparer en Christ la fonction de Sauveur de celle de Seigneur.

 

Écouter l'exhortation de l'apôtre Paul ;

« Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé. Car en croyant du cœur on parvient à la justice, et en confessant de la bouche on parvient au salut (…) ils ont tous le même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l’invoquent. Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. » (Rom 10:9-13)

 

Ici, le Seigneur est l'objet de la foi en vue du salut ! Et lorsque le geôlier de Philippes a demandé ce qu'il devait faire pour être sauvé, Paul lui a répondu « crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé » (Act 16:31)

 

L’apôtre ne lui a pas dit de croire en Jésus comme Sauveur en se disant que plus tard il pourrait considérer la question de sa Seigneurie et la régler à sa propre convenance. Paul ne concevait pas la séparation des offices de Sauveur et de Seigneur. Christ doit être reconnu comme Seigneur, sinon, il ne peut être le Sauveur.

 

Nous n'avons évidemment pas l'intention, ici, d'enseigner que notre premier contact avec Christ en vue du salut doit apporter une connaissance parfaite de ce qu'il est pour nous. En vérité, c'est plutôt le contraire. les siècles ne suffiront pas pour nous permettre de comprendre pleinement toutes les richesses de sa grâce.  

 

Au fur et à mesure que nous découvrons de nouvelles significations de ses titres et nous les approprions, nous croîtrons dans la connaissance de notre Seigneur et des nombreuses formes d'amour qu'il répand depuis sa position élevée sur le trône !

 

A.W. TOZER

 

 

 

Please reload