LES CHOSES ANCIENNES PASSENT, TOUTES CHOSES DEVIENNENT NOUVELLES


Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette puissance supérieure soit attribuée à Dieu, et non pas à nous. 2 Cor 4:7


Le chrétien qui a consacré sa vie à Dieu et s'est chargé de sa croix ne devrait pas être surpris par le conflit dans lequel il se trouve tout d'un coup engagé. Ce conflit est logique ; il résulte de la nature de Dieu, de l’homme et de la foi chrétienne !


Il découvrira, par exemple, que les voies de Dieu et celle des hommes ne sont pas les mêmes. Il trouvera que les aptitudes qu’il a apprises dans le monde d’Adam lui sont très peu utiles dans le domaine spirituel. Ses méthodes essayées et éprouvées pour réussir dans la vie se révéleront inefficaces lorsqu'il voudra les appliquer à l'œuvre de l'Esprit. Le nouvel Adam n’abdiquera pas devant le Vieil Adam et n’adaptera pas au monde les méthodes valables dans la nouvelle création. Dieu ne donne pas sa gloire à un autre !


La véritable Église de Dieu, la famille des êtres humains pardonnés et régénérés, est une merveille est une source d'étonnement aux yeux de l’ancienne création, un signe perpétuel de l’irruption du surnaturel dans le domaine des choses naturelles.


L'Église est une nappe qui descend du ciel, un mélange de différent et de dissemblable, un prodige et une source de perplexité, qu'on ne peut ni comprendre ni expliquer et dont on ne parvient pas à se débarrasser. Ce qui, en elle, se prête à l'analyse par l'historien ou le psychanalyste est justement ce qui importe peu, c'est-à-dire le vase de terre qui contient le précieux trésors.


Le trésor lui-même transcende la capacité humaine à comprendre. Ceux qui persévèrent pour connaître le Seigneur découvre que les choses anciennes passent et que toutes choses deviendront nouvelles !


A.W.TOZER

14 vues