Please reload

L'ESPÉRANCE DU SALUT !

 

L’ivraie, les boucs et les mauvais fruits sont les preuves évidentes que tous ceux qui sont dans le troupeau ne font pas partie du Royaume de Dieu.

La parole nous a avertis que des faux prophètes s’introduiraient dans l’église, et qu’à la fin des temps, Jésus ferait le tri entre les brebis et les boucs. Il ne retirera l’ivraie qu’à la fin, de peur d’arracher la bonne herbe et nous savons aussi que seul les arbres qui porteront de bons fruits subsisteront et que les autres seront coupés et jetés au feu. A cela, nous pouvons également rajouter que toute branche orgueilleuse sera retranchée de l’olivier.

 

Dieu nous a appelés, il nous a justifiés et il veut nous glorifier. La grâce nous a ouvert le chemin vers le salut, et nous avons cette espérance que si nous demeurons fermes dans la bonté de Dieu, c’est à dire si nous restons fidèles à ses commandements, dans une crainte respectueuse sans nous abandonner à l’orgueil, nous serons avec lui éternellement. Rom 11:20-22 Cela est vrai ; elles ont été retranchées pour cause d’incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t’abandonne pas à l’orgueil, mais crains ; car si Dieu n’a pas épargné les branches naturelles, il ne t’épargnera pas non plus. Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu : sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté ; autrement, tu seras aussi retranché. 

 

l’Église de Laodicée en est le parfait exemple, tout comme les chrétiens de Corinthe qui ont été repris par Paul. Tous ces chrétiens se croyaient riches, pensant que le salut leur était pleinement assuré quoi qu’ils fassent ! Ils étaient riches et pensaient être en sécurité ! La séduction avait envahi leur coeur à tel point qu’ils avaient volontairement mis de côté toutes les recommandations nécessaires et pourtant très claires, prêchés par Jésus et les apôtres. 

 

Les chrétiens de Laodicée avaient une pleine assurance de leur salut, tout comme les vierges folles, car jamais un seul instant, ils n’auraient pensé être rejetés loin de la face de Dieu !

 

La séduction du diable est puissante au sein de l’Église de Dieu, sa manière d’agir n’a pas changée depuis le commencement. Lorsque le serpent est venu tenter Eve, il l’a fait avec beaucoup de délicatesse, lui laissant croire qu’elle avait tout à gagner et qu'elle était en train de se faire gruger ! Sa méthode est restée la même encore 6 000 ans plus tard ! « Ton salut est assuré, alors ne t’inquiète pas de savoir si tu dois faire ceci ou cela ! Dieu t’aime, c’est un papa d’amour et il te pardonnera tout ! Tu es devenu son enfant ! » L’amour et le pardon de Dieu deviennent ici le moyen de séduction que le diable va utiliser pour mieux amener son message. En se servant de la parole, tout comme il l'a fait avec Jésus dans le désert, il amène subtilement un message très dangereux, car il incite le chrétien à ne plus craindre Dieu, et à le considérer comme un "papa" des temps modernes, qui accepte tout et qui a perdu tout sens de l'autorité ! En une phrase, Satan a réussi à mettre en avant la bonté et l’amour de Dieu pour anéantir totalement Sa Justice et Sa Sainteté ! C’est ainsi qu’aujourd’hui, beaucoup de chrétiens se laissent séduire par des messages déviationnistes qui élèvent le « moi » en se servant du nom de Jésus pour des fins personnelles.

 

Le message est si subtil, qu’une grande majorité se laissent appâter et n’y voient que du feu. Pourvu que La bible soit prêchée et que la parole de Dieu soit enseignée, tout va bien ! Ils ne se rendent même pas compte qu'elle est mélangée à des doctrines païennes, telle que la psychologie, l’estime de soi, le new-âge, la prière sur la tombe des morts, la prospérité, etc… L’enseignement de Jésus est subtilement délaissé, pour laisser place à un évangile plus moderne, adapté au monde actuel. Et pourtant, les apôtres n'ont fait que reprendre les écrits de l’ancien testament pour révéler les mystères de Dieu qui avaient été cachés pendant des siècles. Aucun livre de la bible n’est à retirer, bien au contraire ! L’ancien testament est le fondement du nouveau et la croix est la clé pour en comprendre les mystères ! C'est l'ancien testament qui nous explique et nous révèle la nouvelle alliance.

 

Dieu n’a pas changé, et pourtant le diable ne cesse de dire le contraire aux chrétiens depuis 2000 ans " Dieu n'est plus ce Dieu méchant, il est devenu gentil ! Sa grâce te permet maintenant de faire ce que tu veux. Il t'aime et te pardonnera quoi que tu fasses, parce que tu es sauvé ! "

 

Dieu aurait-il changé ?

Mal 3:6 6 Car je suis l’Eternel, je ne change pas ; Et vous, enfants de Jacob, vous n’avez pas été consumés.

Dieu est Dieu et il est parfait ! Il a toujours été un Dieu d’amour et partout nous le voyons dans l’ancien testament, il suffit de regarder la création et sa perfection pour réaliser l’amour de Dieu envers l’être humain. Tout lui a été donné. Le jardin d’Eden était parfait, il n’avait qu’à s’y reposer et vivre sans contrainte pendant l’éternité. Mais c’est parce que Dieu est Amour qu’il est par conséquent Juste ! Le propre de l’Amour, c’est la Justice, car sans Justice, il est impossible de prétendre Aimer ! C’est tout simplement logique. Et être juste, c’est séparer ceux qui veulent vivre dans la sainteté de ceux qui ne le veulent pas. Si celui qui n’obéit pas à la parole de Dieu est traité de la même manière que celui qui la met en pratique chaque jour de sa vie, où est la justice ? Si la grâce permet tout, pourquoi alors chercher à se sanctifier ?

 

Mais la parole de Dieu nous dit que parce que Dieu est Amour, il est Juste ! Tout ce qu’il a dit depuis le commencement, il le fera ! C’est pourquoi tout ceux qui ne veulent pas obéir à sa parole n’auront aucune part au festin des noces. S’ils ne veulent pas revêtir l’habit de noces, c’est à dire vivre dans la sanctification, ils seront jetés loin de la face de Dieu. Heb 12:14 Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

La Justice de Dieu est la même dans l’ancien testament comme dans le nouveau, puisque son Amour n’a pas changé.

 

Ne pas juger et retrancher ceux qui vivent dans le désordre et ne reconnaissent pas le Maitre, serait totalement injuste envers ceux qui lui ont consacré leur vie ! Ce serait par conséquent leur manquer d’amour !

 

C’est pourquoi, parce que Dieu est Amour, Il est Juste et ne faillit pas à ce qu’Il a dit depuis le commencement. Tout ceux qui ne veulent pas respecter les règles établies ne peuvent être mélanger avec les autres.

 

Etant donné que l'Amour de Dieu n'a pas changé depuis le commencement, Sa Justice reste la même dans le nouveau testament également ! C’est pourquoi les apôtres ne feront qu’appuyer les conditions du salut tout au long du nouveau testament. La grâce est le passeport pour faire parti du voyage, mais le salut ne sera validé que si la date inscrite au bas n’est pas échue.

 

Paul explique clairement qu’il est dans un stade et qu’il court afin de remporter le prix. Il sait que tant qu’il n’a pas terminé, il peut tomber et même être réprouvé. 1 Cor 9:27 Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi–même rejeté, après avoir prêché aux autres. Il sait ce qu’il est, c’est pourquoi, il s’appuie jour après jour sur le Seigneur, car sans vivre dans la peur, il a l'espérance de son salut, mais il craint Dieu et sait que certains sont tombés et ont tout quitté. Il sait qu’il ne gagnera la vie éternelle qu’au prix de sa vie terrestre, parce qu’il s’appuie sur ce que Jésus a enseigné aux apôtres. Il a l’assurance que rien ne le séparera de l’amour de Dieu tant qu’il cherche sa face et ne s’éloigne pas de ses commandements. Il a renoncé à sa propre vie pour suivre son Seigneur jusqu’au bout, quel qu’en soit le prix. 

 

Tous les autres apôtres ont apporté le même message, avertissant les chrétiens des dangers de se croire sauver sans en respecter les conditions. 

 

Tous ne sont pas fils de Dieu, seuls ceux qui marchent avec le Seigneur le sont réellement. Et marcher avec le Seigneur, ce n’est ni marcher devant lui, ni marcher à ses côtés, mais c’est marcher à sa suite, parce que nous empruntons ses pas et que nous cherchons sa volonté dans tous les domaines de notre vie. Sans la crainte de Dieu, sans le dégout du péché et du monde, sans la sanctification, nul n’aura le salut. 

 

Celui qui vit dans le péché n’est pas de Dieu, il est un enfant du diable !

1 Jn 3:9-10 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui ; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère. 

 

Nous critiquons souvent les catholiques pour leurs idoles et les prières qu’ils adressent au mort, et pourtant bon nombre d’évangéliques agissent de la même manière.

  • Leurs idoles ne sont pas visibles, elles sont cachées dans leur coeur. 

Eph 5:5 Car, sachez–le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c’est–à–dire, idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu.

 

  • Ils ne prient pas ouvertement les morts, mais certains d’entre eux vont sur les tombes des grands hommes de Dieu, pour recevoir leur onction. 

Deut 18:10-12 Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel ; et c’est à cause de ces abominations que l’Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi.

  • Jésus parle du renoncement à soi et pourtant le « moi «  est mis sur un pied d’escale de plus en plus, par la doctrine de "l’estime de soi" et la psychologie qui se répandent comme une trainée de poudre partout dans le monde évangélique. 

Mat 16:24 Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui–même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive..

Mc 8:35 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera.

  • La repentance que Jésus et les apôtres prêchaient est de plus en plus remplacer par la délivrance des péchés. Les hommes et les femmes ne sont plus responsables, ils sont devenus des victimes !  

Act 3:19-20 Repentez–vous donc et convertissez–vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur,

  • Et pour finir, Dieu n’est plus souverain, mais il a pris la place du père Noël. Il suffit de désirer et Dieu donnera, c’est cela avoir la foi selon eux ! Dieu ne refuse rien à ceux qu’ils aiment et tout est par conséquent à notre portée. Dieu est devenu un distributeur automatique. Il suffit juste d’y croire très fort et de le demander ! Et si vous ne recevez pas, c’est parce que vous manquez de foi ou parce que vous êtes dans le péché !

Mat 6:10 que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Ps 115:3 3 Notre Dieu est au ciel, Il fait tout ce qu’il veut.

 

 

Il est triste de voir que beaucoup trop de chrétiens oublient les avertissements qui ont été faits aux Églises de l’Apocalypse. Ces lettres n’ont pas été écrites par hasard, mais Jean les a reçues directement de Dieu, afin que nous prenions garde et que nous ne soyons pas trouvés dans le même état. 

 

Un jour la porte sera fermée, et des chrétiens pensant partir, resteront là !

Aujourd’hui, ils fanfaronnent, se moquent et n’écoutent pas ! Ils pensent que ce sont des avertissements mensongers, des paroles de légalistes, et pourtant le Seigneur les appelle à se repentir et à revenir à la croix. 

 

Si nous voulons être assuré de notre salut,

  • nous devons affermir notre vocation et notre élection.

2 Pi 1:10-11 C’est pourquoi, frères, appliquez–vous d’autant plus à affermir votre vocation et votre élection ; car, en faisant cela, vous ne broncherez jamais. C’est ainsi, en effet, que l’entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus–Christ vous sera pleinement accordée. 

  • nous devons être sur nos gardes et ne pas nous laisser entraîner dans le péché.

2 Pi 3:17-18 Vous donc, bien–aimés, qui êtes avertis, mettez–vous sur vos gardes, de peur qu’entraînés par l’égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté. Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus–Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité ! Amen ! 

 

 

Le Seigneur réserve le salut pour les hommes droits, ceux qui marchent dans ses pas et qui lui resteront fidèles jusqu’au bout.

 

Pr 2:7-8 Il tient en réserve le salut pour les hommes droits, Un bouclier pour ceux qui marchent dans l’intégrité,  En protégeant les sentiers de la justice Et en gardant la voie de ses fidèles. 

 

Tout homme qui marche clopin, clopant avec le monde ne sera pas sauvé. Jésus le vomira de sa bouche !

Pr 28:18 Celui qui marche dans l’intégrité trouve le salut, Mais celui qui suit deux voies tortueuses tombe dans l’une d’elles

 

Le casque que nous portons est l’espérance du salut.

1 Th 5:8 Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l’espérance du salut. 

 

Nous espérons le salut et il nous sera donné lorsque nous aurons achevé la course. 

 

Quel est le prix du salut ? C’est notre foi ! Uniquement notre foi, parce le salut est gratuit ! Mais Une foi qui reste ferme jusqu’au bout, qui ne s’éteint point. 1 Pi 1:6-9 C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus–Christ apparaîtra, lui que vous aimez sans l’avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d’une joie ineffable et glorieuse, parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi. 

 

Pour conclure, Jean nous donne le mot de la fin qui résume parfaitement tout ce qui vient d’être dit :

 

1 Jn 3:3-10  Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui–même est pur. Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi. Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché. Quiconque demeure en lui ne pèche point ; quiconque pèche ne l’a pas vu, et ne l’a pas connu. Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui–même est juste. Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable. Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui ; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère. 

 

Le véritable chrétien attend avec impatience le jour de sa délivrance et il espère en ce salut éternel, car il aura tout donné à celui qui s’est sacrifié pour lui.

 

Rom 8:24-25 Car c’est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l’espérance qu’on voit n’est plus espérance : ce qu’on voit, peut–on l’espérer encore ? Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance. 

 

Que celui qui a l’assurance d’être sauvé prenne garde de ne pas se tromper sur son cas !!!

1 Cor 10:12 Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber ! 

 

Ayons l’espérance et gardons-la jusqu’au bout, car nous savons que notre Dieu accueillera dans son Royaume, tous les saints qui lui seront rester fidèles jusqu’au bout.

Ap 3:8  Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. 

 

Les vierges folles se sont illusionnées et elles n’ont écouté personne ! Que Dieu parle à leur coeur et surtout que leurs oreilles entendent ce qu’il tente de leur dire depuis déjà si longtemps !

 

L. Gilman

 

 

 

Please reload