Rechercher
  • L. GILMAN

LÉVITIQUE 1


Verset 1 à 2

Toute personne, sans exception peut offrir une offrande à l’Éternel, mais il y a des règles à respecter.


Verset 3 à 9

Que ce soit un gros ou un menu bétail, l’animal doit impérativement être sans défaut.

Le gros bétail est offert devant l’entrée du tabernacle pour être agréé par Dieu. C’est celui qui offre une offrande qui égorge l’animal, le dépouille et le coupe en morceaux, lui lave les entrailles est les jambes, mais ce sont les sacrificateurs uniquement qui en offriront le sang et le répandront sur l’autel des holocaustes, qui s’occuperont de poser les morceaux sur l’autel et les feront bruler.


Verset 10 à 13

Le menu bétail est offert à Dieu sur le côté nord de l’autel des holocaustes. Pour le reste, c’est exactement pareil que pour le gros bétail.


Verset 14 à 17

Les offrandes d’oiseaux seront soit des tourterelles, soit des jeunes pigeons. Les sacrifices d’oiseaux étaient pour ceux qui n’avaient pas de gros ou menu bétail à offrir. Lev 5:7 S’il n’a pas de quoi se procurer une brebis ou une chèvre, il offrira en sacrifice de culpabilité à l’Eternel pour son péché deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, l’un comme victime expiatoire, l’autre comme holocauste.

C’est le sacrificateur qui s’occupe du sacrifice dans son intégralité Lev 5: 8 Il les apportera au sacrificateur, qui sacrifiera d’abord celui qui doit servir de victime expiatoire. Le sacrificateur lui ouvrira la tête avec l’ongle près de la nuque, sans la séparer ; Lev 5:10 Il fera de l’autre oiseau un holocauste, d’après les règles établies. C’est ainsi que le sacrificateur fera pour cet homme l’expiation du péché qu’il a commis, et il lui sera pardonné.



13 vues