Please reload

ACTES 17

 

Verset 1 à 9

La visite à Thessalonique va produire les mêmes effets que dans la plupart des autres endroits. Juifs comme grecs accueillent l’évangile avec joie, mais certains juifs le rejettent totalement au point de s’en prendre à Paul et Silas et de vouloir les mener devant le tribunal pour les juger. 

Les deux hommes n’ont pas peur, car c’est directement dans les synagogues qu’ils se rendent, sachant que la population se trouvent là pour entendre parler de Dieu.

Il est important de se rendre compte que Paul prend pour appui l’ancien testament et leur apporte les enseignements que le Saint-Esprit lui a révélé. 

 

L’ancien testament est la fondation du nouveau, il ne doit jamais être séparé. Le nouveau n’est que la suite logique qui avait déjà été annoncée par les prophètes.

 

Ce sont toujours les religieux qui cherchent à nuire et qui entrainent le peuple avec eux.

Il en est souvent pareil de nos jours, car les religieux sont les plus hermétiques à la vérité.

 

Verset 10 à 11

Paul et Silas vont devoir fuir pendant la nuit. Ils vont se rendre à Bérée.

Les juifs de Bérée étaient bien différents des théssaloniciens, car non seulement ils accueillaient les enseignements de Paul, mais ils le faisaient avec beaucoup de sérieux. Ils examinaient dans l’ancien testament si ces propos étaient exacts. Magnifique attitude, car au lieu de le rejeter ou d’accepter tout comme une éponge, ils écoutaient, vérifiaient et validaient.

 

C’est très important et c’est exactement ce que chaque chrétien devrait faire lorsqu’il entend la parole prêchée.

Paul était un enseignant hors pair, et pourtant, ils ne sont pas tombés sous son charme, ils étaient soucieux de marcher dans La Vérité. Le sommes-nous ? 

Trop de chrétiens ne vérifient pas si ce qui est dit est vrai, parce qu’ils ne veulent plus se donner de mal avec rien. L’homme de Dieu a dit, alors il a raison ! Il a cité la parole de Dieu, c’est un homme de confiance, et cela suffit pour valider l’enseignement dans son ensemble. Et c’est la raison pour laquelle des tas de fausses doctrines circulent partout dans le monde. Personne ne voit les subtilités, le mensonge, les déviations, par manque d’examen scrupuleux de la parole de Dieu.

Les chrétiens de Bérée trouvaient leur plaisir dans la loi de l’Éternel, c’est pourquoi, ils vérifiaient ce qu’on leur enseignait. Comme David, ils aimaient la parole de Dieu, mais aujourd’hui, les chrétiens en général n’ont plus l’amour de la parole, ils écoutent des enseignements et ne vérifient pas si ce qu’on leur a dit est vrai. Notre seule repère est la parole de Dieu, elle est notre lampe, celle qui nous éclaire. Mais nous ne devons pas oublier que le diable la connait aussi, et qu’il sait la manipuler pour arriver à ses fins. C’est ce qu’il a fait avec Eve et avec Jésus et il continue encore et encore auprès des chrétiens. Les uns, comme Eve, tombent dans le piège et les autres, comme Jésus lui résistent parce qu’ils connaissent la parole. 

Ce verset est primordial si nous voulons rester sur le bon chemin.

 

Verset 12

Les enseignements de Paul sont solides, ils ne racontent pas n’importe quoi, c’est pourquoi les juifs de Bérée se convertissent. Ils voient qu’ils ont devant eux un homme qui connait parfaitement la Torah et qui l’enseigne avec exactitude.

 

Verset 13 à 15

Malheureusement Paul est encore menacé par les juifs de Thessalonique. Ses enseignements sont si efficaces qu’ils enragent l’adversaire. Paul va partir seul, sans ses compagnons, vers Athènes.

 

Verset 16

La grèce est réputée pour avoir eu beaucoup de dieux. Les idoles regorgent et cela l’exaspère.

 

Un authentique chrétien ne supporte pas la vue des idoles comme nous pouvons les voir dans les églises catholiques. La parole de Dieu les condamne, c’est une injure à ces commandements. Ex 20:4-6 Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. 

 

Verset 17 à 31

Paul va leur annoncer l’évangile. Ce sont des hommes et des femmes religieux, mais qui mélangent tout. Et ils sont prêts à accueillir un nouveau dieu qui pourrait leur être utile. Paul va rebondir sur "le dieu inconnu" pour leur parler de Jésus. Il va parler de la grandeur du Dieu unique, mais aussi de l’attachement qu’Il porte envers l’être humain, qu’il a lui-même créé. Dieu n’est pas dans la matière, c’est pourquoi les statuts ne peuvent et ne doivent être adoré.  

Il amène habilement les choses en se référant déjà à des pratiques qu’ils ont : 

  • À un dieu inconnu ! Ce que vous révérez sans le connaître..;

  • C’est ce qu’ont dit aussi quelques-uns de vos poètes : de lui nous sommes la race…

Puis il va annoncer la repentance Act 17:30 Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir, 

 

Verset 32 à 34

L’évangélisation de foule est compliquée, car c’est souvent la majorité qui entraine l’ensemble, et c’est exactement ce qui se passe ici. Heureusement quelques-uns vont recevoir l’évangile dans leur coeur.

 

La moquerie est courant de nos jours et nous voyons que cela l’a toujours était. Et puis il y ceux qui remettent à plus tard, parce qu’ils pensent avoir le temps pour y réfléchir. Nous ne connaissons pas ce qui arrivera demain, c’est pourquoi, nul ne peut remettre au lendemain Lc 12:20 Mais Dieu lui dit : Insensé ! cette nuit même ton âme te sera redemandée ; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera–t–il ? 

 

 

 

 

Please reload