Rechercher
  • L. GILMAN

ACTES 18



Verset 1

Corinthe se situe près de la mer, à 60 km à l’ouest d’Athènes. C’est une très belle ville, riche grâce à son commerce important, mais malheureusement corrompue.


Verset 2 à 3

C’est la première fois que Paul se rend à Corinthe et là, il va rencontrer un couple avec qui il va lier d’amitié : Aquilas et Priscille qui avaient été chassés de l’Italie, leur pays natal. Paul est toujours seul, car ses compagnons de route sont restés à Bérée. Tous les trois ont le même métier : faiseurs de tentes.

Nous voyons ici qu’un serviteur de Dieu ne met pas forcément sa vie professionnelle à l’arrêt. Paul continuera de travailler afin de ne pas être une pierre d’achoppement pour les chrétiens, car il sait que certains lui reprocheraient de vivre aux dépens des autres, et il ne le veut pas.


Verset 4 à 5

A son arrivée dans cette ville, Paul ne travaillait pas pour l’évangile à plein temps, mais ne s’y consacrait que le samedi, le jour du sabbat. Ce n’est que lorsque Silas et Timothée le rejoignent, qu’il va y consacrer tout son temps.

Paul était seul et sans doute a t-il attendu du renfort pour commencer à prêcher avec plus de puissance. Il n’était pas un surhomme, mais quelqu’un qui, comme chacun d’entre nous, a besoin d’encouragement et de soutien.


Verset 6

A force de recevoir des injures et d’être rejeté par ses frères juifs, Paul ne se sent plus responsable de leur salut, c’est pourquoi à partir de ce jour, il décide d’aller uniquement vers les païens de cette ville.


Verset 7

Le grec original dit « Titios Justos », ce qui nous laisserait présager qu’il s’agissait de Tite, celui à qui Paul écrira plus tard une épitre.


Verset 8 à 11

Cela dit, le chef de la synagogue, sa famille et plusieurs corinthiens crurent et furent baptisés. Les juifs dans leur ensemble, étaient très fermés à l’enseignement de Paul, mais pas tous. Paul était découragé par eux, c’est pourquoi Dieu va lui demander de ne pas se taire parce qu’il va le protéger.


L’évangile est souvent rejeté, mais les quelques récoltes que nous avons, sont là pour nous encourager à continuer. Le travail de Paul a été laborieux, mais il en valait la peine. Par sa persévérance et son courage, une grande partie du monde a pu entendre l’évangile, ce qui a permis son expansion au fil des siècles. Le Seigneur nous encourage à continuer encore et encore, même si nous voyons les portes se fermer, car Dieu en ouvrira d’autres.


Paul va enseigner l’église de Corinthe pendant 1 an 1/2.


Verset 12 à 17

Les juifs s’acharnent contre Paul, voulant son arrestation, mais Gallion, le gouverneur de l’Achaïe ne veut pas entendre parler de leur loi, cela ne le regarde pas. Cet homme est là pour faire régner l’ordre dans sa province et non pour s’occuper des affaires religieuses, c’est pourquoi, il les renvoie et libère Paul.

Nous voyons ici la protection de Dieu, comme il l’avait annoncé à Paul.


Verset 18

Cet événement ne va pas faire fuir Paul, ce n’est que plus tard, qu’il décidera de partir avec Priscilla et Aquilas pour la ville d’Antioche, en Syrie. Faire un voeu était une coutume juive. est-ce pour gagner les juifs qu’il se rase la tête ? Nous ne savons pas. 1 Cor 9:20 Avec les Juifs, j’ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs ; avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi quoique je ne sois pas moi–même sous la loi, afin de gagner ceux qui sont sous la loi ;


Verset 19 à 23

Paul va s’arrêter à Ephèse très peu de temps, puis il va se rendre à Jérusalem pour ensuite aller à Antioche comme il l’avait prévu. Mais la mission de Paul n’est pas terminée, c’est pourquoi au bout d’un certain temps, il continue sa route et se rend en Galatie et en phrygie pour visiter les églises déjà en place.


Un apôtre ne reste pas statique, il bouge pour mettre en place des églises, les édifier et les fortifier.


Verset 24 à 28

Apollos est un juif grec qui connait parfaitement l’ancien testament et qui n’a aucun mal à s’exprimer devant les autres. Sans avoir reçu le baptême de l’Esprit, il annonce pourtant l’évangile avec exactitude.


Il est important de remarquer que le baptême de l’Esprit apporte la puissance de Dieu dans la vie du chrétien, mais que celui qui ne l’a pas reçu et qui est vraiment né de nouveau a, quoi qu’il en soit, l’Esprit de Dieu en lui, mais sans la puissance. Nous en avons l'exemple ici avec Apollos. Certainement l'a-t-il reçu par la suite, rien n'est dit à ce sujet.


Plus tard, Paul parlera d’Apollos aux corinthiens, car les uns se réclamaient de lui, sous estimant les autres. Mais Chacun a son rôle et sa mission et personne n’est plus important aux yeux de Dieu 1 Co 3:6 J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître.

Dans sa lettre adressée à Tite, Paul lui demandera également de pourvoir aux besoins d’Apollos. Tit 3:13 Aie soin de pourvoir au voyage de Zénas, le docteur de la loi, et d’Apollos, en sorte que rien ne leur manque.


La connaissance des écritures est très importante pour se faire entendre, c’est pourquoi Apollos n’a aucun mal à reprendre les juifs. Le Seigneur nous demande d’être attaché à sa parole et de la méditer jour et nuit, parce qu’elle est pour nous une arme extrêmement efficace. Les uns et les autres essaieront de nous déstabiliser par des versets piochés ça et là, mais lorsque nous la maitrisons parfaitement, personne ne peut nous séduire et nous emmener dans une voie sans issue.

3 vues