Rechercher
  • L. GILMAN

ACTES 21



Verset 1 à 4

Paul entreprend son retour vers Jérusalem, décidé à ne pas se laisser arrêter par qui que ce soit. La détermination de Paul est bonne, car il écoute l’Esprit et ne se laisse pas aller aux sentiments. Nous voyons à travers cet événement que les uns et les autres essaient de l’arrêter, mais c’est la chair et les émotions qui les guident et non l’Esprit de Dieu. Gal 5:17 Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.


Apprenons à être à l’écoute de l’Esprit et ensuite à lui obéir, car nous pouvons l’entendre et pourtant ne pas l’écouter (obéir). C’est pourquoi le Seigneur nous demande souvent d’entendre ce qu’il dit, parce qu’avant d’écouter (obéir), il faut d’avoir avoir entendu. Beaucoup n’entendent pas, parce qu’ils ne sont pas attentifs et ne cherchent pas réellement quelle est la volonté de Dieu pour leur propre vie.


Verset 5 à 8

Paul profite de chaque escale pour passer un peu de temps avec les disciples. C’est merveilleux de voir que partout, il rencontre des frères et soeurs en Christ, grâce aux églises qui ont déjà été mises en place.


Verset 9

Important de voir que la prophétie, comme n’importe quel don de l’Esprit, est donné également aux femmes. Le prophète Joël l’avait annoncé longtemps plusieurs siècles avant Jl 8:28 Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair ; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos vieillards auront des songes, Et vos jeunes gens des visions.


Ce qui démontre que les femmes pouvaient également parler pendant les cultes, puisqu’elles prophétisaient également. Lorsque Paul demandait aux femmes de ne pas parler, c’était parce qu’elles intervenaient pour des choses qui n’étaient pas du tout spirituelles et qu’elles dérangeaient le culte.


Verset 10 à 12

Nous avons ici l’exemple d’un prophète dans le nouveau testament : il annonce des choses qui vont arriver.

Agabus avait déjà prophétisé qu’une grande famine arriverait sur toute la terre quelques temps auparavant. Act 11:28 L’un d’eux, nommé Agabus, se leva, et annonça par l’Esprit qu’il y aurait une grande famine sur toute la terre. Elle arriva, en effet, sous Claude.


Verset 13 à 14

Cependant Paul ne veut pas se laisser arrêter par la peur. Il est prévenu de ce qui va lui arriver, mais ne veut pas fuir, parce qu’il sait qu’il doit le faire. Tout en l’avertissant de ce qui l’attend, l’Esprit le pousse en même temps à aller au bout de sa mission, quel qu’en soit le prix.


Verset 15 à 26

Paul arrive enfin à Jérusalem. Il est reçu par les anciens de l’Église qui vont l’avertir du danger qu’il encoure s’il ne calme pas les choses. C’est pourquoi, ils vont lui donner un conseil à appliquer afin de gagner le peuple juif, les religieux qui veulent sa mort. Et Paul s’exécutera 1 Cor 9:19-20 Car, bien que je sois libre à l’égard de tous, je me suis rendu le serviteur de tous, afin de gagner le plus grand nombre. Avec les Juifs, j’ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs ; avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi quoique je ne sois pas moi–même sous la loi, afin de gagner ceux qui sont sous la loi ;


Verset 27 à 30

Mais cette tentative ne changea pas le coeur des juifs d’Asie, qui se soulevèrent contre Paul. Pour eux, Paul est contre le peuple juif, contre la loi de Moïse et contre le temple. Mais pour exciter encore plus la foule, ils n’hésitent pas à mentir, prétextant que Paul a profané le temple en y laissant entrer des païens.


Verset 31 à 40

Le tribun est un officier supérieur de la légion romaine. Il surveillait le temple et entendit le tumulte, c’est pourquoi, il prit avec lui des soldats et des centeniers pour les calmer. Après avoir lier Paul, ils l’emmenèrent dans la forteresse. Le tribun pense que l’homme qu’il vient d’arrêter est un malfaiteur égyptien, mais Paul va s’adresser à lui en grec et lui demander de pouvoir parler au peuple juif. La double nationalité de Paul va lui venir en aide à plusieurs reprises. En tant que citoyen romain, il ne peut être frappé et en tant que juif, il peut parler à ses frères de sang, parce qu’il connait parfaitement le judaïsme. Ici en l’occurence, Paul met en avant le fait qu’il vient d’une grande ville dans le but d’être davantage considéré par le tribun.


N’ayons pas peur, dans des situations compliquées, de mettre en avant les atouts que nous avons, comme Paul l’a fait. C’est une occasion supplémentaire pour Paul de prêcher au peuple juif, et s’il n’avait pas eu l’audace de le demander au tribun, jamais il n’aurait pu le faire. Le peuple était en furie et voulait le tuer, mais son arrestation va lui permettre de leur apporter la bonne nouvelle dans le calme. Paul ne fait aucun cas de sa vie, la seule chose qu’il désire, c’est prêcher l’évangile de Christ. Il aurait pu se laisser arrêter et ne rien faire, mais il saisit l’occasion pour essayer encore de gagner des âmes si cela est possible. Act 20:24 Mais je ne fais pour moi–même aucun cas de ma vie, comme si elle m’était précieuse, pourvu que j’accomplisse ma course avec joie, et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus, d’annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu.




2 vues