Rechercher
  • L. GILMAN

ACTES 23



Verset 1 à 5

Paul va ainsi pouvoir s’expliquer devant le sanhédrin. Il va même insulter le souverain sacrificateur par inadvertance. Paul n’est pas en train de pécher, Jésus lui-même avait repris avec sévérité les religieux Mat 23:27-28 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés. Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité.

Cela ne veut pas dire que nous devons agir de la sorte, car Paul se reprend très vite, lorsqu’il apprend que celui à qui il s’est adressé est le souverain sacrificateur. En effet, il reprend les écritures car il sait que nous ne devons pas nous laisser aller à l’insulte, et surtout envers un dirigeant, d’ailleurs Jude dira que même l’archange Michel n’a jamais insulté le diable Jd 1:9 Or, l’archange Michel, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, n’osa pas porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit : Que le Seigneur te réprime !


Chacun aura un jour à rendre compte devant Dieu de ses actes et même de ses pensées. Nous pouvons être en total désaccord avec quelqu’un sans pour autant l’insulter. Dieu jugera les religieux, c’est pourquoi ne cherchons pas à rendre justice par nous-mêmes, ni à laisser notre bouche parler n’importe comment. Plutôt que de mal parler, efforçons-nous de fermer notre bouche en gardant nos yeux fixés sur notre Seigneur qui tirera vengeance à notre place. Heb 10:30-31 Car nous connaissons celui qui a dit: A moi la vengeance, à moi la rétribution ! et encore : Le Seigneur jugera son peuple. C’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant.


Verset 6 à 9

En annonçant son ancienne identité, Paul va créer volontairement une division au sein du conseil qui se tient devant lui. En faisant cela, il sait qu’une partie d’entre eux ne seront plus totalement contre lui. Les pharisiens croyaient en la résurrection des morts, tandis que les sadducéens n’y croyaient pas.


Verset 10 à 11

Paul est mis à l’écart par sécurité et le Seigneur se présenta à Paul, sans doute dans une vision, pour le fortifier et l’avertir de son voyage pour Rome.

Paul est protégé par le Seigneur, comme nous le sommes tous, dès lors que nous marchons dans ses voies. Paul ne cherche pas à se dérober de ses responsabilités et de la mission que Dieu lui a confiée, il est un véritable disciple et veut faire la volonté de son Maître.


Tant que nous sommes dans les plans de Dieu, nous n’avons pas à nous inquiéter de quoi que ce soit. Paul est averti du danger et des menaces qui pèsent contre lui, mais il n’a qu’un objectif : obéir à son Dieu. Avons-nous ce même désir dans notre coeur ? Sommes-nous prêts à en payer le prix ?


Verset 12 à 15

C’est un complot diabolique qui est en train de se mettre en place et ce complot est formé par des religieux, des hommes qui croient en Dieu et qui agissent sans scrupule en se servant du nom de Dieu. Ils vont même jusqu’à employer des rites religieux pour toucher le coeur de Dieu et se donner bonne conscience : imprécations et jeûne. Esaïe dira de ces hommes Es 3:8-9 Jérusalem chancelle, Et Juda s’écroule, Parce que leurs paroles et leurs œuvres sont contre l’Eternel, Bravant les regards de sa majesté. L’aspect de leur visage témoigne contre eux, Et, comme Sodome, ils publient leur crime, sans dissimuler. Malheur à leur âme ! Car ils se préparent des maux.


Encore aujourd’hui, malheureusement, beaucoup de religieux se conduisent de la même manière. Ils se servent du nom de Dieu pour faire leur propre justice. Ils ne connaissent pas Dieu et se servent de sa parole pour arriver à leur propre fin. La parole n’est pas vivante dans leur coeur, elle est restée une lettre morte parce qu’ils ont rejeté la Vérité. Ces religieux se trouvent partout, dans toutes les religions et dans toutes les hiérarchies, du plus petit au plus grand. Ils n’ont pas l’amour de la vérité dans leur coeur, mais se sont fait leur propre dieu, un veau d’or !


Verset 16 à 21

Mais Dieu ne laissera pas son serviteur dans leur griffes, il va le protéger. Le Seigneur va se servir de la soeur de Paul et de son neveu pour avertir le tribun de ce qui est en train de se passer.


Verset 22 à 35

C’est ainsi que Paul est conduit à Césarée pour paraitre devant le gouverneur. Le tribun ne lésine pas sur les moyens, il va utiliser une escorte de 470 soldats pour mener Paul jusqu’à Antipatris, qui se trouve à 60 km environs de Jérusalem. Ensuite, parce qu’il sera hors de danger, Paul sera conduit à Césarée par les cavaliers uniquement.

Le gouverneur Félix attendra la venue de ses accusateurs pour l’entendre.


Dans son courrier, Claude Lysias va profiter de l’occasion pour rectifier la réalité des faits. Il lui précise qu’il a saisi Paul de la main des juifs parce qu’il avait appris qu’il était romain, mais nous savons bien que c’est faux, car ce n’est qu’après l’avoir arrêté et parce qu’il voulait le fouetter que Paul lui a dit qu’il était romain.




5 vues