Please reload

ACTES 24

 

 

 

Verset 1 à 4

Arrivés à Césarée, les juifs se présentent au gouverneur et comparaissent devant lui face à Paul. Tertule, leur avocat, va commencer par flatter l’égo du gouverneur, pratique très souvent utiliser pour pouvoir ensuite obtenir ce que l’on désire.

 

Verset 5 à 9

Paul est accusé par les juifs de « peste », de diviseur, de gourou et de profanateur.

 

Verset 10 à 21

Paul va alors prendre sa défense, seul, sans personne pour l’y aider. Il commence par réfuter les accusations des juifs à son encontre. Il s'adresse au gouverneur et le rassure sur sa fidélité et son observation de la loi juive, tout en lui précisant qu’il croit comme eux à la résurrection des morts. Les juifs venus à l'audience ne sont pas les témoins qui étaient présents lors de l'arrestation de Paul, c’est pourquoi leur accusation n’est pas juste. Ils ne savent pas réellement ce qu’il s’est passé, ainsi ils l’accusent de ce qu’il est et non de ce qu’il a soit disant fait.

 

La raison pour laquelle les juifs veulent tuer Paul, c’est parce que ce dernier croit que le messie est venu et qu’il a ainsi accompli la promesse que Dieu avait faite depuis très longtemps 

Gen 49:10 Le sceptre ne s’éloignera point de Juda, Ni le bâton souverain d’entre ses pieds, Jusqu’à ce que vienne le Schilo, Et que les peuples lui obéissent

Deut 18:15 L’Eternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d’entre tes frères, un prophète comme moi : vous l’écouterez ! 

Es 9:6 Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. 

 

Verset 22 à 23

Bien que le gouverneur connaisse cette doctrine de par son épouse qui est juive, il souhaite faire venir le tribun pour éclaircir les choses. c’est pourquoi Paul est gardé en détention, mais dans des conditions plus agréables.

 

Verset 24 à 27

Paul va profiter de chaque entrevue avec le gouverneur pour l’évangéliser. En aucun cas, Paul ne met en avant l’amour de Dieu, mais plutôt la justice de Dieu, la tempérance et le jugement. Il n’essaie pas d’amadouer Félix et de le mettre dans sa poche en lui prêchant une partie de la vérité, non ! Il lui apporte le véritable évangile par amour de la vérité. Peu importe que cela plaise ou non à son interlocuteur, son seul désir est de l’avertir pour qu’il accepte Christ. 

 

Comme des millions de gens, Félix est agacé par l’évangile et refuse de l’entendre davantage. Ce qu’il désire, c’est jouir de tous les plaisirs du monde et s’enrichir encore et encore.

 

Paul n’est pas jugé, mais reste en prison. Félix n’a rien contre lui, mais il veut plaire aux juifs et pense ainsi calmer les choses. Il estime premièrement que Paul n’est plus dangereux dans une prison parce qu’il ne peut plus propager sa doctrine et deuxièmement qu’il n’est pas en danger, puisqu’il est protégé.

 

 

 

 

Please reload