Please reload

ACTES 26

 

Verset 1 à 18

Au lieu de se défendre, Paul va se servir de l’occasion qui se présente à lui, pour apporter la bonne nouvelle au roi et à son épouse.

Paul s’adresse à un juif et c’est donc pour lui, une opportunité merveilleuse d’annoncer le Messie qu’il est censé attendre lui-aussi.

Paul va raconter son témoignage, de là où il vient, sa ferveur en tant que pharisien et persécuteur des chrétiens. Il explique sa rencontre avec Jésus sur la route de Damas.

 

Les phrases que Jésus a dites à Paul, sont adressées également à tous les enfants de Dieu :

  • Lève-toi et tiens toi sur tes pieds

  • Je te suis apparu pour t’établir …

  • Je t’ai choisi pour ….

Nous n’avons pas été sauvés égoïstement, c’est pourquoi, lorsque le Seigneur se révèle au coeur d’un homme ou d’une femme, il lui demande de marcher dans ses voies avec assurance « lève-toi et tiens-toi sur tes pieds ».

Ce n’est pas un esprit de timidité que nous recevons à la nouvelle naissance, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. Par le Saint-Esprit, nous sommes ainsi rendus capables de marcher de victoire en victoire et d’affronter les pires tempêtes, parce que nous avons sa force et que nous ne sommes pas seuls.

En plus de nous lever pour marcher dignement dans les voies du Seigneur, nous avons tous reçu une mission générale, celle d’être un témoin dans le monde afin d’amener les âmes perdues à Christ, mais nous avons aussi tous été établis pour une mission précise, celle que le Seigneur a prévue pour nous bien à l’avance. Eph 2:10 Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus–Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.

Nous n’aurons pas tous un grand ministère, mais ce qui compte pour Dieu, ce n’est pas notre titre, mais notre fidélité, même dans les petites choses. Il n’y a pas de favoritisme dans le coeur de Dieu, il nous élèvera et nous jugera non en fonction de la place que nous aurons occupée, mais de notre obéissance à sa volonté et à notre intégrité.

Il est important d’être à son écoute pour connaitre la mission qu’il nous a confiée personnellement. Ne perdons pas de temps et demandons-lui, comme Paul l’a fait : « que veux-tu que je fasse ? » Act 9:6

 

Verset 19 à 20

Paul ne prêche que la repentance et la conversion à Dieu, avec la pratique des oeuvres dignes de la repentance. Le verset 20 est capital, car trop souvent l’évangélisation moderne n’a plus ce message, et c’est la raison pour laquelle nous voyons si peu de conversions et de miracles. L’évangile n’est plus l’évangile de la bible, il a perdu sa puissance !

La repentance est indispensable pour rentrer dans le salut et la conversion n’est en fin de compte que la suite logique de cette repentance. L’homme qui a réellement reconnu sa culpabilité envers Dieu ne peut plus vivre sans lui. Et s’il a vraiment été sincère dans son coeur, il va forcément produire les fruits qui en découlent, c’est à dire une vie de sanctification. Sans la sanctification, il n’y a pas de salut possible. Heb 12:14Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. 

Celui qui ne se sanctifie pas prouve qu’il ne s’est pas réellement repenti dans son coeur. C’est pourquoi Paul prêchait la pratique d’oeuvres dignes de la repentance et c’est aussi ce que nous devons prêcher aujourd’hui.

 

Verset 21

Les juifs religieux ont refusé le message de l’évangile, comme ils le refusent encore aujourd’hui et comme c’est le cas pour une grande majorité des païens dans le monde. Un religieux n’accepte pas le message de la grâce offerte par le sang de Jésus, car pour lui ce sont ses oeuvres qui pourront le sauver uniquement. Seul le saint-Esprit convainc de péché et peut donc amener un coeur à Christ. 

N’essayons jamais de convaincre qui que ce soit, seul le Saint-Esprit peut le faire.

 

Verset 22 à 23

Face à tant d’adversité, Paul ne s’est jamais découragé pour autant. Il a continué malgré toutes les épreuves et les difficultés rencontrées un peu partout. 1 Cor 4:11-13 Jusqu’à cette heure, nous souffrons la faim, la soif, la nudité ; nous sommes maltraités, errants çà et là ; nous nous fatiguons à travailler de nos propres mains ; injuriés, nous bénissons ; persécutés, nous supportons ; calomniés, nous parlons avec bonté ; nous sommes devenus comme les balayures du monde, le rebut de tous, jusqu’à maintenant. 

Paul précise que Christ a été prophétisé par les prophètes et que par conséquent, lui-même ne fait qu’annoncer ce qui devait arriver.

 

Verset 24 à 32

Festus ne prend pas au sérieux ce que Paul dit, contrairement à Agrippa qui est interpellé dans son coeur, mais qui se garde de fléchir. Quoi qu’il en soit, ce qu’ils ont entendu est suffisant pour être convaincu que Paul ne mérite ni la prison et encore moins la mort. 

Paul aurait sans doute était relâché s’il n’avait pas fait appel à César, mais le plan de Dieu en était autrement.

 

 

 

 

 

Please reload