Please reload

LE SAINT-ESPRIT NOUS AIDE DANS NOTRE FAIBLESSE

 

Récemment, j'ai beaucoup prié pour ma fille qui se trouve dans un autre pays, très loin de la France, et qui est passée par des moments très pénibles.

En tant que parents, moi et John avons prié pour qu'elle puisse être délivrée des difficultés qu'elle traversait. Nous avons reçu une réponse à cette prière, de façon miraculeuse ! C'est pourquoi mon mari, moi et notre fille donnons gloire à Dieu et nous Le louons et Le remercions !

 

Alors, je me suis posée la question : "Quand savons-nous que notre prière plaît au cœur de Dieu ? Quand savons-nous s'il faut insister et continuer de prier ainsi ?" 

 

Sans aucun doute la clef la plus importante d'une intercession réussie est d'apprendre à collaborer avec le Saint-Esprit.

 

Jésus a appelé le Saint-Esprit : notre Aide et notre Consolateur !

En Jean 14:26 nous lisons : "Le Consolateur , le Saint-Esprit que le Père enverra en Mon Nom, c'est Lui qui vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que Moi Je vous ai dit." Le mot grec est PARAKLETOS qui désigne : quelqu'un appelé à être à nos côtés pour nous aider, nous soutenir.

C'est un mot tellement puissant qu'il faut sept mots pour traduire sa riche signification : consolateur, conseiller, aide, intercesseur, avocat, celui qui rend fort et secourt, le Saint-Esprit !

Cela m'a fortifié et consolé et Dieu a tiré mon attention sur le passage dans la Bible en Rom 8:26-28 montrant que le Saint-Esprit veut nous aider dans notre vie de prière, surtout quand nous sentons notre faiblesse et avons besoin de Sa direction. "Le Saint-Esprit vient au secours de notre faiblesse car nous ne savons pas ce qu'il convient de demander dans nos prières, mais l'Esprit Lui-même intercède par des soupires inexprimables et Celui qui sonde les cœurs connaît quelle est l'intention de l'Esprit !" C'est selon Dieu qu'Il intercède en faveur des croyants. Ce passage montre que le Saint-Esprit veut nous aider dans notre "faiblesse" . Le mot grec est ASTHENEIA qui signifie "sans force" ou "sans capacité", l'incapacité à obtenir des résultats. C'est l'idée de ce mot.

 

Avez-vous eu, comme moi, ce sentiment dans votre vie de prière ?

Vous êtes-vous heurté à une "montagne" que vous ne pouviez déplacer ?

Cela m'est arrivée aussi !


Le Seigneur dit que l'une des raisons pour lesquelles nous sommes dans l'incapacité d'obtenir des résultats c'est que nous ne savons pas toujours prier selon Sa volonté !

Par exemple, Luc 18:1 nous dit qu' il faut toujours prier et ne pas se lasser. Mais nous ne savons pas toujours ce qui est nécessaire ou juste. C'est précisément à ces moments-là que le Saint-Esprit veut nous aider. Il veut nous conduire dans nos prières et peut-être nous révéler des choses concernant la situation et nous donner des versets qui serviront de support à nos prières.

 

Concernant ma fille, pendant que je priais pour elle pendant la nuit, le Seigneur m'a donné clairement la promesse du Psaume 68:10 : "Béni soit le Seigneur chaque jour ! Quand on nous accable, Dieu nous délivre, Dieu est pour nous le Dieu des délivrances !"

 

C'est justement ainsi que ma fille a prié aussi pour une délivrance. C'est ce que Dieu a accompli ! Quelques semaines plus tard nos prières furent exaucées et Christine a pu partir vers une autre ville avec un bon travail.


J'aimerais vous encourager et demander si vous aussi avez reçu des réponses précises à vos prières. 


BERYL VAN DEN HOGEN

 

 

Please reload