Rechercher

LES MATÉRIALISTES SÉCULIERS CONFONDENT VÉRITÉS ET "VÉRITÉ"


C’est avec sagesse que l’Eternel a fondé la terre, c’est avec intelligence qu’il a affermi les cieux. Pr 3:19


La célèbre prière du grand astronome allemand Kepler a été en bénédiction pour beaucoup : « Ô Dieu, je te remercie de m’avoir donné la faculté de méditer tes pensées après toi ! »


Cette prière est théologiquement juste parce qu’elle reconnaît l’antériorité de Dieu dans l’univers. Quelle que soit la nouveauté découverte, il s’agit d’une chose déjà ancienne, car elle est l’expression présente d’une pensée divine antérieure. L’idée d’une chose précède toujours la chose elle-même; lorsque des choses font naître des pensées dans l’esprit du penseur, elles sont des pensées anciennes de Dieu, imparfaitement comprises.


Lorsqu’un athée, par exemple, affirme que deux fois deux égale quatre, il ne fait qu’exprimer une vérité et répète une pensée de Dieu, même s’il nie son existence. Dans leur quête de faits, les hommes sont confondu les vérités avec la vérité. Les paroles de Christ : « Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres « ont été sorties de leur contexte et on fait croire à l’homme que la connaissance le rendra « libre ». Ce n’est certainement pas ce que Christ avait à l’esprit lorsqu’il prononça ces mots.


Le Fils est la Vérité qui émancipe l’homme. Ce ne sont pas les faits ni la connaissance scientifique, mais c’est la Vérité éternelle qui affranchit les êtres humains; cette Vérité éternelle s’est incarnée pour vivre parmi nous.


A.W. TOZER



4 vues