Please reload

LA CLÉ DE LA GRANDEUR : SOUMISSION ET SERVICE

 

Mais quiconque veut être grand parmi vous sera votre serviteur et quiconque veut être le premier parmi vous sera votre esclave. Mat 20:26-27

 

L’essence de l’enseignement de Christ sur la grandeur se résume à ceci : la vraie grandeur parmi les hommes se voit dans le caractère, et non dans les capacités ou la position sociale. 

 

Si quelque philosophes et maîtres religieux de l’antiquité avaient déjà remarqué le côté fallacieux des idées humaines de domination et de statut, seul Christ a défini et manifesté la vraie grandeur. 

 

« Qu’il soit votre serviteur ; qu’il soit votre esclave. » c’est aussi simple que cela… et aussi difficile !

 

Il nous suffit de suivre Christ dans sa façon d’être au service de la race humaine, un service désintéressé qui ne recherche que le bien d’autrui. Alors nous aurons de la grandeur ! C’est tout, mais c’est trop, car cette façon de vivre va à l’encontre de tout ce que nous avons hérité d’Adam. La vieille nature en nous possède l’instinct de domination ; elle entend au plus profond d’elle-même ce commandement : « Domine la terre et et assujettis-la. » C’est pourquoi elle n’accueille pas avec douceur le commandement de servir !

 

Le péché doit disparaître et Adam doit céder la place à Christ : voilà ce que déclare le Seigneur. À cause du péché, les hommes ont perdu la domination, et même le droit de l’exercer ; ils ne peuvent la retrouver que par le service humble. 

 

Bien que nous soyons rachetés de la mort et de l’enfer par la mort substitutive de Christ sur la croix, il faut que chaque homme retrouve individuellement le droit d’exercer la domination. Chacun doit passer par le long apprentissage du serviteur avant d’être ne mesure de commander.

 

Après que Christ eut servi (et son service inclut la mort), Dieu l’a souverainement élevé et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom. Il a servi en tant qu’homme et a acquis le droit de dominer. Il savait où se trouve la vraie grandeur. Nous ne le savons pas. 

 

A.W. TOZER

 

 

 

Please reload