Rechercher
  • DAVID WILKERSON

TOUS CEUX QUI AFFIRMENT : "DIEU M'A DIT" N'ONT PAS FORCÉMENT ENTENDU LA VOIX DE DI


Il existe dans l’Eglise un tragique malentendu à ce sujet. La phrase que l’on entend le plus souvent dans les cercles chrétiens de nos jours, c’est : « Dieu m’a dit ». De nombreux prétendus prophètes commencent presque toujours leurs discours par ces mots : « ainsi parle le Seigneur ! » Paul nous avertit que de nombreuses voix demandent à se faire entendre : « il y a je ne sais combien de genres de voix dans le monde, et aucune d’elles n’est sans son distinct » (1 Cor 14:10 Darby).


Dans notre coeur, de nombreuse voix se font entendre et toutes prétendent être la voix de Dieu ! Si vous faites confiance à l’une quelconque de ces voix sans la mettre à l’épreuve de la Parole de Dieu, vous risquez fort d’être induit en erreur. Il y a la voix de la chair, la voix de notre propre volonté, la voix de l’ennemi et la voix du monde elle sont toutes douces et agréables, et promettent toutes que c’est Dieu lui-même qui parle par elles.


Celui qui est sûr d’être trompé, c’est le chrétien qui croit justement ne pas pouvoir l’être. Dans le passé, il a vraiment entendu la voix de Dieu, mais il agit maintenant en se fondant sur des impressions et des voix qui ne proviennent pas du lieu de prière. Nous ne sommes pas infaillibles et chaque parole que nous recevons ne provient pas directement de Dieu.


De nombreux prophètes s’écrient : « Ainsi a parlé le Seigneur », alors que Dieu n’a pas parlé du tout. Ils expriment ce qui vient de leur propre esprit, et non de l’Esprit de Dieu. « La parole de l’Eternel me fut adressée en ces mots : fils d’homme, prophétise contre les prophètes d’Israël qui prophétisent, tu diras à ceux qui prophétisent selon leur propre coeur : Ecoutez la Parole de l’Eternel ! Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Malheur aux prophètes insensés, qui suivent leur propre esprit sans avoir rien vu ! Tels des renards au milieu des ruines, tels sont tes prophètes, Ô Israël ! Vous n’êtes pas montés devant les brèches, pour protéger la maison d’Israël par une clôture, tenant ferme au combat, au jour de l’Eternel. Leurs visions sont vaines, et leur divination mensongère; ils disent : Oracle de l’Eternel ! Or l’Eternel ne les a pas envoyés; ils font espérer que leur parole s’accomplira. Les visions que vous avez ne sont-elles pas vaines, et les prédictions que vous prononcez ne sont-elles pas mensongères ? Vous dites : Oracle de l’Eternel ! Or je n’ai point parlé. Et bien ! Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : puisque votre parole n’est que vanité et que vos visions ne sont que mensonge, et bien ! Me voici à présent contre vous, Oracle du Seigneur, l’Eternel (Ez 13:1-8)


Ce ne sont pas seulement des prophètes, mais des foules de croyants qui ne comprennent pas que ce sont leurs propres désirs qui se sont exprimés. Ils sont convaincus que c’était la voix de Dieu, alors qu’il ne s’agissait que d’un désir de leur coeur qui prétendait être la voix de Dieu. Dieu dit : « Vous avez été induits en erreur, je n’ai pas parlé ».


Dieu ne parle pas à celui qui cache son péché, qu’il s’agisse de l’orgueil, de l’ambition ou de la concupiscence. « L’Eternel me dit : C’est la fausseté que prophétisent en mon nom les prophètes ; je ne les ai pas envoyés, j’en ne leur ai pas donné d’ordre, je ne leur ai point parlé; ce sont des visons fausses, de la divination et de l’idolâtrie, des tromperies de leur coeur qu’ils vous prophétisent » (Jer 14:14)


«Je n’ai pas envoyé ces prophètes, et ils ont couru, je ne leur ai point parlé, et ils ont prophétisé… Jusques à quand ces prophètes auront-ils à coeur de prophétiser la fausseté, de prophétiser la tromperie de leur coeur… Je suis, oracle de l’Eternel, contre les prophètes qui prennent leur langue pour annoncer un oracle ! Je suis, oracle de l’Eternel, contre ceux qui prophétisent des songes faux, qui les racontent et qui égarent mon peuple par leur fausseté et leur témérité; et moi, je ne les ai pas envoyés, je ne leur ai pas donné d’ordre, et ils ne sont d’aucune utilité à ce peuple, oracle de l’Eternel... Vous tordez les paroles du Dieu vivant… A cause de cela, voici : je vous délaisserai tout à fait et je vous rejetterai loin de ma face, vous et la ville que j’avais donnée à vous et à vos pères » (Jer 23:21,26,31-32,36,39)


David Wilkerson

"Exhorte l'Eglise"

207 vues