Rechercher
  • A.W. TOZER

LA FOI EN DIEU N'EST JAMAIS DE LA CRéDULITé


Ainsi nous ne serons plus des enfants, flottants et entraînés à tout vent de doctrine… Eph 4:14


Permettez-moi de dire un mot de la logique dangereuse du chrétien crédule qui ne se rend pas compte que croire à tout ce qui arrive peut être fatal.


J’ai rencontré des chrétiens qui n’avaient pas plus de jugement que l’autruche ! Sous prétexte qu’ils doivent croire certaines choses, ils pensent devoir tout croire.


Parce qu’ils sont appelés à accepter l’invisible, ils vont jusqu’à accepter l’incroyable. Dieu peut opérer des miracles, et il en accomplit : alors, le chrétien crédule pense que tout miracle est l’oeuvre de Dieu.


Dieu a parlé à l’homme ; alors le crédule estime devoir accepter comme un prophète quiconque prétend avoir reçu une révélation de Dieu. Tout ce qui n’est pas terrestre doit être céleste ; ce qui ne peut pas s’expliquer doit être accepté comme divin. Les prophètes étaient rejetés ; donc quiconque est rejeté est un prophète. Les saints étaient incompris; donc quiconque est incompris est un saint. C’est ainsi que raisonne le crédule.


Cette logique dangereuse peut être aussi néfaste que l’incrédulité elle-même.


La foi est à la racine de tout vrai culte, car sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu. Mais la foi n’a jamais signifié crédulité. L’homme qui croit tout est aussi éloigné de Dieu que celui qui refuse de croire quoi que ce soit. La foi engage la Personne et les promesses de Dieu ; elle s’appuie sur elles avec une confiance parfaite. Nous n’aurons jamais trop de cette foi.


De son côté, la crédulité n’honore jamais Dieu, car elle est aussi prompte à croire n’importe qui et n’importe quoi plutôt que Dieu lui-même.


A.W. TOZER

14 vues