Rechercher

1 PIERRE 1


Verset 1 à 2

Cette 2ème lettre de Pierre s’adresse comme la précédente, à ceux qui sont en Jésus-Christ, aux élus de Dieu. « et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père » 1 Pi 1:2

La foi ne vient pas de nous, mais uniquement de Dieu Eph 2:8 Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.


Verset 3 à 4

La régénération est produite par Dieu uniquement. C'est l'Esprit de Dieu qui vient habiter dans l'homme et qui vient ainsi le connecter avec Dieu.

C'est à partir de là, que le travail de sanctification va démarrer : notre âme a besoin de guérison et notre « moi » va devoir renoncer à son règne.

Régénéré pour un seul but : ressembler à l'image de Jésus-Christ Rom 8:29 Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier–né entre plusieurs frères.


Verset 5

Le salut est réservé aux enfants de Dieu, il leur est donné par grâce, par le moyen de la foi. Il est donné une fois pour toute, mais il n'est pas encore entièrement révélé, puisque ce n'est que lorsque nous serons glorifiés, que nous rentrerons pleinement dans le repos qui nous est promis. L'enfant de Dieu reçoit l'assurance de son salut Rom 8:16 L’Esprit lui–même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Et bien qu'il n'en jouira pleinement que plus tard, il sait que nul ne pourra le ravir de la main de son Maitre. Jn 10:29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.


Verset 6 à 9

Le chrétien a reçu l’assurance de son salut, mais il ne recevra qu’à la fin la plénitude du salut, lorsqu’il sera glorifié avec Christ. Rom 8:23 mais nous aussi, qui avons les prémices de l’Esprit, nous aussi nous soupirons en nous–mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps. Les épreuves ne sont pas là pour nous faire chuter, mais pour nous grandir dans la foi. Ce sont elles également qui, en quelque sorte, prouvent l’authenticité de notre appartenance à Christ.


Verset 10 à 12

Les prophètes de l’ancien testament savaient que le messie viendrait un jour Act 3:24 Tous les prophètes qui ont successivement parlé, depuis Samuel, ont aussi annoncé ces jours–là.

Ils y ont cru sans jamais avoir obtenu et ont reconnu qu’ils étaient étrangers sur la terre Hb 11:13 C’est dans la foi qu’ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises ; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.

Ils savaient que ce qu’ils annonçaient n’était pas pour eux mais pour les générations futures.

La nouvelle alliance est annoncée partout dans l’ancien testament.

Le peuple d’Israël, le désert, la mer rouge, Canaan et tout le reste, ont d’abord étaient physiques, puis sont devenus spirituels dans la nouvelle alliance. Tout n’est qu’une continuité, l’ancien testament annonce la nouvelle alliance, c’est pourquoi tout a un sens, et seul le Saint-Esprit peut nous révéler ces choses lorsque nous plongeons notre regard dans la parole de Dieu. Avant la venue de Jésus tout restait très mystérieux, même les anges ne savaient pas ce qui devait se passer, seul Dieu connaissait les choses.


Verset 13 à 14

Ceignez vos reins de votre entendement, ce qui veut dire que nous devons tenir ferme dans la vérité. Les hébreux devaient également ceindre leur rein le jour où l’ange de la mort aller passer pour tuer les premiers nés en Egypte Ex 12:11Quand vous le mangerez, vous aurez vos reins ceints, vos souliers aux pieds, et votre bâton à la main ; et vous le mangerez à la hâte. C’est la Pâque de l’Eternel. Ils devaient être prêts à partir, comme tout chrétien doit l’être encore aujourd’hui. Le Seigneur va bientôt revenir et seuls ceux qui marcheront dans la vérité seront enlevés.

Avec la vérité dans nos coeurs, la sobriété, et l’obéissance, nous n’avons aucune crainte à avoir car le Seigneur reconnaitra ceux qui lui appartiennent et nous serons des siens.


Verset 15 à 16

Ce verset a été répété 4 fois aux peuples d’Israël, dans le livre du lévitique. Ce livre représente la loi par excellence et pourtant il est répété par Pierre dans la nouvelle alliance. Dieu ne change pas et ses exigences n’ont pas changé non plus.

Jamais nous ne serons parfaits et Dieu le sait, mais ce qu’il nous demande c’est d’aller de sanctification en sanctification et de ne jamais s’arrêter. Heb 12:14 Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.


C’est le sang de Jésus qui nous rend saint aux yeux de Dieu, mais c’est ensuite le Saint-Esprit qui nous aide à marcher jour après jour dans la sainteté. 1 Pi 5:10 Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus–Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui–même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables.


Nous avons un rôle très important, celui de l’écouter et de lui obéir. N’oublions pas que nous sommes sur le chemin et que nous devons avancer pour arriver au but. Php 3:14 je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus–Christ.

Et pour suivre Christ, il va falloir renoncer à nous-mêmes et prendre notre croix si nous voulons être un vrai disciple comme il nous le demande. Lc 14:27 Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple.


Verset 17 à 21

Ce qui nous distinguera les uns des autres, c’est uniquement le sang qui a été versé et qui sera sur chacun de ceux qui auront cru que Jésus est le fils de Dieu, venu racheter le péché de l’humanité.

« Conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage » est extrêmement important, surtout de nos jours où la crainte n’est pratiquement plus prêchée dans les assemblées. C’est le mot « phobos » en grec qui est utilisé, et ce mot signifie littéralement : peur, frayeur, terreur, respect, redouter.

Dieu est devenu notre Père, et même si nous pouvons nous approcher de lui en toute assurance grâce au sang de Jésus, ce n’est pas une raison pour le faire avec légèreté. Dieu est Dieu et nous devons toujours le considérer comme tel. De tout puissant, il s’est rabaissé à notre niveau et nous permet d’avoir une relation et une intimité avec lui, c’est absolument extraordinaire, quelle grâce merveilleuse ! Mais cette proximité ne nous permet, en aucun cas, de lui manquer de respect par une attitude légère et désinvolte. Nous le tutoyons, parlons avec lui librement, pouvons discuter avec lui tant que nous le souhaitons, mais notre attitude envers lui doit toujours être empreinte d’un immense respect, car si notre Dieu est Amour, il est aussi juste et Saint et la crainte de notre coeur sera le signe de notre reconnaissance envers ce qu’il est et ce qu’il a fait. Heb 12:28 C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant.

Notre proximité avec le Père ne nous dispense pas de la crainte, bien au contraire 2 Cor 7:1 Ayant donc de telles promesses, bien–aimés, purifions–nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu.


Verset 22 à 23

Dieu nous demande de nous convertir, c’est un acte qui dépend de nous, il vient de notre propre volonté. "Convertir" veut dire : changer de conduite, de foi, de religion.

La personne est convaincu dans son coeur que Jésus a payé de sa vie pour elle, son coeur est gagné et elle décide par conséquent d’emprunter un nouveau chemin, celui de la vie.

Mais la régénération est un acte qui vient de Dieu uniquement, personne ne peut se régénérer par lui-même, seul le Saint-Esprit peut faire une telle oeuvre.

"Régénérer" veut dire : renouveler en redonnant les qualités perdues, reconstituer, rendre à une substance ses propriétés initiales, altérées ou modifiées au cours d'un traitement.

Seul Dieu peut opérer une action aussi miraculeuse. Le coeur de l’homme n'est pas transformé, mais changé. Dieu prend l'ancien pour le remplacer par un nouveau Ez 36:26 Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair.


Verset 24 à 25

Tout sur la terre est appelé à disparaitre, nous ne sommes que de passage ici-bas pour un but précis : préparer notre éternité, car nul ne restera. Jc 4:14 Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain ! car, qu’est–ce que votre vie ? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît.

Par contre la parole de Dieu est éternelle, elle nous enseigne, nous construit, nous guide et si nous la méditons et la pratiquons, elle nous permettra de vivre éternellement dans la présence du Seigneur. Elle est notre pain de vie, c’est elle qui insuffle en nous le souffle de Dieu, c’est à dire sa vie. Ceux qui la négligent, ne se préoccupent pas de leur éternité, car Jésus est la Parole, celui qui donne la vie Jn 1:14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.





8 vues