Rechercher
  • L. GILMAN

1 PIERRE 3



Verset 1 à 6

Après avoir parlé des serviteurs, Pierre va s’adresser aux couples en commençant par les femmes.

La soumission doit toujours être volontaire pour être bien pratiquée. Une femme ne doit pas obéir parce qu’elle n’a pas d’autre choix, mais elle doit le faire par amour et respect de l’autre. A travers cette soumission, Pierre appelle les épouses à vivre comme Christ l’a fait, face à ses détracteurs. Jamais il n’a été ni injurieux, ni méprisant, il a toujours dit la vérité. La femme doit être un modèle envers son mari, comme Christ l’a été pour nous.

La traduction Darby du verset 2 est meilleure « ayant observé la pureté de votre conduite dans la crainte, » La femme ne doit pas être terrorisée par son mari, mais elle se doit de le respecter, même s’il n’obéit pas à la parole de Dieu. A travers son attitude, elle sera un exemple pour lui et surtout l’aide précieuse que Dieu l’a destinée à être. Paul avait dit la même chose à l’église d’Ephèse Eph 5:22-24 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur ; car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Eglise, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que l’Eglise est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses.

Par contre se soumettre ne veut pas dire : accepter de désobéir à Dieu. Daniel s’est toujours soumis au roi Nebucadnetsar, mais n’a jamais désobéi à Dieu. L’homme est le chef du foyer, mais c’est Christ, le chef de l’Eglise, c’est pourquoi si l’homme demande quelque chose contraire aux enseignements de la Parole de Dieu, la femme n’a pas à s’y soumettre, mais à obéir à Dieu en premier.


Verset 7

Le mari doit avoir de la compréhension envers son épouse, parce qu’une femme est plus fragile émotionnellement et a beaucoup moins de force physique que l’homme. Le grec original dit « comme avec un vase plus faible, sans force ». Si la femme doit respecter son mari et se soumettre à lui, le mari doit honorer son épouse, c’est à dire la louer, l’estimer et la respecter à son tour. Une femme honorée par son mari se sentira aimée et n’aura aucune difficulté à se soumettre à lui.

La traduction « sexe plus faible » est très péjorative. La femme est le complément de l’homme, et non un être de seconde classe, parce que plus fragile. Elle est de par sa nature, beaucoup plus sensible, ce qui l’amène à être plus émotionnelle que l’homme. L’homme ne se suffit pas à lui-même, c’est pour cela que Dieu a créé la femme, parce qu’elle complète ce qu’il n’est pas. Ensemble, ils ne font qu’un, et si l’un et l’autre se respectent et comprennent qu’ils sont différents, ils seront unis et pourront servir efficacement pour le royaume de Dieu.


Verset 8

C’est l’amour fraternel qui devrait toujours animer notre coeur, quoi qu’il en soit. Si un homme et une femme sont unis par la mariage, ils sont avant tout frère et soeur dans le Seigneur. Cet amour est soumis à rudes épreuves au fil des années, c’est pourquoi il est important de toujours regarder l’autre avec les yeux du Seigneur pour pouvoir ne jamais perdre de vue que Dieu l’aime.


Verset 9 à 12

Nous avons été choisis par Dieu pour bénir et non pour maudire. Bénir en toutes circonstances, même dans les moments difficiles. Christ nous a montré l’exemple en livrant sa vie, lui qui était saint, pour nous qui étions pécheurs. Et il n’a jamais répondu par le mal à ceux qui voulaient sa mort. Quant à Paul et à ses compagnons de route, ils ont vécu le rejet, les insultes, le mépris, jusqu’à la lapidation, mais n’ont jamais chercher vengeance, au contraire 1 Cor 4:12 nous nous fatiguons à travailler de nos propres mains ; injuriés, nous bénissons ; persécutés, nous supportons ; calomniés, nous parlons avec bonté ; nous sommes devenus comme les balayures du monde, le rebut de tous, jusqu’à maintenant.


Verset 13

Si nous agissons bien, nous risquons beaucoup moins les problèmes. Cela est valable vis à vis des autorités, mais pas seulement Rom 13:3 Ce n’est pas pour une bonne action, c’est pour une mauvaise, que les magistrats sont à redouter. Veux–tu ne pas craindre l’autorité ? Fais–le bien, et tu auras son approbation.

Dieu a un plan pour chacun de ses enfants, c’est pourquoi, il les protégera toujours et surtout les conduira là où il a décidé qu’ils aillent. Si nous cherchons la volonté de Dieu dans notre vie, les portes s’ouvriront, même là où il y a de l’opposition Pr 16:7 Quand l’Eternel approuve les voies d’un homme, Il dispose favorablement à son égard même ses ennemis.


Verset 14 à 17

Dieu voit toutes choses et c’est lui qui rendra justice. Ce qu’il nous appelle à faire, c’est de l’imiter, de nous mettre pleinement à part pour lui et de le servir. Nous sommes appelés à le représenter sur cette terre, à être la lumière que lui même était avec ses disciples et le sel dont le monde a besoin pour venir à lui. C’est pourquoi nous avons besoin de prier les uns pour les autres afin de pouvoir accomplir la mission que Dieu nous demande Heb 13:8 Priez pour nous ; car nous croyons avoir une bonne conscience, voulant en toutes choses nous bien conduire.


Verset 18 à 22

Lorsque nous réalisons pleinement ce que Jésus a fait pour nous, il nous est alors impossible de rendre le mal par le mal. Nous n’étions que des impies et il s’est non seulement donné pour nous mais il a en plus, usé de patience pour que nous l’acceptions dans notre coeur. Il est même allé prêcher aux incrédules qui vivaient du temps de Noé. La patience de Dieu est immense (mais pas infinie) et nous ne pouvons que l’en remercier, car sans elle, nous ne serions pas là.




8 vues