Rechercher
  • L. GILMAN

2 PIERRE 1


Verset 1

Pierre se présente en tant que « esclave et apôtre de Jésus-Christ ». Le mot qu’il emploie en grec est « doulos » qui veut clairement dire : "esclave" et rien d’autre.

Ce mot est utilisé uniquement pour servir Dieu et non les hommes. Dieu est non seulement notre Sauveur, mais aussi notre Seigneur, celui à qui nous appartenons et à qui nous obéissons. Il nous a racheté au prix de sa vie, à un maitre méchant qui ne voulait que notre perte. Comme un esclave, nous sommes devenus sa propriété, mais nous servons un maitre bon et aimant, un maitre qui veut le meilleur pour nous, qui nous assure la protection et toutes les bénédictions. Si nous lui sommes obéissants, il pourvoira à tous nos besoins, se chargera de tous nos fardeaux, nous délivrera du mal, ne nous soumettra pas à la tentation et nous gardera dans sa main tout au long de notre pèlerinage sur la terre. Paul le dit dans sa lettre aux romains, nous sommes esclaves quoi qu’il en soit Rom 6:16-18 Ne savez–vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice ? Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de cœur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. —


Verset 2

Plus nous connaitrons Dieu au travers du Père et du Fils, plus nous vivrons dans la paix et la grâce de Dieu. Le manque de paix provient d’un manque de foi et la foi ne peut grandir que par la connaissance de Dieu et de Jésus. Et nous ne pouvons les connaitre qu’en passant du temps dans la parole, mais aussi en ayant une réelle communion dans la prière.


Verset 3

Lorsque le Seigneur vient nous chercher, c’est pour nous donner la vie et nous rendre saint, à son image, tel que cela avait été prévu dès le commencement. Gen 1:27 Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.

Mais comme notre nature charnelle est incapable de lui être agréable, il met son Esprit en nous et ainsi nous recevons toute la puissance pour que la vie coule en nous et fasse une oeuvre complète dans notre âme. Mais son Esprit n’agit pas seul, il travaille en association avec nous, il nous donne les moyens, mais il attend notre contribution qui est essentielle. Et le moyen le plus efficace pour grandir spirituellement est d’avoir une communion avec le Père dans la prière et de passer du temps à méditer Sa Parole. Plus nous lui accorderons de temps, plus nous le connaitrons vraiment. Ce n’est pas en écoutant ce que les autres nous disent d’une personne que nous pourrons la connaitre, mais uniquement en passant du temps avec elle.

Plus nous demeurerons à ses côtés, plus nous connaitrons Dieu, plus nous serons transformés de l’intérieur et plus nous aurons accès à ses promesses. Dieu répond toujours à celui qui l’aime Jn 14:23 Jésus lui répondit : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.


Verset 4 à 8

Cependant vouloir suivre Christ ne se fait pas sans peine, il faut faire des efforts, et Pierre nous dit même « Tous nos efforts ». Mat 11:12 Depuis le temps de Jean–Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. Et cela nous rappelle que pour être un disciple de Christ, il faut renoncer à sa propre vie et accepter de porter sa croix. Et pour cela toute notre volonté est à l’oeuvre pour pouvoir y parvenir, car suivre Christ, c’est déclarer la guerre à notre propre chair ! Un coeur régénéré ne vit plus pour lui, mais pour Dieu !


Verset 9

« Il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés », ce qui signifie qu’il a été purifié, c’est à dire qu’il a été pardonné par le sang de Jésus et par conséquent qu’il a accepté un jour Jésus dans sa vie. 1 Jn 1:7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui–même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.

C’est quelqu’un qui ne se sanctifie pas, il a accepté Christ à un moment de sa vie, mais a malheureusement repris les rennes de sa vie. Il se dit « chrétien », mais ne vit pas comme le Seigneur le lui demande. Or la parole est claire, si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature, toutes les choses anciennes sont passées et toutes choses sont devenues nouvelles. 2 Cor 5:17

Un chrétien avance dans la sanctification jour après jour et c’est cela même qui le caractérise d’un non chrétien.


Verset 10

Littéralement, il est écrit : « C’est pourquoi d’autant plus, frères, faites tous vos efforts pour affermir votre appel et votre élection, car en faisant cela, en effet, il n’y a pas de danger, vous ne pécherez jamais »

Pierre rappelle à nouveau les efforts qui nous sont demandés, car rien ne se fera tout seul, nous avons notre part à faire. Dieu nous a appelés et nous a élus, et si nous avons vraiment pris conscience de cette grâce extraordinaire, nous ne pourrons que lui en être reconnaissant en décidant de le suivre pleinement. Dans le chapitre 3 de cette même lettre, Pierre va à nouveau insister sur le fait de ne pas se laisser à nouveau entrainer par les pécheurs, cela est de notre responsabilité. 2 Pi 3:17 Vous donc, bien–aimés, qui êtes avertis, mettez–vous sur vos gardes, de peur qu’entraînés par l’égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté.


Verset 11

Ce verset nous démontre que le salut ne s’acquiert qu’à la fin de la course, une fois qu’elle est terminée. Ap 3:21 Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône.

L’accès au Royaume éternel est pour ceux qui ont reconnu leur pauvreté spirituelle et qui ont accepté de suivre le seul qui pouvait les transformer. Jésus veut régner en chacun de nous, mais il ne nous impose rien, c’est à nous de le décider. Le royaume n’attend pas des gens parfaits, il accueillera uniquement ceux qui auront réellement donné leur vie au Seigneur, en obéissant à sa Parole et faisant sa volonté 2 Pi 3:14 C’est pourquoi, bien–aimés, en attendant ces choses, appliquez–vous à être trouvés par lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix.


Verset 12 à 15

Par ses lettres, Pierre veut poser un fondement solide et surtout avertir du danger qu’encourent beaucoup d’hommes et de femmes légers. Il ne s’agit pas de commencer, encore faut-il terminer et Pierre insiste sur ce point.

Pierre sait qu’il va mourir dans la souffrance, le Seigneur lui a signifié. Est-ce en lui disant Jn 21:18-19 En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi–même, et tu allais où tu voulais ; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas. Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit : Suis–moi. Ou est-ce par une vision qu’il a reçu plus tard ?


Verset 16 à 21

Pierre et les autres apôtres ont tous le même langage parce qu’ils ont vécu en chair en os avec Jésus. Ils ne racontent pas de belles histoires qu’ils ont entendues, mais des faits réels qu’ils leurs sont arrivés. Ils ont suivi Jésus pendant 3 ans et ont tout quitté pour lui. Ils ont été enseignés par le Maitre en personne, ils ont vu des miracles à foison, des délivrances, 3 d’entre eux dont Pierre l’ont vu être transfiguré aux côtés de Moïse et d’Elie, ils l’ont vu mourir, puis ressuscité, et enfin ils l’ont vu partir sous leurs yeux en s’élevant vers le ciel.


C’est pourquoi la Parole de Dieu est véritable, elle n’est pas l’élucubration d’un homme, tout ce qu’elle contient est directement sorti de la bouche de Dieu à travers la main des hommes qui ont tout retranscrit.




1 vue