Rechercher
  • L. GILMAN

JEAN 3


Verset 1 à 2

Nicodème est un chef de la loi, c’est un grand rabbin, un pharisien et un enseignant de la Torah. Il est considéré par tous, de par sa position religieuse. Comme tout bon pharisien, il est légaliste et met un joug très lourd sur ceux qui ne pratiquent pas la loi.

Cependant, Nicodème est troublé par Jésus et par cela, il démontre qu’il n’est pas comme les autres pharisiens. Il se pose des questions et pour ne pas être vu de personnes, il vient la nuit pour s’entretenir avec Jésus et ainsi en recevoir les réponses. Contrairement aux autres pharisiens qui pensent que Jésus est un imposteur, Nicodème est interpellé par les miracles qu’il fait. Pour lui, cet homme ne peut qu’être envoyé de Dieu.


Verset 3

Jésus va aller droit au but, il va lui parler de la nouvelle naissance, sans laquelle personne ne peut rentrer dans le Royaume des cieux. Il parle à un chef religieux et veut ainsi directement mettre les choses au clair, car il ne sagit en rien de la loi, c’est à dire de ce qui provient de l’homme. Nicodème, comme tous les chefs religieux, a passé sa vie à faire des choses pour Dieu, pour gagner son salut, pour mériter son droit au ciel, mais Jésus va en quelques paroles, démonter toutes les conceptions qu’il a de Dieu et du salut.


Verset 4 à 8

Nicodème est abasourdi par ce qu’il entend. Il est venu pour parler théologie avec Jésus, mais là, il entend un discours tout à fait surprenant. Pourquoi parler de naissance ? Comment un homme de son âge pourrait-il renaitre ? Ça n’a pas de sens !

D’autant plus que ce qui est annoncé ne peut en aucun cas venir de l’homme ! Tout comme le nouveau né ne fait rien pour naitre de manière naturelle, l’homme ne peut rien faire pour naitre spirituellement. La naissance, quelle qu’elle soit, est divine, et Dieu utilise cette analogie pour démontrer que l’homme est incapable de la produire par lui-même.


Tout comme nous ne pouvons maitriser le vent, nous ne pouvons également maitriser l’Esprit, c’est lui qui agit où il veut, et comme il veut ! Tout homme doit comprendre que c’est Dieu qui le fait naitre spirituellement et que s’il ne vit pas cette nouvelle naissance, il ne rentrera pas dans le Royaume de Dieu. Alors que faire ? Puisqu’il ne peut rien faire et que tout dépend de Dieu !


Verset 9

Nicodème est interpellé. Lui qui observe la loi scrupuleusement, qui l'enseigne aux autres et qui entend à cet instant que tout cela n’est que du feu, est abasourdi ! Tout ce qu’il fait ne servirait donc à rien ? Il tombe du grenier à la cave en une fraction de seconde !

Comment cela peut-il se faire ? En quelque sorte, il demande à Jésus : « qu’est ce que je dois faire ? » S’il est possible de le faire par lui-même, il le fera ! Peut-il encore ajouter quelques choses à toutes les lois déjà appliquées ? Nicodème ne comprend pas, il est perdu !


Verset 10

Par cette phrase, Jésus veut remettre en quelque sorte Nicodème à sa place ! Il est le grand enseignant d’Israël et pourtant, il est ignorant de l’essentiel !


Cette parole est adressée à tous les religieux de la terre encore aujourd’hui. Nous pouvons faire de belles et grandes choses, avoir une connaissance pointue sur l’histoire et les écritures dans leur ensemble, connaitre les versets par coeur, appliquer tous les commandements de Dieu, mais si nous n’avons pas expérimenté la nouvelle naissance, tout cela ne nous servira à rien ! Jésus n’est pas en train de dire que ce qu’il fait est mal, mais que tout ce qu’il fait ne sert à rien s’il n’est pas régénéré dans son Esprit. L’entrée du royaume ne peut se faire sans la nouvelle naissance, c’est le point clé, le départ de la vie avec Dieu. Tout le reste provient de l’homme et ne peut apporter le salut.


Verset 11 à 21

Avant de croire aux choses célestes, il faut déjà croire aux choses terrestre, c’est à dire croire que Jésus est le Fils de Dieu. Si nous doutons de son identité, jamais nous ne pourrons expérimenter la nouvelle naissance. Dieu n’enverra son Esprit faire cette oeuvre surnaturelle que sur ceux qui croient que Jésus est le Fils de Dieu. Ceux qui ne reçoivent pas le témoignage de Jésus ne peuvent pas comprendre les choses de l’Esprit, cela leur est impossible, puisque seul Jésus leur ouvre le chemin de la vie.

Verset 22

Ce n’est pas Jésus qui baptisait, mais ses disciples. Quelques versets plus loin, au chapitre 4, cela est indiqué Jn 4:1-2 Le Seigneur sut que les pharisiens avaient appris qu’il faisait et baptisait plus de disciples que Jean. Toutefois Jésus ne baptisait pas lui–même, mais c’étaient ses disciples.


Verset 23 à 36

En voyant ce que Jésus fait, certains disciples de Jean Baptiste ne comprennent pas que tous vont à lui au lieu d’aller vers leur maitre. Mais Jean Baptiste leur explique que lui même n’est qu’un envoyé temporaire de Dieu, principalement là pour préparer le chemin du messie que voilà. Il doit disparaitre petit à petit pour laisser place au grand Roi, c’est ce qui est prévu. Et quiconque croira en lui aura la vie éternelle.

Jean baptiste n’a que 30 ans, et son ministère est est train de s’achever, il en est conscient, c’est pourquoi il avertit ses disciples que quiconque croira en Jésus aura la vie éternelle, parce qu’il est le messie, le Fils de Dieu.

Voir article pour comprendre ce que veut réellement dire « croire »

https://www.iltaime.com/single-post/2018/07/07/CROYANT-OU-CHR%C3%89TIEN-





2 vues