Please reload

JEAN 4

 

Verset 1 à 3

Les pharisiens entendent que Jésus baptise comme Jean baptiste, mais comme toute rumeur, il faut vérifier ce que l’on entend, car ce n’est pas Jésus directement qui le fait, mais ses disciples.

 

Verset 4 à 6

La Samarie est au centre du territoire d’Israël, entre la Galilée et la Judée. Et le champs de Jacob se trouve au centre d’Israël, à Sichem, là où sont enterrés les os de Joseph. Jos 24:32 Les os de Joseph, que les enfants d’Israël avaient rapportés d’Egypte, furent enterrés à Sichem, dans la portion du champ que Jacob avait achetée des fils de Hamor, père de Sichem, pour cent kesita, et qui appartint à l’héritage des fils de Joseph. 

Sichar et Sichem sont probablement la ville. 

 

Verset 7 à 15

La femme samaritaine ne saisit pas tout de suite qui est Jésus. À deux reprises, elle répond très logiquement, et ne comprend pas les perches que lui tend Jésus. « Si tu connaissais le don de Dieu et celui qui te dit  … » puis « mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif… »  

 

Il arrive parfois que Jésus nous parle directement, mais nous ne saisissons pas ses propos, parce que notre nature charnelle nous ramène systématiquement aux choses concrètes de la terre. Le langage de Jésus est spirituel et continue à l’être encore aujourd’hui. 

 

Verset 16 à 24

Jésus est obligé de lui dévoiler sa vie, pour qu’elle réalise qu’il n’est pas un étranger lambda. Elle monte alors le niveau et le prends pour un prophète. Mais afin d’éviter de s’appesantir sur sa vie de péchés, la samaritaine questionne son inconnu sur le lieu d’adoration. À cela, Jésus va répondre que les étrangers ne connaissent pas Dieu, seuls les juifs le connaissent, parce que le salut vient d’eux. Les samaritains rejetaient les prophètes, c’est pourquoi ils ne pouvaient pas être éclairer sur Dieu.

"L’heure vient, et elle est déjà venue," parce que nous y sommes. Jésus est là en chair et en os devant la samaritaine et bientôt, il va donner sa vie pour racheter la dette des pécheurs. Et lorsqu’il ressuscitera le 3ème jour, toute âme qui croira en lui sera sauvée, elle aura la vie éternelle. Toute personne qui suivra Jésus de tout son coeur, naîtra d’eau et d’esprit, c’est à dire qu’il sera régénéré dans son esprit et pourra ainsi adorer le Père, quel que soit l’endroit où il se trouvera. Le salut vient des juifs, mais n’est pas réservé uniquement à eux, toutes les nations de la terre pourront adorer le Père en Esprit et en vérité. En esprit, par un esprit régénéré et en vérité, par Jésus le seul chemin qui mène au Père et à la vie éternelle.

 

Verset 25 à 26

La femme est interpellée et se demande qui est devant elle ? Serait-ce le messie ? « quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses. » et il lui a annoncé des choses extraordinaires qu’aucun homme ne peut dire. Alors Jésus va lui dévoiler son identité très clairement.

 

Verset 27

La discussion est interrompue par les disciples. Les hommes ne parlaient pas aux femmes en public et encore moins à une samaritaine, c’est la raison pour laquelle les disciples sont très étonnés en voyant Jésus discutait avec cette femme. 

 

Verset 28 à 30

La samaritaine profite pour s’enfuir et avertir toute la ville de sa rencontre. Le peu de sa vie que Jésus a dévoilé lui a suffit pour penser qu’il connaissait tout d’elle et qu’il était, par ce fait surnaturel, peut-être le Messie !

 

Verset 31 à 38

Les disciples sont terre à terre et veulent reprendre des forces pour pouvoir continuer leur route. Mais encore une fois, Jésus va répondre de manière spirituelle. En d’autres mots, il leur dit : « Vous pensez à votre corps, mais moi je pense à mon esprit. »  

 

Jésus ramène toujours les choses naturelles au spirituel. Tout a un sens dans ce monde et devrait parler à nos coeurs. Faire la volonté de Dieu devrait être notre préoccupation principale, tout comme manger l’est dans notre vie naturelle. L’homme travaille pour manger et vivre décemment. De même nous devons travailler pour le royaume de Dieu, mais pas de n’importe quelle manière. Nous devons toujours rechercher la volonté de Dieu, avant d’entreprendre quoi que ce soit. Chaque individu a une mission particulière, que le Seigneur lui a destinée depuis toute éternité, et nous devons l’effectuer avec soin. Eph 2:10 Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus–Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions

L’un sème, l’autre arrose et un autre va moissonner. Aucun n’est plus important que l’autre, tout sont reconnus devant Dieu pourvu qu’ils soient là où le Seigneur leur a demandé d’être. Les prophètes ont annoncé le Messie, Jean Baptiste a préparé son chemin, Paul a révélé le mystère de la croix et évangélisé les païens, Pierre a évangélisé les juifs, et nous, nous continuons l’oeuvre selon les dons et les talents que Dieu nous a donnés. 1 Cor 3:6-9 J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail. Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l’édifice de Dieu. 

 

Verset 39 à 42

Les samaritains ont cru en Jésus dès que la samaritaine leur a dit qu’il connaissait tout d’elle. Mais ils crurent encore plus profondément lorsqu’ils l’entendirent enseigner.

Jésus est invité par les samaritains et va demeurer parmi eux pendant 2 jours alors que les juifs et ce peuple ne s’appréciaient pas du tout.

 

Lorsque Jésus est là, il n’y a plus de différences de classes, de couleurs ou de sexe, nous sommes tous égaux. 

 

Verset 43 à 54

Les miracles et les guérisons sont malheureusement beaucoup plus recherchés que Jésus lui-même. Jésus dit : « Si vous ne voyez des miracles et des prodiges, vous ne croyez point. » parce qu’il sait que c’est par ses signes que le peuple juif croira en lui. Encore aujourd’hui, nous le constatons, les gens sont toujours à la recherche de bénédictions pour eux-mêmes et d’expériences surnaturelles, au lieu de chercher uniquement à connaitre la Vérité. 

Le ministère de Jésus est complet, puisqu’il fait du bien aux gens, il leur apporte en effet la guérison et les miracles, mais nous savons que beaucoup ne le suivent pas pour ce qu’il est, mais pour ce qu’il donne. 

Dans ce passage, la bonne nouvelle est que l’officier croit et sa famille aussi, mais nous savons aussi que sur 10 lépreux que Jésus a guéris, un seul l’a suivi, tous les autres n’ont pas donné suite.

Que cherchons-nous réellement ? Jésus ou ses bénédictions ? Sommes-nous prêts à le suivre même s’il ne nous guérit pas ? 1 Thes 5:18 Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus–Christ. Lorsque Job a perdu ses enfants et tout ce qu’il possédait, il s’est écrié Jb 1:21 L’Eternel a donné, et l’Eternel a ôté ; que le nom de l’Eternel soit béni ! 

 

 

 

 

Please reload