Rechercher
  • A.W. TOZER

PAS D'OBSÈQUES EN VUE POUR LA FOI DE NOS ANCÊTRES

… de la réunion et de l’assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux ; de Dieu, juge de tous ; des esprits des justes parvenus à la perfection. Heb 12:23


Une idée se répand de plus en plus voulant que le christianisme vit ses derniers jours, il est même peut-être déjà mort et trop faible pour se coucher par terre ! Dans l’esprit de beaucoup de gens qui ne comprennent pas le christianisme, la preuve principale de sa mort réside dans son incapacité à diriger le monde au moment où celui-ci en a le plus besoin.


Permettez-moi de dire que ceux qui voudraient s’avancer pour enterrer la foi de nos pères n’ont pas tenu compte de celui qui en est l’objet : Jésus. Comme autrefois Jésus a été enterré par des personnes convaincues de s’être définitivement débarrassées de lui, de même, son Église a été enterrée à maintes reprises ; et comme le Seigneur a déconcerté ses ennemis en ressuscitant d’entre les morts, ainsi l’Église a elle aussi confondu ses détracteurs et a retrouvé une vie dynamique, alors que les rites funéraires venaient de s’achever sur son cercueil et que beaucoup avaient versé des larmes de crocodile au bord de sa tombe !


L’Église suit la voie annoncée par son fondateur et ses apôtres. Ils ont prédit son développéement et sa direction il y a près de deux mille ans, ce qui est déjà un miracle ne soi !


Si Christ avait été moins que Dieu, et si ses apôtres n’avaient pas été inspirés, ils n’auraient jamais pu prédire avec une telle précision ce que serait l’état de l’Église à une époque et dans des circonstances aussi éloignées d’eux. L’Église véritable est la dépositaire de la vie de Dieu parmi les hommes. Si les vases fragiles se brisent en un endroit, la vie jaillit alors d’un autre lieu. Nous pouvons en être sûrs.

A.W. TOZER

7 vues