Rechercher
  • L. GILMAN

JEAN 9


Verset 1 à 3

Jésus est censé s’enfuir et pourtant, il s’arrête devant un aveugle pour le guérir. Alors que pour les disciples, la cause de cette cécité est forcément le péché, Jésus leur dit que certaines maladies sont uniquement là pour glorifier Dieu. Dans ce passage encore, Jésus abat les raisonnements humains et religieux.


Retenons que ce n’est pas l’aveugle qui est venu à lui, mais c’est Jésus qui a « vu » l’aveugle et qui s’est approché de lui. Il fait la même chose avec chacun de nous, c’est lui qui s’approche de nous et qui guérit notre cécité spirituelle pour que les oeuvres de Dieu soient manifestées en nous.


Verset 4 à 5

Jésus n’a plus de temps, il sait qu’il va bientôt partir.

Nous ne devons pas non plus perdre notre temps, car il est compté et bientôt nous partirons nous aussi. Cherchons sans cesse à glorifier Dieu et à faire les oeuvres qu’il nous a confiées, tant que cela nous est encore possible.


Verset 6 à 7

Pourquoi faire de la boue et l’appliquer sur les yeux de l’aveugle ? Parce que Dieu agit comme il veut et jamais de la même manière, c’est lui qui décide. Ce n’est pas une méthode spéciale que Dieu utilise pour la cécité, c’est le moyen qu’il a voulu utiliser ce jour là avec cette personne, c’est tout.


Il nous arrive parfois de vouloir tellement quelque chose, que nous pensons même à la manière dont Dieu pourrait et devrait le faire, Mais Dieu sait et s’il exauce notre prière, il le fera à sa manière et non comme nous l’avons pensé.


Verset 8 à 16

Certains sont tellement étonnés du miracle, qu’ils ne savent même plus dire si c’est bien l’homme qu’il connaissait auparavant.

Les miracles ne sont pas toujours si évident à reconnaitre pour les incrédules.

Et les pharisiens vont d’autant plus être irrités contre Jésus, à cause du sabbat où l’homme est censé ne rien faire. Cependant quelques pharisiens vont réellement être étonnés du miracle (Nicodème devait certainement faire parti de ceux-là).


Verset 17 à 23

Les juifs ne veulent pas d’un miracle, c’est pourquoi ils essaient de se convaincre par tous les moyens que tout cela n'est que du mensonge . Et les parents de l’aveugle n’osent pas parler à la place de leur fils car l’exclusion de la synagogue était très grave et ils voulaient à tout prix l’éviter. Être exclu de la synagogue signifiait être exclu de la communauté juive dans son intégralité, et ils voulaient se protéger de cela.


Verset 24 à 34

La stratégie des juifs est terrible : « donne gloire à Dieu » ce qui signifie « attention à ce que tu vas dire, ne blasphème pas contre Dieu » ce qui est vrai ! Mais ils lui apportent en même temps la réponse qu’ils veulent absolument entendre « nous savons que cet homme est un pécheur ».

Pour les juifs, il est inconcevable que Dieu puisse guérir un pécheur, seuls les justes, c’est à dire les religieux comme eux, peuvent avoir ce privilège. Ce qui est totalement contraire à la mission de Jésus Mat 9:13 Allez, et apprenez ce que signifie : Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.

Le miraculé reconnait que seul Dieu a pu faire une telle chose, il reconnait qu’il est pécheur, mais qu’il a tout simplement accompli la volonté de Dieu et l’a honoré en obéissant à ces instructions pour la guérison.


Verset 35 à 38

L’ancien aveugle n’est pas incrédule, ses yeux physiques se sont ouvert et maintenant son coeur est pleinement disposé à recevoir la lumière.


Il ne suffit pas d’être guéri pour accepter l’appel de Jésus, il faut avoir la foi. L’évangile de Luc nous raconte que 10 lépreux ont été guéris par Jésus, mais qu’un seul parmi eux a cru en lui. Beaucoup de personnes se ruent dans les lieux où on annonce la guérison, mais combien d’entre eux décident vraiment de donner leur vie pour suivre Christ ? Le juste vivra par la foi et non à cause de ses oeuvres.


Verset 39

ce verset est à la fois très intéressant et très fort. Interessant car il contredit le verset 17 du chap 3 Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Et fort parce que l’on apprend ici que Jésus est venu dans le monde pour éclairer certains et obscurcir d’autres.

Ces contradictions nous montrent à quel point il est important de lire la bible dans son ensemble, car il est très dangereux de faire un enseignement sur un seul verset ou un seul passage.


Dans sa première venue, Jésus est venu sauver le monde, mais lorsqu’il reviendra après l’enlèvement, pour régner sur la terre, il le jugera. Tout pouvoir lui a été remis par le Père Jn 5:22 Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils,

La lumière pénètre le coeur de tous ceux qui croient, mais à l’inverse pour les incrédules, ce sont les ténèbres qui s’installent. Plus les gens refusent la vérité, plus leur coeur s’endurcit et demeure dans la pénombre la plus totale.


Verset 40 à 41

Les religieux et les tièdes ont besoin de colyre, comme le dira Jésus à l’église de Laodicée. Ils pensent voir, mais leur vue est mauvaise, ils ne discernent pas la vérité. Ap 3:18 Je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche; et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu, et que la honte de ta nudité ne paraisse point; et d’oindre tes yeux de collyre, afin que tu voies.


Celui qui reconnait son état reçoit la vie en lui, tandis qu’un religieux demeure dans la mort parce qu’il est persuadé tout savoir.

2 vues