Please reload

JEAN 10

 

 

Verset 1 à 6

Ici nous avons la preuve évidente qu’un racheté ne peut pas perdre son salut. Une brebis ne peut pas se perdre parce qu’elle reconnait la vérité du mensonge, elle ne suivra personne d’autre que le Maitre. 

La porte, c’est Jésus; les brebis, ce sont les enfants de Dieu; et dehors, c’est le monde. 

 

Beaucoup d’hommes et de femmes sont à l’intérieur de l’église, mais ils n’y sont pas rentrés par la porte étroite. Ils ont vécu une expérience avec le Seigneur, mais n’ont pas accepté le prix à payer pour le suivre. Ils se sont fait leur veau d’or et continuent à être présents dans les assemblées sans que cela ne gêne la grande majorité. Mais un véritable enfant de Dieu connait le prix que cela lui coûte de suivre son maitre et il ne se laisse pas prendre au piège par les tromperies du malin.

Jésus ne marche pas à côté de ses brebis, il marche devant et elles le suivent. Le Seigneur n’appelle pas des adhérents, il vient chercher des hommes et des femmes qui le suivront et marcheront dans ses pas, quel que soit l’endroit où il les mènera. Suivre le bon berger, c’est renoncer à soi et accepter de perdre sa vie pour Jésus Mat 16:24-25 Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui–même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera. 

 

Verset 7 à 9

Jésus est la porte, il n’y en a aucune autre et une brebis ne rentrera pas par une autre porte, parce qu’elle sait que c’est la seule porte qui mène à la vie. Lorsque Jésus parle des brebis, il parle de toutes celles qui lui appartiennent, celles que le Père lui a données parce qu’elles ont été choisies avant la fondation du monde. C’est pourquoi, elles reconnaissent la voix du Maitre et ne se laissent pas séduire par les faux bergers. Avant la venue de Jésus, beaucoup de faux prophètes et de faux pasteurs ont entrainé les juifs avec eux et de nos jours, c’est encore plus subtil, ils sont au centre même de l’église et la plupart ne les démasquent pas. Mais les véritables enfants de Dieu sont avertis par le Seigneur et ne se laissent pas prendre au piège. 

 

Verset 10 à 13

La vie éternelle ne se trouve qu’en Jésus, il est le seul chemin qui mène à elle. Le mercenaire est un usurpateur, son but est de régner et non de donner la gloire à Jésus. Il est là pour un temps court et fait des ravages autour de lui. Il n’a pas le coeur de Dieu en lui, il agit pour ses propres intérêts. 

 

De toute époque, il y a eu des mercenaires, ce sont des gourous, des faux pasteurs, des religieux, des faux prophètes, de hommes, voir même des femmes qui entrainent les autres avec eux dans leur mensonge et qui ne servent que leurs propres intérêts.

 

Verset 14 à 18

Jésus ne sauvera pas l’humanité toute entière, il est venu pour chercher les brebis qui lui appartiennent et son jugement n’aura pas lieu tant que la dernière brebis ne sera pas à l’intérieur de l’enclos. Jésus a donné sa vie pour elles, il s’est donné en sacrifice expiatoire pour le pardon des péchés de ceux qu’il avait prédestinés avant la fondation du monde.

 

Verset 19 à 21

Les paroles de Jésus ont toujours suscité beaucoup de discussions et surtout de divisions. Encore aujourd'hui, nous le voyons même dans le milieu chrétien, les uns interprètent d’une manière et les autres d’une autre. 

 

Verset 22 à 30

Les juifs ne veulent pas reconnaitre que Jésus est le Messie, et cela pour deux raisons :

  • parce qu’ils ont déterminé à l’avance comment serait le Messie et par conséquent leur idée est tellement préconçue qu’ils ne peuvent accepter que Jésus le soit

  • Et surtout parce qu’ils n’ont pas été choisis par Dieu « Mais vous ne croyez point,  parce que vous n’êtes point de mes brebis »

Une brebis entend la voix de Dieu, elle reconnait son maitre et elle le suit. « mes brebis entendent ma voix et … elles me suivent »

Dieu s’est choisi depuis toute éternité, des hommes et des femmes qui vont le suivre. Eph 1:4 Selon qu’il nous avait élus en lui, avant la fondation du monde, afin que nous fussions saints et irrépréhensibles devant lui en charité: 

Ce sont ses brebis et nul ne pourra jamais les ravir de sa main. Ils les amène vers Jésus et les conduit jusqu’au bout de la course afin qu’elles ne se perdent pas.

 

Verset 31 à 38

Malgré les miracles, les juifs ne veulent pas croire en Jésus, ils restent incrédules. 

 

Combien de personnes à qui nous apportons le message de l’évangile et qui ne veulent pas entendre. Comme ces juifs, ils restent sur leur position et refusent d'y croire. 

 

Jésus annonce clairement qu’il est le fils de Dieu et qu’il ne fait qu’un avec le Père « le Père est en moi et moi en lui » v38. Plus haut déjà il le disait au verset 10 « Moi et le Père nous sommes un »

Au chapitre 14, il le confirmera à nouveau v7 Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu.  v9 à11 Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis–tu : Montre–nous le Père ? Ne crois–tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi–même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres. Croyez–moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; croyez du moins à cause de ces œuvres. Jn 17:22-23 Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, — moi en eux, et toi en moi, –afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. 

 

Verset 39 à 42

Jésus parvient à partir, parce que son heure n’est pas encore venue.

 

Les hommes peuvent tenter tout ce qu’ils veulent, mais tant que Dieu ne l’a pas décidé, il leur sera impossible de le faire. Dieu fait tout ce qu’il veut, ne l’oublions jamais, c’est lui qui tient tout entre ses mains, c’est pourquoi nous ne devons jamais craindre les hommes.

 

D’autres personnes doivent encore venir à lui et nous le voyons ici, car à toute époque et dans toutes les contrées de la terre,  il y a toujours eu des gens qui rejetaient la parole et d’autres qui l’accueillaient avec joie. Continuons à en parler, car tant que Jésus n’est pas revenu chercher son Eglise, des âmes doivent encore être sauvées.

 

 

 

 

 

Please reload