Rechercher

LE SEIGNEUR A ÉTÉ TRANSPERCÉ POUR NOS CRIMES


Mails il était transpercé à cause de nos crimes, écrasé à cause de nos fautes… Es 53:5


Le mot « faute » (péché) n’est pas un terme agréable, et Dieu sait à quel point nous le détestons ! Nous ne pouvons cependant pas échapper à ses conséquences.


Le prophète nous rappelle solennellement que le Sauveur a été écrasé (brisé, meurtri) à cause de nos fautes.


Nous avons beau le nier et dire « Non ! », toutes les empreintes digitales de l’humanité sont des preuves flagrantes qui nous accusent, ces empreintes digitales humaines retrouvées dans tout coin sombre, dans toute ruelle obscure et dans tout lieu mal famé et mal éclairé du monde. Dieu connaît chaque être humain, et il nous est impossible d'échapper à notre culpabilité et de faire retomber notre responsabilité morale sur quelqu’un d’autre.


C’est à cause de nos fautes et de nos crimes qu’il a été transpercé et brisé ! Et l’erreur étonnante dont Israël fut responsable a été de croire que cet homme crucifié sur la colline hors de Jérusalem était puni pour son propre péché !


Le prophète avait prédit cette erreur historique de jugement : juif lui-même, il disait en somme : « Nous pensions que Dieu le frappait, qu’il le châtiait pour ses propres iniquités ; nous ignorions que l’Eternel le frappait pour nos transgressions et nos péchés. »


Pour nous, il a été couvert d’injures par des hommes ignorants et indignes.


A.W. TOZER





4 vues