Rechercher
  • L. GILMAN

JEAN 11


Verset 1 à 3

Lazare est le frère de Marie et Marthe dont Luc parle également dans son évangile. Marie est une adoratrice de Jésus. C’est elle qui a essuyé les pieds de Jésus avec ses cheveux (Jn 12:1-11) et c’est elle aussi qui aimait s’assoir pour écouter les enseignements de Jésus plutôt que d’aider sa soeur aux tâches ménagères (Lc10:38-42).

Jésus est un ami de la famille, c’est pourquoi les deux soeurs envoient des hommes pour le chercher afin qu’il guérisse Lazare.


Verset 4

Jésus connait toutes choses même en temps qu’homme sur la terre. Il est parfaitement homme, mais aussi parfaitement Dieu. Jésus est là pour prouver au monde qu’il est Dieu et quoi de plus spectaculaire que la maladie pour le faire. Dire que l’on est le Fils de Dieu, c’est bien, le prouver c’est mieux. Les juifs ont entendu parler de la puissance de Dieu par leurs ancêtres, ils savent qu’Il est tout puissant, c’est pourquoi Dieu veut se servir de la maladie pour glorifier son Fils.


Verset 5 à 8

Jésus n’est pas sans savoir que la maladie de Lazare est grave, mais il attend encore 2 jours, sachant qu’entre le temps où les soeurs ont envoyé quelqu’un prévenir Jésus et le temps où il arrivera sur place, il y aura un certain nombre de jours, car le voyage se fait à pied. Béthanie se trouve en Judée et Jésus n’est plus dans cette région, il s’en est éloigné pour être en sécurité.


Verset 9 à 10

Marcher pendant le jour, c’est suivre les pas de Jésus. La lumière du monde nous éclaire et nous montre la voie. Ceux qui marchent selon leur coeur, avancent dans les ténèbres. Jésus nous ouvre les yeux et illumine notre coeur, nous ne pouvons plus nous perdre ! Jésus est la lumière c’est pourquoi il ne bronche pas, parce qu’il sait ce qui l’attend, des souffrances mais surtout la gloire. Il n’a pas peur de repartir en Judée, parce que son sort est entre les mains de son Père.


Nous ne devons pas craindre le lendemain tant que nous marchons dans la lumière. Notre vie ne nous appartient plus, elle est au Seigneur, c’est pourquoi nous devons lui faire confiance, il connait toute chose et nous conduira toujours là où nous devons aller. Que ce soit des endroits agréables ou des vallées de l’ombre de la mort, nous marcherons à sa suite, et n’aurons pas peur, parce qu’il est le bon berger qui conduit ses brebis dans les verts pâturages, près des eaux paisibles.


Verset 11 à 15

Jésus sait que Lazare est mort maintenant, et qu’il peut à présent aller le voir pour le ressusciter.

La mort fait peur au monde, à ceux qui n’ont pas l’espérance du salut, parce qu’elle les coupe du monde des vivants et qu’ils ne savent pas ce qui les attend. Les uns sont persuadés qu’ils iront au ciel alors que toute leur vie, ils ont agi sans jamais se soucier de la volonté de Dieu et les autres pensent qu’il n’y a plus rien, tout est terminé définitivement.


Jésus est venu sur la terre pour sauver les perdus, c’est pourquoi il agit avec une grande puissance pour démontrer qu’il est le Fils de Dieu, parce qu’aucun homme ne peut faire ce qu’il fait. Il a attendu 2 jours avant de partir vers lazare, parce qu’il voulait plus que sa guérison, il voulait sa résurrection et qu’ainsi tous puisse voir la puissance de Dieu à travers lui.


Verset 16

Thomas reste très terre à terre mais courageux également. Il est bien plus préoccupé par la menace de mort qui pèse sur Jésus que par la mort de Lazare. Mais il ne recule pas pour le suivre, il est prêt à donner sa vie aussi avec lui, pour la gloire de Dieu.


Suivre Jésus a un coût et nous devons le savoir. Si Jésus a été persécuté et mis à mort, aujourd’hui encore, les chrétiens sont persécutés partout dans le monde et certains d’entre eux sont mis à mort. Les vrais chrétiens sont prêts à perdre leur vie, car ils n’ont plus peur de la mort, ils savent ce qui les attend, c’est à dire le repos éternel près du Seigneur Jésus.


Verset 17 à 27

Marthe croit de tout son coeur que Jésus est le Fils de Dieu, elle le dit ouvertement à Jésus et le prouve parce qu’elle savait que s’il avait été là, son frère ne serait pas mort. Elle a la foi qu’il peut encore faire quelque chose, puisqu’elle lui dit « tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera », mais elle n’ose pas vraiment croire à la résurrection de son frère.


Le départ d’un proche est toujours douloureux, mais la mort ne fait que nous séparer temporairement d’un chrétien, car nous le rejoindrons plus tard. Le corps s’éteint, mais l’âme vivra éternellement ! Ceux qui auront mis leur foi en Jésus vivront à ses côtés mais ceux qui l’auront rejeté seront loin de lui pour l’éternité. Les uns seront dans la lumière, les autres dans les ténèbres éternellement. La lumière est la vie, tandis que les ténèbres sont la mort, et l’âme sera soit dans l’un, soit dans l’autre, le néant n’existe pas.


Verset 28 à 37

Jésus est pleinement Dieu et pleinement homme. En tant qu’homme, Il est touché par la mort de son ami Lazare. Il aimait cet homme et a compassion pour sa famille qui le pleure.


Ne croyons pas que nos peines et nos douleurs n’affectent pas le coeur du Seigneur, Il compatit à nos souffrances et nous apporte toujours son appui et son réconfort.


Verset 38 à 40

Même si dans toutes les petites choses de la vie, nous devrions voir la gloire de Dieu, ce n'est malheureusement que dans les situations les plus désespérées que nous réalisons à quel point il est grand et tout puissant.

Marthe a pourtant dit « Je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera » (v22), mais elle n’imagine pas que tout, absolument tout est possible à Jésus.


Très souvent nous disons et pensons que Dieu est tout puissant et pourtant nous restons dans l’incrédulité encore si souvent. Nous restons dans une situation sans issue, criant à Dieu sans vraiment d’espoir, mais le Seigneur nous dit exactement comme il a dit à Marthe : « Crois ! » Oui « crois », parce que la foi déplace les montagnes et qu’elle glorifie Dieu. Ce n’est pas une formule magique et surtout pas une manipulation envers Dieu, car il fait ce qu’il veut, mais ayons la foi que Dieu peut régler des situations qui paraissent impossible à vue humaine, comme c’est le cas ici pour Lazare. Cependant, que nous puissions comme Jésus l’a fait dans le jardin de Gethsemané, toujours terminer nos prières par « Ta volonté Seigneur et non la mienne ». C’est Dieu qui décide, c’est lui le Seigneur !


Verset 41 à 45

Jésus voulait faire ce miracle, c’est pourquoi il a attendu quelque jours avant de partir rejoindre cette famille, parce qu’il savait que beaucoup seraient touchés et croiraient en lui. Et c’est exactement ce qu’il s’est passé.


Lazare est la figure du mort spirituel qui ressuscite à la vie en Christ. Nous étions tous morts comme Lazare, mais un jour Jésus s’est présenté à nous et nous a fait sortir du tombeau dans lequel nous étions depuis notre naissance. Lazare n’a décidé de rien, ni aucun membre de sa famille, seul Jésus a pu faire ce miracle. Un jour Jésus s’est présenté à nous et à crier : « Sors » et nous sommes nés de nouveau. Les bandes représentent les fardeaux et les péchés dont nous nous débarrasserons tout au long de notre sanctification Hb 12:1 Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte,

Nous n’avons rien fait pour naitre de nouveau, c’est Dieu qui a décidé de nous sauver, c’est pourquoi c’est une grâce incommensurable qui ne peut que nous émerveiller et surtout nous rendre reconnaissant envers Dieu. Jésus n’a pas ressuscité tous les morts, tout comme il ne se sauve pas tous les hommes. C’est lui qui nous choisis, ne l’oublions pas. Jn 15:16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.


Verset 46 à 54

Les religieux se rebellent dès lors qu’ils ne contrôlent plus les choses. Jésus est gênant parce qu’il chamboule toute leur manière de vivre et leurs principes. Ils ne voient qu’une issue, le faire disparaitre.


Lorsque Jésus arrive dans une famille, tous les membres qui n’ont pas été touchés par lui sont rebelles et ne supportent pas tous ses bouleversements. Certains vont tout tenter pour arrêter cela, jusqu’à menacer, comme chez les musulmans par exemple.


Jésus sait que son heure va venir, c’est pourquoi il va s’éloigner dans l’attente du jour fatidique.

Rien n’arrive sans que cela ne soit organisé par Dieu lui-même, et sans le savoir Caïphe va prophétiser ce que Dieu a prévu de faire.


Nous sommes dans les mains du Seigneur, c’est la raison pour laquelle nous ne devons pas craindre, même lorsque la haine s’acharne contre nous. Dieu a un plan et nous devons lui faire confiance.


Verset 55 à 57

Les juifs religieux n’ont plus qu’un seul objectif : arrêter Jésus et le mettre à mort.

N’est-ce pas surprenant pour des hommes très scrupuleux sur le respect de la loi de Dieu ?


La religiosité est ce qu’il y a de pire aux yeux de Dieu, parce que le coeur n’est pas à l’intérieur ce qu’il montre à l’extérieur. Ils revêtent de beaux habits et leur plus beau sourire, mais ils sont têtus et obstinés dans leurs faux raisonnements. Et cette mentalité infecte les églises encore aujourd’hui, dans toutes les religions et même chez les chrétiens évangéliques. Les religieux sont plus attachés à la lettre qu’à Dieu, ils ne cherchent pas le coeur de Dieu, ils aiment tout contrôler et mettre un joug sur les plus faibles pour mieux les dominer. C’est pourquoi, celui qui est attaché à la Vérité, qui prend plaisir dans la parole et qui suit Jésus pas à pas, ne sera jamais dans l’obscurité. Dieu le gardera et le conduira jusqu’au bout de la course.





2 vues