Rechercher
  • L. GILMAN

JUGES 19



Verset 1 à 2

La concubine qui a été infidèle n’a pas été lapidée selon la loi de Dieu. Lev 20:10 Si un homme commet un adultère avec une femme mariée, s’il commet un adultère avec la femme de son prochain, l’homme et la femme adultères seront punis de mort.

Il y a 3 raisons possibles à cela :

  • le mari a préféré taire le péché de sa concubine pour la protéger

  • La femme s’est enfuie avant même d’avouer ce qu’elle avait fait

  • N’ayant plus de juge dans le pays, la loi n’était plus respectée


Verset 3 à 10

Le lévite aime son épouse, il veut parler à son coeur et la ramener chez lui. On peut penser qu’il a très certainement voulu la rassurer et lui dire qu’elle ne craignait rien parce qu’il lui avait pardonné. Le beau père les retient mais le lévite finit par partir après avoir passé 4 nuits chez son hôte.


Verset 11 à 15

Le lévite préfère continuer sa route jusqu’à Guibea pour s’assurer la sécurité, car les jébusiens sont des étrangers et ne les accueilleront pas, ils les laisseront probablement dormir dehors. Mais quelle n’est pas sa surprise de voir que l'accueil de ses frères israélites n’est pas celui qu’il attendait.


Combien de fois n’avons-nous pas été surpris nous aussi par rapport à la réaction de nos frères et soeurs en Christ. L’accueil des gens du monde est parfois plus agréable que celui de notre famille en Christ. Le peuple d’Israël est devenu totalement infidèle à Dieu, il ne vit plus selon lui, il l’a abandonné dans son coeur. Certains chrétiens ne le sont que de « nom », leur coeur n’est pas attaché à Dieu, ils vivent comme bon leur semble sans se soucier le moins du monde du péché. C’est l’un des raisons pour laquelle nous sommes parfois déçus.

Nous devrions également pratiquer l’hospitalité beaucoup plus facilement, car c’est ainsi que nous pouvons faire des rencontres inattendues et tellement bénéfiques Heb 13:2 N’oubliez pas l’hospitalité ; car, en l’exerçant, quelques–uns ont logé des anges, sans le savoir.


Verset 16 à 21

C’est un homme âgé et fatigué qui va accueillir le lévite, et pourvoir à tous ses besoins.


Verset 22 à 30

Le reste du récit est épouvantable si nous n’en cherchons pas le sens. Cette histoire doit être interprétée spirituellement. Pour parler aux hommes, Dieu utilise très souvent des analogies afin que nous puissions comprendre des choses profondes.


les deux hommes n'ont pas hésité à donner la concubine en proie à des sauvages, pour se protéger. Ce sont avant tout eux les criminels.

Cet homme est froid, insensible, jusqu’à même devenir barbare, mais le but de l’histoire est surtout de nous montrer d'une part, la lâcheté de ces deux hommes qui ont préféré sauver leur vie en donnant celle d'une femme sans défense; et d'autre part, la décadence totale du peuple juif parce qu'il a abandonné Dieu. C'est envers une femme appartenant pourtant à leur peuple, la femme d’un de leur frère qu'ils ont commis la pire infamie.


la réaction du mari est très choquante. Alors qu'il n'a porté aucun secours à sa concubine et qu'il donne l'impression de n'éprouver aucun sentiment, il va lui-même tenter de choquer toutes les tribus d’Israël pour les faire réagir.


Cela nous montre que sans Dieu, l’homme est capable de tout. La femme devient un objet sexuel et nous le voyons dans le monde d’aujourd’hui de plus en plus, et l’homosexualité se montre maintenant au grand jour. Tout n’est que perversion parce que Dieu est exclu de leur vie.



2 vues