Rechercher

SUR TERRE, SEUL L'ÊTRE HUMAIN A LA CAPACITÉ D'ADORER


Dieu dit : Faisons l’homme à notre image selon notre ressemblance… Dieu créa l’homme à son image… Gen 1:26-27


Le signe qui distingue l’être humain de toute autre forme de vie sur la terre est qu’il est un adorateur ; il a non seulement des dispositions naturelles pour adorer, mais il en a aussi la capacité.


S’il quitte sa position d’adorateur de Dieu, l’homme n’a aucune clé sûre pour se comprendre lui-même ; Il n’est rien d’autre qu’un animal supérieur, né comme tout autre animal, parcourant le cycle de la vie terrestre et mourant sans savoir quelle est sa raison d’être.


Si tout se résume à cela, s’il n’a pas d’autre raison de vivre que les bêtes, il est alors étrange qu’il soit le seul de tous les animaux de l’univers à s’inquiéter pour lui-même, à s’émerveiller, à se poser des questions sur l’univers.


Le simple fait qu’il soit capable de ces choses fait comprendre à l’homme sage que, quelque part, il y a quelqu’un à qui il doit allégeance, devant qui il doit fléchir les genoux pour lui rendre hommage. la révélation chrétienne précise que cet être est Dieu le Père Tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, qui doit être adoré en esprit et au nom de Jésus-Christ, notre Seigneur. Cela nous suffit. Sans chercher d’autres raisons, nous pouvons partir de là. Nous faisons face à tous nos doutes avec la déclaration admirative de la foi : « Seigneur Dieu, tu sais ! », une parole que Samuel taylor Coleridge considérait comme la parole humaine la plus profonde.


Le christianisme biblique a besoin de retrouver l’esprit d’adoration, en ayant une révélation renouvelée de la grandeur de Dieu et de la beauté de Jésus.


A.W. TOZER

9 vues