Rechercher
  • L. GILMAN

JEAN 14


Verset 1

Jésus annonce son départ. Pour les 11 disciples, cela devait être très difficile, car ils sont avec lui depuis 3 ans. Ils ont tout quitté pour lui et maintenant que vont-ils devenir ? C’est pourquoi Jésus les rassure.


Nous n’avons pas à nous inquiéter des changements de situation qui peuvent provenir subitement, Dieu est au contrôle et il a prévu toutes choses. Si nous nous appuyons sur le Seigneur, nous n’avons pas à craindre, il accompagne toujours ceux qui lui appartiennent.

Celui qui croit en Jésus a tout reçu 1 Jn 5:12 Celui qui a le Fils a la vie ; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie.


Verset 2 à 3

Nous ne sommes que des étrangers sur la terre, un jour nous rejoindrons la patrie céleste. Paul d’ailleurs compare notre corps à une tente 2 Cor 5:1 Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas été faite de main d’homme.

Le corps est fait pour 100 ans environ, soit une goutte d’eau dans la vie éternelle, c’est pourquoi nous ne devons pas investir ici bas, mais plutôt mettre toute notre espérance dans ce qui nous attend. Notre pèlerinage sur la terre nous permet de préparer nos bagages pour la suite. Les uns iront avec Jésus, les autres seront loin de lui comme ils l’ont toujours été et souhaité depuis le début. Tous ceux qui auront suivi Jésus seront dans la lumière et ceux qui ne se seront pas souciés de lui, et ne lui auront pas obéi seront totalement coupés de cette lumière et par conséquent plongés dans les ténèbres pour l’éternité.


Verset 4 à 5

Les disciples ont suivi Jésus, mais ils sont perplexes, il y a encore bien des choses qu’ils n’ont pas saisies. Lorsque Jésus nous parle, c’est profond. Thomas ne comprenait que ce qu’il voyait, comme beaucoup trop de chrétiens malheureusement.


Verset 6

Jésus est l’unique chemin qui mène au Père, il n’y en a aucun autre, et personne ne peut aller sur ce chemin si le père ne lui en a ouvert l’accès. Pour aller au Père, il faut Jésus « nul ne vient au Père que par moi », mais pour trouver le chemin et marcher dessus, il faut le Père, c’est lui qui attire les hommes vers Jésus Jn 6:44 Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour.

Jésus est la seule et unique Vérité, et puisqu’il est La Parole, nous savons par conséquent que toute la parole est la Vérité. Jn 1:14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

Jésus est la vie, c’est en lui et par lui que nous avons la vie éternelle Jn 1:1-4 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.


Verset 7 à 11

La complexité de la trinité. Jésus est le Fils de Dieu et pourtant, il est dans le Père et le Père est en lui. Dieu n’est qu’un et pourtant il est trois personnes en même temps : Père, Fils et Saint-Esprit. On pourrait comparer cela à nous. Prenons l’exemple de Daniel, il est à la fois le Père de Timothée, le fils de Jacques et le grand-père de Tom. Il a bien trois fonctions différentes et pourtant, il n’est qu’un. Daniel est à la fois dans le père, le fils et le grand père, il est les trois en même temps ! Mais quand il est avec Tom, il n’est ni le Fils, ni le père; quand il est avec Timothée, il n’est ni le fils, ni le grand-père et quand il est avec Jacques, il n’est ni le père, ni le grand-père.

Jésus est Dieu, il est à la fois le Père, le Fils et le Saint-Esprit, mais il a une fonction bien précise en tant que tel. Il est le chemin qui mène au Père, il est celui qui rétablit la relation avec le Père, c’est par lui que nous sommes réconciliés avec le Père. Le Père n’est pas le chemin car tous ceux qui veulent aller au Père sans Jésus n’y parviendront jamais.


Verset 12

Jésus ne veut pas dire que l’on fera de plus grand miracle que lui, mais avec la multiplication du nombre de chrétiens, le monde entier peut entendre l’évangile et ainsi tous les peuples peuvent recevoir la bonne nouvelle et devenir enfant de Dieu. Avec les moyens modernes actuels, il est évident que nous pouvons aller partout en un clic, c’est extraordinaire !


Verset 13 à 15

Beaucoup ne comprennent pas ces versets et les utilisent comme une formule magique en espérant tout recevoir de Dieu. L’évangile de prospérité met en avant ce genre de versets pour affirmer que Dieu ne refusera jamais rien à ses enfants. Or, il y a une chose importante à retenir ici, c’est « afin que le Père soit glorifié dans le Fils ». Alors la question que nous devons nous poser lorsque l’on adresse une requête au Seigneur, c’est « Est-ce que ce que je demande glorifie le Père et le Fils ? » Car toute notre vie doit avoir un intérêt central et unique : glorifier Dieu !

Au chapitre 15, Jean va ajouter à cela une condition essentielle : Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. (v7)

Le Seigneur se plait de nous bénir, mais ce qu’il veut avant toute chose, c’est notre vie toute entière. Il n’est pas un distributeur de bénédictions, il est la bénédiction à l’état pure ! C’est en demeurant en lui, dans sa parole et ses commandements, que nous sommes pleinement bénis ! Dieu ne refusera jamais rien à celui qui l’aime de tout son coeur, et c’est exactement ce qu’il rajoute au verset 15.


Verset 16 à 20

Au moment où Jésus parle à ses disciples, le Saint-Esprit est avec eux, à travers Jésus, mais pas en eux. C’est à la pentecôte qu’il descendra et viendra en chacun de ceux qui croient que Jésus est le Fils de Dieu, le Sauveur du monde. Il ne les quittera plus.

Il nous est plus avantageux d’avoir le Saint-Esprit que Jésus en chair et en os. Le Saint-Esprit est partout à la fois et constamment avec nous.

L’Esprit de Dieu se reçoit à la nouvelle naissance et c’est lui qui nous guide pas à pas, il nous console, il nous enseigne, nous révèle les mystères de Dieu et change notre mentalité et nos raisonnements. En le recevant, nous recevons la vie, c’est pour cela que notre regard change et que nous ne supportons plus notre ancienne manière de vivre. Il illumine les yeux de nos coeurs petit à petit et les écailles tombent pour nous faire marcher dans la sanctification et ainsi terminer la course en vainqueur.


Verset 21 à 24

Il est si facile de dire que l’on aime, mais le véritable amour se vérifie par des actes et Jésus nous dit ici comment lui prouver notre amour envers lui, par notre obéissance à sa parole, tout simplement. Il est très clair à ce sujet et le répète à maintes reprises dans la parole. L’obéissance à sa parole est la seule et unique preuve que nous lui appartenons vraiment 1 Jn 2:5 Mais celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu est véritablement parfait en lui : par là nous savons que nous sommes en lui.

Tout enfant peut parfois désobéir, mais il finit tôt ou tard par revenir à la parole et par l’appliquer. Celui qui désobéit sciemment et ne se repent pas, démontre qu’il n’a pas l’amour de Dieu dans son coeur et qu’il ne lui appartient pas.


Verset 25 à 26

Dieu est venu en tant qu’homme sur la terre, il a choisi des disciples, les a enseignés, puis a accompli sa mission jusqu’au bout pour racheter les élus. Une fois la mission achevée, l’homme Jésus va partir et c’est l’Esprit de Dieu qui, cette fois, va prendre le relais et cela jusqu’au retour de Jésus pour reprendre son Église. Plus loin Jésus dira : Jn 16:7-11 Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi ; la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus ; le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.

Chacun a son rôle au sein de la trinité, et pourtant ils ne sont qu’un !

Le Saint-Esprit est plus avantageux que Jésus (homme) lui-même, parce qu’il est à l’oeuvre partout en même temps. Nous n’avons pas à nous déplacer pour le voir ou l’entendre, mais à le recevoir simplement et la connexion est immédiate. Avec le Saint-Esprit, nous sommes en relation permanente avec Dieu dans son ensemble.


Verset 27

La paix de Dieu n’est pas éphémère et superficielle comme celle du monde, elle est profonde et durable. C’est en s’appuyant sur le Seigneur, en lui remettant toute notre confiance que nous trouvons la paix Phil 4:6-7 Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus–Christ. Plus nous nous déchargerons sur lui, plus la paix grandira dans notre coeur.


Verset 28

Jésus lui-même dit que le Père est plus grand que lui. Bien que le Père et le Fils ne font qu’un, il y a cependant une hiérarchie que Jésus veut mettre en valeur. Paul en parle dans sa 1ère lettre au Corinthiens 1 Cor 11:3 Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.

Jésus va revenir sur la terre pour régner pendant 1000 ans, mais ensuite, lorsque le diable sera jeté définitivement dans l’étang de feu ardent, il remettra le Royaume à son Père 1 Cor 15:24 Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance.

Jésus est soumis au Père, mais l’inverse est exclu 1 Cor 15:27 Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté.


Verset 29 à 31

En entendant tout cela, les disciples ne doivent rien comprendre, mais le jour approche et bientôt tout ce qu’il a dit leur reviendra en mémoire et ils auront ainsi la preuve suprême qu’il est ce qu’il dit être et que tout ce qu'il a dit est vrai.

Jésus sait qu’il va mourir d’une manière atroce, mais il n’a qu’un objectif : faire la volonté de son Père. En tant qu’homme, il a souffert dans dans son corps et dans son âme autant que n’importe quel homme aurait souffert. En tant que Dieu, il aurait parfaitement pu se retirer et changer le cours des choses, mais le plan de Dieu est parfait et Jésus veut l’accomplir et nous montrer ainsi sa pleine soumission au Père, quel qu’en soit le prix !


Il est notre modèle et ce qu’il attend de nous, c’est notre totale soumission. Ses plans sont parfaits et nous devons lui faire confiance !

5 vues