Please reload

1 SAMUEL 2

 

 

Verset 1 à 10

Anne adresse une louange à Dieu. Elle reconnait ce qu’il est et combien il a été bon envers elle et tous ceux qui se confient en lui.

La souveraineté de Dieu est éclatante dans ce passage : 

l’Eternel fait mourir, et il fait vivre. Il fait descendre au séjour des morts et il en fait remonter. V6

l’Eternel appauvrit et il enrichit. Il abaisse et il élève. v7

Il gardera les pas de ses biens aimés. V9

Et à la fin de sa prière, elle annonce le messie :

Il donnera la puissance à son roi, et il relèvera la force de son oint. V10

 

Exprimons le plus souvent possible notre reconnaissance à Dieu avec ce genre de louange. Il en est digne ! Même si elles ne seront jamais écrite dans le livre de Dieu, il les entendra. Elles seront pour lui un parfum de bonne odeur.

 

Verset 11

Anne avait décidé de donner Samuel après l’avoir sevré. Mais nous ne savons pas vraiment à quel âge cela correspond. Il est évident que pour servir, il ne devait plus être un bébé, mais un jeune garçon.

 

Verset 12 à 17

Les fils d’Eli étaient sacrificateurs de l’Eternel, mais ne remplissaient pas leur rôle avec droiture. Le mot employé pour les qualifier est « belyial » qui signifie : bon à rien, indigne, méchant, ruine, destruction. Il est même précisé qu’ils ne connaissaient pas l’Eternel, ils ne savaient rien de lui.

Dieu avait donné la manière très précise pour faire les sacrifices, mais ils ne les respectaient pas à la lettre. Ils profitaient de leur privilège et se croyaient au dessus des autres.

 

On peut avoir une responsabilité au sein même de l’église et agir malheureusement de la même manière que ces hommes. Jésus a servi ses disciples jusqu’à leur laver les pieds et il a obéit à son Père jusqu’à donner sa vie pour les impies. Il est le seul et unique modèle que nous devons suivre. Soyons humbles et accomplissons avec crainte et tremblement la mission qui nous a été confiée. 

 

Verset 18 à 21

Anne a respecté son engagement et reçoit en retour la bénédiction de Dieu, puisqu’elle aura 5 enfants par la suite. Elle a donné ce qu’elle avait de plus cher, et Dieu l’a honoré.

 

Tout appartient à Dieu, même nos enfants. En lui remettant dans la prière, notre progéniture, nous avons l’assurance qu’il s’en occupera parfaitement. Qui mieux que Dieu peut s’en occuper ? Il est le Dieu de l’univers et il le créateur de tout être humain. Il nous a donné la responsabilité de nous en occuper en les éduquant par la parole de Dieu, mais il nous demande aussi de les lui confier afin qu’il les conduise dans la bonne direction et qu’il les protège.

 

Verset 22 à 25

La conduite des fils d’Eli n’est malheureusement pas rare dans le peuple de Dieu encore aujourd’hui. Comment servons-nous le Seigneur ? Le péché doit être combattu avec virulence si nous voulons servir Dieu. Nul homme n’est parfait et jusqu’à la fin, il chutera encore, mais dans le cas présent, il ne s’agit pas de chute, mais d’un état. Ils  se moquent totalement des reproches de leur père ! 

Contrairement à d’autres qui agissent dans le secret, ce sont des religieux qui ne cachent pas leur vrai visage devant les autres, mais il n’en reste pas moins vrai qu’ils ne peuvent représenter Dieu sur la terre. 

 

Verset 26 à 36

En tant que patriarche, Eli aurait du prendre des mesures très dures envers ses deux fils qui déshonoraient Dieu. Même s’il leur a reproché leur mauvaise conduite, il n’a pas pris les mesures qui s’imposaient.

Tout parent devrait avoir l’autorité sur ses enfants et ne pas les laisser agir n’importe comment. Dans le service de Dieu, c’est encore plus important. Nos liens affectifs sont parfois très forts entre frères et soeurs, mais ils ne devraient jamais passer avant Dieu. Nous ne servons pas le Seigneur pour agir comme cela nous plait, nous n’avons pas à fermer les yeux sur des erreurs graves parce nos sentiments l’emportent. Dieu doit être notre priorité en toutes choses ! C’’est lui et uniquement lui qui doit passer avant tout le reste.

 

 

 

 

 

Please reload