Rechercher
  • A. W TOZER

LE BONHEUR : VOTRE UNIQUE AMBITION EST DE RESSEMBLER À JÉSUS



Ne vous conformez pas au monde présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu ce qui est bon, agréable et parfait. Romain 12:2


La société contemporaine ne remet pas en question le postulat que les hommes sont nés « pour être heureux », et même les chrétiens résistent difficilement aux effets de cette hédonisme moderne.


L'Évangile chrétien est trop souvent présenté comme un moyen de connaître le bonheur, de goûter la paix du cœur et de jouir de la sécurité. Certains vont même jusqu'à faire de la Bible un moyen qui les détend, comme si elle était une drogue.


Il suffit de lire le nouveau testament et de le méditer pour se rendre compte combien cette notion est fallacieuse. Le lecteur découvre que l'accent ne porte pas sur l'idée de bonheur, mais sur celle de sainteté. Dieu se soucie davantage de l'état du cœur de l'homme que de ce qu'il peut ressentir.


Il est indéniable que la volonté de Dieu procure le bonheur à ceux qui l'accomplissent. Il n'empêche que la question essentielle n'est pas de savoir combien nous sommes heureux, mais combien nous sommes saint !


La revendication puérile du bonheur peut devenir un vrai piège. On peut facilement se leurrer soi-même en cultivant une joie religieuse sans la vie de justice qu'il accompagne.


Pour ceux qui prennent cette question au sérieux, j'ai une suggestion à leur faire : allez vers Dieu et entendez-vous avec lui. Dites lui que votre désir et d'être saint à tout prix et demandez-lui ensuite de ne jamais vous donner plus de bonheur que de sainteté ! Soyez alors certain que vous serez finalement aussi heureux que vous êtes saint ; mais dans l'immédiat, que toute votre ambition soit de servir Dieu et de ressembler à Christ !


A.W TOZER




14 vues