Please reload

QU'EST-CE QU'UN DISCIPLE ?

 

 

La Bible nous rappelle que les premiers disciples de Jésus-Christ ont été appelés chrétiens pour la première fois lorsque le témoignage de la foi est arrivé dans la ville d’Antioche (Actes 11.26). Bien que ce terme ait d’abord été probablement un terme de dérision, les disciples de Christ ont rapidement adopté la désignation de Chrétien parce qu’elle les identifiait ouvertement et sans honte à Christ. Mais avant que le titre de Chrétien ne soit largement accepté, comment les premiers disciples de Christ étaient-ils appelés ? Ils étaient simplement appelés « disciples ». Le disciple était la référence préférée des croyants.

 

Mais qu’est-ce qu’un disciple ?

 

En bref, un disciple est un étudiant. Un disciple est celui qui se discipline dans les enseignements et les pratiques d’un autre. Le mot disciple, comme discipline, vient du mot latin discipulus, qui signifie « élève » ou « apprenant ». Par conséquent, apprendre, c’est se discipliner. Par exemple, si l’on veut progresser dans les arts, les sciences ou l’athlétisme, il faut se discipliner, apprendre et suivre les principes et les bases des meilleurs enseignants dans ce domaine d’étude. Il en a été ainsi et il en est ainsi avec les disciples du Christ. Un disciple suit Jésus.

 

Lorsque Jésus a appelé ses premiers disciples, il a prononcé ces mots simples : « Suivez-moi » (Marc 1.17 ; 2.14 ; Jean 1.43). Un disciple est quelqu’un qui suit, qui a confiance et croit en un enseignant et qui suit les paroles et l’exemple de cet enseignant. Par conséquent, être un disciple, c’est être en relation avec un enseignant. C’est avoir une relation intime, instructive et imitative avec l’enseignant. Par conséquent, être un disciple de Jésus-Christ, c’est être en relation avec Jésus, c’est chercher à être comme Jésus. En d’autres termes, nous suivons Christ pour être comme Christ (1 Co 11.1) parce qu’en tant que ses disciples, nous appartenons à Christ. Le disciple de Jésus a certains traits qui sont proportionnels à une relation avec Jésus. Quelles sont les qualités d’un disciple de Christ ? Quels sont les traits de ceux qui suivent et sont appelés disciples de Christ ?

Personne ne peut vraiment se considérer comme un disciple de Jésus s’il n’est pas disposé à lui obéir.

 

Un disciple écoute Jésus

Personne ne peut dire qu’il est le disciple d’un enseignant s’il n’est pas prêt à écouter cet enseignant. Le monde est inondé de professeurs qui se battent pour avoir des auditeurs et des disciples. Écouter Jésus est ce que fait un disciple chrétien. Quand Jésus parle, le disciple écoute. Le disciple s’accroche à chaque parole du Maître comme si cette parole était du pain pour celui qui a faim ou de l’eau pour celui qui a soif. Lorsque Jésus s’est réuni avec ses disciples sur le mont de la Transfiguration, Dieu le Père a parlé du ciel avec un commandement clair : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute mon approbation : écoutez-le ! » (Mt 17.5). Vous ne pouvez pas être un chrétien et ne pas écouter Jésus.

 

Un disciple apprend de Jésus

Il ne suffit pas d’écouter Jésus. Un disciple n’écoute pas pour ensuite se détourner comme si les paroles du maître n’avaient aucun impact. Quand Jésus appelle ses disciples, il les appelle à apprendre aussi bien qu’à écouter. Quand ils viennent, il dit : « Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez le repos pour vos âmes. » (11.29) Le disciple est un apprenant, et les paroles de Christ ont du poids pour lui. Lorsque Jésus-Christ a écarté les disciples superficiels en Jean 6, il s’est tourné vers les Douze et leur a demandé : « Jésus dit alors aux douze : “Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller ?” Simon Pierre lui répondit : “Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. Et nous, nous croyons et nous savons que tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant.” » (Jean 6.67-69). Apprendre de Christ est le plus grand désir du disciple. C’est le fondement de tout ce qu’il croit. Il reçoit avec joie les paroles de son Maître. Elles sont son pain quotidien. Il les médite jour et nuit (Ps 1.2).

 

Un disciple obéit à Jésus

Personne ne peut vraiment se considérer comme un disciple de Jésus s’il n’est pas disposé à lui obéir. Le disciple, celui qui écoute et apprend vraiment, mettra en pratique ce qu’il apprend. Pour le disciple, l’obéissance n’est pas facultative. Jésus s’est montré digne de toute obéissance. Ceux qui Le connaissent le mieux en sont conscients. Quand les noces de Cana ont manqué de vin, Marie (la mère de Jésus) a dit aux serviteurs de la maison de trouver Jésus et de « faire tout ce qu’il vous dira » (Jean 2.5). C’était un excellent conseil. La mise en pratique des enseignements du Maître est le fruit d’un véritable discipulat. Jésus lui-même a déclaré que ceux qui l’aiment prouvent leur amour pour lui en gardant ses commandements (14.21,23 ; 15.10).

Certains essaient de faire une distinction entre être disciple et être chrétien. Pourtant, la Bible ne fait jamais une telle distinction. Avant d’être appelés chrétiens, ils étaient appelés disciples. Être un disciple de Christ, c’est être un chrétien. Être chrétien, c’est se confier en Christ. Être chrétien, c’est écouter Christ. Être chrétien, c’est apprendre de Christ. Être chrétien, c’est obéir à Christ. Par conséquent, être chrétien, c’est être disciple. C’était ainsi au début. C’est encore ainsi aujourd’hui.

 

Anthony Carter

Cet article a été publié à l’origine dans le Tabletalk Magazine.

 

 

 

 

Please reload