Please reload

1 SAMUEL 25

 

Verset 1 

On voit que Samuel était aimé de tous, car le peuple entier le pleurait. 

 

Verset 2 à 22

L’ancienne alliance ne demandait pas de tendre l’autre joue et de bénir son ennemi. La loi disait « oeil pour oeil et dent pour dent », c’est pourquoi David veut venger les actions de cet homme mauvais. Autant il ne voulait pas toucher au roi Saül, parce qu’il était oint par Dieu, autant il voulait tuer Nabal parce qu’il ne l’était pas. 

Nous n’avons plus à lutter contre la chair et le sang aujourd’hui, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. Eph 6:12

 

Verset 23 à 31

Abigaïl signifie « mon père est joie », « père de l’enthousiasme » et Nabal « sot, insensé, rustre ». 

Les prénoms ont un sens et Nabal porte le nom qu’il représente. 

Abigaïl aurait pu laisser son mari se faire tuer, mais c’est une femme de paix qui n’apprécie pas la manière dont son mari a agi envers David. Sans doute, vit-elle aussi des injustices à l’intérieur même de son foyer, mais elle ne cherche pas à faire justice, elle veut calmer les choses et permettre à David de ne pas salir ses mains dans le sang. 

 

Abigaïl est un type du Saint-Esprit. Comme lui, elle parle à notre coeur et nous demande de ne pas mal agir. Le Saint-Esprit nous guide et nous aide à nous maitriser et à pardonner à ceux qui nous ont fait du mal. Il répare l’injustice en nous apportant ce dont nous avons réellement besoin. 

 

Soyons des hommes et des femmes de paix pour ceux qui nous entourent. Osons affronter ceux qui sont prêts à faire une bêtise et cela dans le but de les préserver du mal.

 

Verset 32 à 35

David était déterminé à tuer Nabal et tous les gens de sa maison, y compris Abigaïl qui en faisait partie. 

David entend la voix de Dieu à travers cette femme « Mais l’Eternel, le Dieu d’Israël, qui m’a empêché de te faire du mal, est vivant ! » 

 

Verset 36 à 38

Ce n’était pas à David de faire justice, mais à Dieu et c’est exactement ce qu’il s’est passé. Abigaïl a ainsi empêché David de pécher et permit à Dieu de répandre lui-même sa colère sur le coupable.

 

Nous ne sommes pas appelés à faire justice nous mêmes, mais à faire confiance en Dieu. Parfois cela peut prendre beaucoup de temps, voir toute une vie, mais Dieu n’oublie pas et le jour du jugement arrivera où tout homme répondra de ses oeuvres, toutes sans exception. Et ce jour là, ce sera le sacrifice de Jésus qui rendra justice pour chacun, ceux qui auront été lavés par le sang de Jésus auront la vie éternelle et ceux qui l’auront méprisé iront dans l’étang de feu. Prions pour ceux qui nous font du mal afin que Dieu leur face grâce et les attire à lui pour les sauver.

 

Verset 39 à 44

Ce n’est pas Dieu qui a instauré la monogamie, mais c’était une pratique qui ne choquait personne à cette époque. Ne nous méprenons pas, le nouveau testament nous enseigne aujourd’hui que le mari doit avoir une seule femme 1 Tim 3:2 Il faut donc que l’évêque soit irréprochable, mari d’une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l’enseignement. Tit 1:6 s’il s’y trouve quelque homme irréprochable, mari d’une seule femme, ayant des enfants fidèles, qui ne soient ni accusés de débauche ni rebelles. 

 

Abigaïl sait dans son coeur que David va devenir roi d’Israël, c’est un honneur pour elle d’être choisie pour être l’une de ses femmes. C’est une femme simple, son mari Nabal était riche et sans doute qu’elle était à l’abri du besoin pour le reste de ses jours, mais elle accepte de devenir l’épouse d’un homme qui n’est rien encore à ce jour et de le servir. N’est-ce pas l’image du Saint-Esprit, qui bien que Dieu lui-même, se met à notre servie pour nous faire marcher dans les voies du Seigneur ?

 

 

 

 

Please reload