Please reload

JUDE

 

Verset 1 

Jude est le frère de Jésus et de Jacques. 

Mat 13:55 N’est–ce pas le fils du charpentier ? n’est–ce pas Marie qui est sa mère ? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont–ils pas ses frères ? 

Il y avait également un autre Jude parmi les disciples, qui lui, était fils de Jacques et non frère. Ac 1:13Quand ils furent arrivés, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient d’ordinaire ; c’étaient Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe, Thomas, Barthélemy, Matthieu, Jacques, fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude, fils de Jacques

Comme Paul, Pierre et Jacques, il se présente en tant qu’esclave (doulos) de Jésus-Christ. C’est un honneur pour lui d’être au service de son Maitre et de lui donner toute sa vie.

Jude s’adresse aux enfants de Dieu et voici comment il les désigne dans le grec littéral : « aux en Dieu Père ayant été aimés et pour Jésus Christ ayant été gardés, appelés; »

Tous les hommes sont appelés, mais tous n’ont pas reçu un appel efficace, car bien qu’ils entendent le message de l’évangile, beaucoup le rejettent ou l’abandonnent au bout d’un certain temps. Les élus sont ceux qui, comme le dit Jude, sont aimés de Dieu et gardés dans ses voies. Tous les élus sont justifiés et tous seront glorifiés en Jésus-Christ lorsque nous le rejoindrons.

 

Verset 2

Appelons la miséricorde, la paix et l’amour sur tous nos frères et soeurs en Christ. 

 

Verset 3

Nous sommes appelés à combattre pour notre foi. Paul l’a dit également à Timothée Tim 6:12 Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d’un grand nombre de témoins. Nous ne sommes pas appelés à combattre autre chose. Et c’est en combattant pour la foi que nous prouverons notre réelle appartenance à Christ. Ceux qui abandonnent en cours de route démontrent par là même qu’ils n’ont jamais été régénérés. Les quelques temps qu’ils ont passé avec nous, n’étaient qu’un feu de paille, comme nous l’indique la parabole du semeur.

 

Verset 4

Certains d’entre eux sont des ouvriers du diable. Ils se sont infiltrés dans le peuple de Dieu pour le nuire. La grâce est le plus grand cadeau du ciel, aucun homme ne la mérite. Mais pourtant, beaucoup ne l'ont pas comprise et en abusent. Jésus a payé de sa vie pour sauver les élus de la colère de Dieu. En recevant sa grâce, nous comprenons qu’un nouveau départ s’offre à nous et que plus jamais nous ne devrons vivre comme avant. La nouvelle naissance change le coeur de l’homme méchant, elle remplace son coeur de pierre en un coeur de chair, c’est pourquoi il est éclairé et veut glorifier son Dieu. Celui qui ne veut pas renoncer à l’impiété et aux convoitises charnelles n’est pas un disciple de Christ, c’est un usurpateur, un bouc qui s’est glissé dans le troupeau.

Renier Christ, c’est renier avant tout sa Seigneurie dans notre vie. Voir article https://www.iltaime.com/single-post/2019/08/15/RENIER-LE-MA%C3%8ETRE

 

Verset 5 à 11

l’Église de Christ est pure et sans tâche, mais malheureusement son image est entachée par tous ceux qui s’y mêlent en ne rendant pas gloire à Dieu. Ils portent le nom de « chrétiens » mais ne témoignent pas d’une transformation de coeur. L’histoire nous démontre que, de tout temps, même avant que la terre soit créée, cela a existé : une partie des anges s’est rebellée contre Dieu, le second homme de la terre a tué son propre frère par jalousie, Balaam a perverti une nation par cupidité et Koré s'est rebellé contre l’autorité que Dieu a instituée. Ils étaient tous sensés appartenir à Dieu et pourtant, nous constatons qu’il n’en était rien. La rébellion, l’orgueil, la cupidité et la jalousie ont eu raison d’eux. Ils étaient physiquement  parmi le peuple, mais n’en faisaient pas parti spirituellement. 

 

Beaucoup d’hommes et de femmes sont parmi les chrétiens, ils en portent le nom fièrement et pourtant ils ne le sont pas dans leur coeur. Ce sont des suiveurs pour la majorité, mais ici, Jude nous parle plus particulièrement des leaders. Le chef de tous ces leaders est bien entendu Satan, qui dans le ciel, a entraîné 1/4 des anges avec lui. Il a ensuite séduit les hommes pour qu’à leur tour, ils entrainent avec eux des foules entières. Caïn a été le père d’une génération perverse et rebelle à Dieu, Balaam a corrompu une nation entière, Koré a tenté d’entrainer avec lui une partie du peuple de Dieu. Ces hommes parlent de Dieu mais ne veulent pas se soumettre à lui.

 

Verset 12 à 15

Ce sont des obstacles pour les autres, leur coeur est sec et ils ne portent aucun fruits divins. Ils rejettent leurs impuretés, pensant qu’elles n’auront aucune conséquence sur leur éternité.

Tout comme ils ont été loin de Dieu dans leur coeur, ils le resteront pour l’éternité. Le jugement sera d’autant plus sévère pour eux, car ils rendront compte pour eux et pour tous ceux qu’ils auront entrainés avec eux.

 

Verset 16 à 19

Nous péchons tous et tombons tous encore malheureusement, mais l’homme rebelle vit dans son péché et ne s’en repend pas. Il est continuellement dans un état d’insoumission envers Dieu et se justifie de ses actes sans aucun scrupule. Son péché n’est pas toujours visible, il est souvent plus subtil, c’est un état de coeur qui murmure, se plaint, convoite, se moque, divise; Il est orgueilleux et sensuel.

 

Verset 20 à 23

C’est par la foi et la puissance du Saint-Esprit que nous tiendrons et que nous ne nous laisserons pas entrainer par ces impies. L’amour est ce qu’il y a de plus important et c’est ce qui doit animer tout enfant de Dieu, cependant l’amour ne doit pas nous empêcher de reprendre ceux qui sont dans le mensonge. L’enfer est l’enjeu principal et notre objectif premier doit être de sauver le plus grand nombre des flammes éternelles.

 

Verset 24 à 25

"Or", est un mot très important, car il nous indique que Dieu peut nous préserver de toute chute et nous faire paraitre devant lui irrépréhensibles et dans l’allégresse. C’est lui qui met en nous le vouloir et le faire, il ne permettra jamais que l’un de ses enfants se perdent. Il les garde tous et les protège. La nouvelle naissance nous assure la sécurité, parce que nous sommes adoptés et que Dieu s’occupe de notre éducation. Notre parcours n’est pas sans épreuves et sans souffrances, mais il est sécurisé, dès lors que nous sommes un authentique enfant de Dieu. 1 Pi 5:10 Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus–Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui–même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables

 

 

 

 

Please reload