Rechercher
  • L. GILMAN

1 SAMUEL 27 et 28


1 SAMUEL 27


Verset 1 à 7

Pour mettre fin à sa vie de fugitif, David décide de se réfugier chez les philistins, ennemis d’Israël. C’est un homme de guerre et il est intéressant pour le roi de Gath d’avoir avec lui un tel potentiel.


Verset 8 à 12

En exterminant des contrées voisines, David veut inspirer la crainte pour sauver sa vie. Le sang coule de ses mains sans mesure, ce qui l’empêchera pas la suite de construire le Temple de Dieu.

Sa situation l’a conduit à pactiser avec l’ennemi et c’est un piège dans lequel nous ne devons pas tomber en tant qu’enfant de Dieu.



1 SAMUEL 28


Verset 1 à 2

Akish reconnait en David un grand guerrier, il s’est que c’est un homme qui remporte toutes les victoires, c’est pourquoi il le veut à ses côtés.


Verset 3 à 6

Dieu n’est plus avec Saül depuis déjà bien longtemps, mais ce dernier a beaucoup de mal à le reconnaitre.


La repentance est le seul moyen pour retrouver la relation avec Dieu lorsqu’elle a été perdue. Mais Saül ne le comprend pas.


Verset 7 à 20

Il panique devant la situation et va se rendre coupable d’un grave péché que lui même avait fait interdir sur tous le territoire. La divination est strictement interdite par Dieu Deut 18:10-12 Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel ; et c’est à cause de ces abominations que l’Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi.


Il est impossible d’appeler des personnes décédées et de communiquer avec elles. Ceux qui le font communiquent non avec ceux qu’ils pensent, mais avec des esprits démoniaques qui usurpent leur identité.

Avant la mort et la résurrection de Jésus, toute personne qui mourrait allait dans le séjour des morts en attendant son jugement. L’histoire de Lazare et du riche nous montre qu’il y a deux parties dans ce lieu, le sein d’Abraham et le Hadès, et un abime les sépare. Le sein d’Abraham est pour ceux qui ont été droits devant Dieu et le Hadès pour ceux qui n’ont pas suivi Dieu. Mais depuis la nouvelle alliance, l’accès au ciel est ouvert et seul ceux qui n’ont pas suivi Christ iront dans un lieu en attendant le jugement de Dieu.

Le riche ne pouvait pas parler à Lazarre ou à Abraham, l’abime les séparait. Ces deux derniers étaient déjà dans le repos, loin de ceux qui les avaient tourmentés pendant leur vie sur la terre.

Samuel est une exception à la règle car Dieu lui a permis de parler à nouveau à Saül. On le voit à travers la réaction de la voyante qui semble effrayée par la présence de Samuel. En pratiquant ce péché, Saül a prononcé sa mort pour le lendemain.

Lorsque Samuel dit à Saül : « et demain, toi et tes fils, vous serez avec moi », il veut tout simplement lui dire qu’il sera mort, qu’il ne fera plus parti des vivants.


Verset 21 à 25

Saül est dépité, sa vie se termine, il a tout perdu ! Comment faire bonne chair après une telle nouvelle ?


Ce que vit Saül, sera le sort d’une grande partie de la population mondiale. Ils n’ont jamais écouté les avertissements qui leur ont été faits concernant le salut, ils n’en ont toujours fait qu’à leur tête, mais un jour, ils se retrouveront devant le Dieu qui leur dira : « tu n’as pas écouté ma voix, tu n’as pas exécuté mes ordonnances, tu m’as désobéi toute ta vie, aussi tu mourras ! » Et cette mort sera la seconde mort, ce qui veut dire être coupé de Dieu à tout jamais.





7 vues