Rechercher
  • L. GILMAN

MARC 6



Verset 1 à 6

Les aprioris sur quelqu’un peuvent nous éloigner de la Vérité. Jésus n’était lui-même pas reconnu là où il avait grandi pendant son enfance, les gens ne voulaient pas le voir autrement que ce qu’il l’avait connu.


Nos raisonnements sont des forteresses bien souvent qui nous empêchent de recevoir la vérité.

L’incrédulité est le plus grand des péchés, il empêche à quiconque de la puissance de Dieu agir. L’incrédulité a le pouvoir de fermer les sens sur la réalité spirituelle, les oreilles n’entendent pas et les yeux ne voient pas.


Verset 7 à 13

Jésus envoie ces disciples afin qu’à leur tour ils se mettent à l’oeuvre. Il leur a montré l’exemple et maintenant il leur donne la puissance pour pouvoir agir comme lui.


Le but d’un disciple est de réaliser les mêmes choses que son maitre, ni plus ni moins, d’ailleurs Jésus dira plus tard Jn 14:12 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père ;

Il y a plusieurs enseignements à tirer dans ces versets :

1 - ne pas aller seul, mais toujours accompagné

un témoin permet de valider ce qui a été dit ou fait, en cas de problème

2 - ne pas s’encombrer des choses futiles de la terre

Dieu pourvoira aux besoins. Notre priorité doit toujours être le Royaume de Dieu et sa justice, le reste il s’en chargera pour nous. Mat 6:33

3 - ne jamais insister là où le message n’est pas reçu ou entendu et surtout partir

Il est inutile de perdre du temps lorsque le coeur est fermé


Les disciples ont fait exactement ce que Jésus faisait, sans oublier de prêcher le message de la repentance. Aujourd’hui beaucoup prient pour les malades et chassent les démons, mais sans vraiment de résultat, parce qu’ils oublient la première étape, qui est la repentance. Qu’y a-t-il de plus important ? La guérison du corps ou celle de l’âme ? De plus, une âme délivrée d’un démon ne peut rester sans combler le vide, car sinon les démons reviennent 7 fois plus nombreux. Sans réelle repentance, il est inutile de perdre son temps à aller plus loin, Jésus nous l’a démontré en guérissant 10 lépreux, un seul est revenu à lui. La grande majorité ne veut pas de Dieu, mais uniquement ses miracles. Mais Jésus nous envoie pour sauver des âmes, c’est ce qui doit être notre priorité.


Verset 14 à 15

Les gens parlent et s’interrogent sur la personnalité de Jésus, ils sont tous très interloqués par ce qu’il fait, et pourtant aucun ne dit qu’il est le Messie. Les juifs attendaient et attendent toujours un messie qui régnerait et apporterait la paix sur la terre. Ce messie là viendra en effet, mais avant de régner et d’apporter la paix, il faut d’abord qu’il vienne en simple homme pour sauver l’humanité de la colère de Dieu. Avant la récompense, il faut la repentance et ça c’est le plus dur morceau à avaler pour l’humanité toute entière.


Verset 16 à 29

La droiture de Jean-Baptiste vis à vis de Dieu et de sa Parole lui a valu la décapitation. Tout homme droit et intègre ne doit pas s’attendre à être apprécié, mais à s’attirer la haine à certain moment. La vérité fait mal à entendre et Jean-Baptiste n’avait pas honte de la proclamer, même devant un roi. Hérode n’a pas rejeté pour autant le prophète, car bien qu’accusé par lui, sa conscience ne le laissait pas tranquille et il savait que cet homme était juste et droit devant Dieu. Mais le péché pour lequel il était accusé l’a entrainé encore plus loin. D’un adultère, il est passé au meurtre, juste pour satisfaire le désir d’une jeune femme, qui elle-même était manipulée par sa mère.

Le péché n’a pas de limite, d’autant plus si l’on est roi. Qui peut vous arrêter ou vous reprendre ?

Le cousin de Jésus n’avait que 6 mois de plus que lui et c’est à 30 ou 31 ans, que son ministère s’arrêta. Il était venu préparer le chemin du Seigneur, sa mission était terminée sur la terre et Dieu l’a repris.


Comme Jean-Baptiste, soyons droit et intègre. Nous avons tous un appel particulier pour l’avancement du royaume. Même si tous les enfants de Dieu ne sont pas des Jean-Baptiste, n’ayons pas peur des épreuves, mais faisons confiance à notre Dieu qui nous garde dans sa main et nous protège. Notre vie terrestre n’est qu’une goute dans l’océan, sachons l’utiliser pour la gloire de Dieu car il en va de notre avenir éternel.


Verset 30 à 33

Les disciples sont rentrés de leur mission et apparement, d’après la foule qui les suivent, on peut constater que beaucoup de choses se sont passées et qu’ils ont eux-mêmes expérimenté la puissance de Dieu.


Verset 34 à 44

C’est en la distribuant que la nourriture s’est multipliée. À chaque fois que quelqu’un recevait un pain et un poisson, le panier se remplissait.


Ce miracle est encore visible aujourd’hui. Bénissons notre nourriture et croyons au miracle de Dieu si elle est peu abondante, car Dieu bénit ceux qui ont la foi. Par cette attitude, nous verrons la gloire de Dieu parce que tous seront rassasiés. Dieu fait des miracles encore aujourd’hui, il est resté le même. Mais attention, il ne les fait que lorsqu’il le veut et non parce que nous lui commandons de le faire. Il est Dieu et il fait tout ce qu’il veut. Jésus était là pour montrer qu’il était le messie et il devait déployer toute sa puissance pour le prouver au monde. Aujourd’hui, il n’a plus rien à prouver, c’est à nous de croire ou de ne pas croire en lui. Tout a été accompli pendant ces 3 années de ministère et il a terminé par la résurrection et son ascension vers le ciel, 40 jours plus tard. À présent ceux qui croiront en lui bénéficieront de sa puissance dans leur vie, selon sa volonté uniquement. Et des malades guériront encore comme ce fut le cas quand il était vivant sur la terre, mais ne le suivront pas pour autant. Mais rien n’est systématique, car Dieu est Dieu et c’est lui qui décide. Il ne se laisse pas manipuler par qui que ce soit et la pensée positive ne l’influencera jamais.


Verset 45 à 46

Jésus connait toutes choses, car il est Dieu. Il veut d’une part être seul, c’est pourquoi il renvoie tout le monde, y compris ses disciples, mais il veut également montrer sa puissance afin qu’ils n’aient plus de doute sur son identité.


La prière est essentielle et chaque enfant de Dieu devrait se mettre à part régulièrement pour prier. Bien qu’étant Dieu lui-même, Jésus avait besoin de se rapprocher du Père et de lui parler. Tout personne née de Dieu devrait éprouver ce même sentiment.


Verset 47 à 52

Marc ne relate pas ce qui s’est passé cette nuit là avec Pierre Mat 14:28-31 Pierre lui répondit: Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux. Et il dit : Viens ! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur ; et, comme il commençait à enfoncer, il s’écria : Seigneur, sauve–moi ! Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit: Homme de peu de foi, pourquoi as–tu douté ?

Par contre Marc précise que le coeur des disciples étaient endurcis, c’est la raison pour laquelle, Jésus les a laissés partir seul, afin qu’ils réagissent et qu’ils reconnaissent qui il est. Et c’est en effet, ce qui arriva Mat 14:33 Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus, et dirent: Tu es véritablement le Fils de Dieu.


Verset 53 à 56

C’est une démonstration de puissance qui ne s’arrête plus. La multiplication des pains, marcher sur les eaux, le vent qui cesse et les malades qui sont guéris. Les gens accourent de partout pour recevoir la guérison et cela n’a toujours pas changé. Les foules sont toujours prêtes à tout quand il s’agit d’être bénies. C’est pourquoi il y a une nette différence entre recevoir la bénédiction et suivre Jésus. Ces mêmes foules crieront plus tard devant Pilate « Crucifie-le ! » Jésus déploie sa puissance pour que les élus croient en lui et le suivent, et cela profite en même temps à tous ceux qui le rejetteront après avoir reçu de lui.





1 vue