Rechercher
  • L. GILMAN

MARC 12




Verset 1 à 11

Par cette parabole, Jésus parle ouvertement aux juifs religieux concernant leur comportements face à lui et aux prophètes de l’ancien testament. Ils les ont tous rejetés en les frappant ou les tuant et maintenant, ils s’apprêtent à mettre à mort le Fils de Dieu lui-même. Dieu leur a tout donné, mais il ne lui ont pas rendu le salaire qu’il méritait, c’est pourquoi, la vigne leur sera retirée pour être donnée au païens, à travers toutes les nations.


Verset 12 à 13

Au lieu d’écouter et d’ouvrir leurs coeurs, certaines personnes s’endurcissent encore davantage lorsqu’ils sont repris. Et c’est le cas des religieux en particulier, quels que soient les époques, qui restent figés dans leur entêtement.


Ils vont tenter alors de le piéger par d’autres moyens.


Verset 14 à 17

Leur première stratégie est de le faire désobéir aux autorités, mais ils n’y parviennent pas.


Verset 18 à 27

Leur deuxième est de le mettre encore dans la confusion, mais ce qu’ils ne savent pas c’est que lorsque nous ressusciterons, nous serons tous changés et revêtirons un corps incorruptible. Il n’y aura plus ni homme ni femme, nous serons tous comme des anges. Notre vie terrestre ne nous suivra pas, tout sera différent. 1 Cor 15:49 Et de même que nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste.


Verset 28 à 34

Un autre religieux va s’avancer également mais lui n’a pas le même état d’esprit, il ne veut pas piéger Jésus, il est interpellé par sa personne et ses réponses et cherche réellement à savoir s’il est vraiment le Messie attendu.


Connaitre les écritures c’est très bien et cet homme est enseigné, mais la connaissance n’est pas suffisante, ce n’est pas elle qui délivre les clefs du Royaume. Cet homme est à la porte, il ne lui manque plus qu’une chose : reconnaitre son état de pécheur devant Dieu pour recevoir la nouvelle naissance.


Verset 35 à 37

Le Fils de David veut dire qu’il descend de la lignée de David, mais Jésus est bien bien qu’un descendant de David, il est le Seigneur, celui qui vient pour sauver le monde, et les juifs religieux ne le reconnaissent pas comme tel.


Verset 38 à 40

L’apparence est trompeuse et nous ne devons jamais nous y fier. Dieu regarde à l’intérieur de l’homme et non à ce qu’il laisse paraitre à l’extérieur. Nous pouvons étaler bien des choses devant les autres, mais jamais personne n’impressionnera le Seigneur. Le plus grand trésor qu’un homme puisse détenir dans son coeur, c’est l’humilité, parce qu’elle sera d’un grand prix devant Dieu.


Verset 41 à 44

Ici, c’est encore la preuve que Dieu regarde ce que les autres ne voient pas. La veuve s’est dépouillée par amour pour Dieu, tandis que la plupart des autres n’ont fait que leur devoir protocolaire, qui en outre ne les a privés de rien.


Paul nous demande de donner avec joie et non avec contrainte. La générosité est une marque d’amour envers notre prochain et notre argent devrait largement profité à ceux qui en ont le plus besoin, parce que nous sommes chrétiens et que nous voulons aider nos frères et soeurs en difficulté. L’argent est un vrai problème dans notre société, il est même souvent un tabou. Il y a ceux qui l’étalent au grand jour, ceux qui le dilapident et ceux qui le thésaurisent à l’excès. L’argent que nous gagnons est un don de Dieu et c’est à lui qu’il doit revenir en premier parce qu’il lui appartient. Gardons toujours à l’esprit que si nous le gagnons, c’est parce que Dieu nous bénit.

0 vue