top of page

COMMENT REPÉRER UN CULTE DE LA PERSONNALITÉ ?



Dans l’Occident moderne, l’Église souffre d’un problème d’image. Avec l’essor des médias numériques et une technophilie exacerbée, l’image que nous présentons souvent au monde n’est pas Christ mais nous-mêmes. Nous mettons en place des mini-célébrités au nom de Jésus, en appelant le monde à nous suivre. Parfois, la question de savoir si Jésus est réellement glorifié peut être oubliée.

L’importance accordée à la célébrité a des effets dévastateurs sur les assemblées, les membres de l’église et les dirigeants. Dans certaines églises d’Amérique du Nord, des fidèles sont tombés dans des cultes construits sur des personnalités qui promeuvent leur gloire sous couvert de proclamation de l’Évangile.

Si l’église doit récupérer son pouvoir en tant que témoin contre-culturel pour Christ, nous devons évaluer les effets de ce type d’idolâtrie. Nous devons apprendre à repérer les cultes de la personnalité, qu’ils soient grands ou petits.


Les effets des cultes de la personnalité

  • Si une personnalité est plus grande que Jésus, son message l’est aussi. Lorsque des personnalités s’élèvent et gagnent en influence, elles deviennent les arbitres incontestables de la vérité, au point de pouvoir défier un ordre de Jésus.

  • Lorsque cela se produit, la voix prophétique de l’Église est perdue. C’est la personnalité, plutôt que la Parole prophétique de Dieu, qui devient la voix de l’autorité. La puissance et la vérité de l’Écriture sont remplacées par des paroles humaines. Lorsque l’Église élève les paroles d’un leader charismatique, les paroles de Christ diminuent.

  • La foi de l’Église n’est plus construite sur Christ, mais sur une personnalité. Au lieu de faire confiance à ce que Christ a dit par sa Parole, les gens font confiance à ce que dit la personnalité. La foi de l’Église est alors dans une position périlleuse, car elle a été détachée de Christ.

  • Si la foi de l’Église n’a pas déjà été séparée de Christ, elle souffre d’une dangereuse anémie. De nos jours, ce qui fonde l’Église, c’est la personnalité du leader. L’Église ne grandira pas pour devenir la plénitude du corps de Christ, mais seulement une imitation bon marché de la personnalité qui la dirige. Si Jésus n’est pas chéri par-dessus tout dans l’Église, préparez votre tenue de funérailles.

  • Dans les cultes de la personnalité les plus idolâtres, l’Église commence à évangéliser la personnalité, pas Jésus. C’est un blasphème.

Nombre de ces effets peuvent se produire dans des églises qui semblent saines et prospères en apparence. Cela peut même se produire dans des églises affirmant un christianisme historique et orthodoxe. C’est pourquoi, en tant que chrétiens avisés, nous devons apprendre à identifier le moment où les cultes de la personnalité apparaissent.



Comment repérer les cultes de la personnalité

  • Une auto-promotion éhontée : C’est peut-être le signe révélateur d’un culte de la personnalité, et c’est généralement le plus facile à repérer. Regardez les réseaux sociaux ou la page Web de la personnalité ou de l’église. Sont-ils remplis de photos de la personnalité en question sur scène et devant de grandes foules ? Les cultes de la personnalité focalisent votre attention sur une seule personne, et elle ne vient pas de Nazareth. Les cultes de la personnalité vous offrent de nombreuses occasions de devenir un abonné, un adepte ou un client. Souvent, il ne s’agit pas d’évangélisation ou de formation de disciples, mais de publicité.

  • Ce sont les chiffres qui comptent le plus : le nombre d’adeptes ou la somme d’argent récoltée font l’objet d’une attention régulière et justifient le travail de la personnalité. On serait tenté de penser qu’autant de personnes ne pourraient pas toutes se tromper.

  • Une traînée de dissidents : Si ceux qui soulèvent des questions ou des préoccupations sont réduits au silence ou mis à l’écart, vous avez peut-être affaire à un culte de la personnalité. Elles se rassemblent autour d’une seule personne. Toute personne qui n’est pas d’accord – qui défie ou conteste, est généralement exclue.


Quelques questions diagnostic

  • La personnalité est-elle humble, accessible, avec un esprit de service ? La personnalité est-elle seulement en face des gens mais jamais à côté d’eux ?

  • Les réseaux sociaux vous encouragent-ils à suivre Jésus, ou la personnalité ?

  • Voyez-vous des photos candides de la personnalité, ou seulement des images de réussite ?

  • La personnalité partage-t-elle le leadership avec d’autres ?

  • Avez-vous l’impression qu’en suivant cette personnalité, vous achetez un produit qui fait de vous un initié ?

  • La personnalité fait elle preuve de redevabilité ?

  • Si cette personnalité quittait la foi, vous sentiriez-vous obligé de faire de même ?


Il n’y a qu’une seule personne qui mérite une telle renommée et une telle attention : Jésus. Lorsque nous construisons nos églises autour d’une autre personnalité que Jésus, nous lui volons le culte qui lui est dû. En lui, nous ne voyons pas quelqu’un qui cherche à attirer l’attention, la gloire et l’influence. Nous voyons un Sauveur humble, prêt à devenir rien pour pouvoir être tout pour nous.



Mark Hampton


76 vues

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page