Rechercher

HEUREUX LES PAUVRES EN ESPRIT



La bénédiction de Dieu ne doit pas être prise à la légère. Mais de nos jours, les bénédictions sont lancées avec tant de désinvolture et sans discernement que le mot « bénédiction » a pratiquement perdu son sens. Les gens parlent de se sentir bénis et d’avoir une journée ou une vie bénie lorsque tout va bien et que rien de trop grave ne les dérange sur le moment. Nous entendons des bénédictions après des éternuements, à la fin de messages vocaux, comme hashtags dans des messages sur les réseaux sociaux et sur des autocollants de pare-chocs.


Aux États-Unis, la déclaration « Dieu bénisse l’Amérique » était autrefois une prière d’humble dépendance, mais aujourd’hui elle est souvent traitée comme une déclaration arrogante et présomptueuse selon laquelle Dieu nous bénira quoi que nous fassions en tant que nation. Dieu a béni, et Dieu bénit, et nous prions pour que Dieu bénisse, mais nous devons nous rappeler que ses bénédictions sont des choses sérieuses, et que nous ne devons pas les traiter de manière frivole. Dieu prend sa bénédiction au sérieux, et nous devrions en faire autant. Dieu ne bénit pas les gens de manière désinvolte et il ne bénit pas sans discernement – il bénit son peuple selon l’amour inébranlable qu’il nous porte dans son alliance. Tout le monde n’est pas béni, et la bénédiction de Dieu ne doit pas être simplement tenue pour acquise. Seuls ceux qui sont en alliance avec Dieu sont bénis, et seuls ceux qui ont été rachetés par Jésus-Christ sont bénis, car il a rempli cette condition par sa vie parfaite et sa mort expiatoire. Seuls ceux qui sont unis à Christ par la foi sont bénis. En tant que croyants, nous sommes bénis en Christ parce que Christ a pris la malédiction du péché pour nous et a souffert la colère de Dieu pour nous. Si quelqu’un n’est pas en Christ, et ne fait jamais confiance à Christ, il démontrera alors qu’il est déjà condamné. Ses bénédictions apparentes aboutiront finalement à sa condamnation.


Si nous sommes vraiment en Christ, nous nous efforcerons de porter le fruit de Christ. Si nous croyons en l’Évangile, nous nous efforcerons de marcher d’une manière digne de l’Évangile. Si nous avons l’Esprit, nous nous efforcerons de marcher selon l’Esprit. Si nous aimons Christ, nous nous efforcerons de le suivre et de lui obéir. Si nous aimons Dieu, nous nous efforcerons de respecter les commandements de Dieu. Si nous sommes bénis, nous nous efforcerons de posséder et de poursuivre les caractéristiques dont Jésus parle dans les Béatitudes, et lorsque nous les manifesterons dans ce monde, nous serons persécutés. Mais si nous sommes égocentriques, centrés sur nous-mêmes, durs de cœur, sans pitié, source de divisions et arrogants, alors non seulement nous ne sommes pas bénis, mais nous ne sommes pas sauvés. Mais si les conditions et les caractéristiques des Béatitudes sont vraies pour nous, nous sommes bénis. Nous pouvons avoir l’assurance que Jésus est à nous et que nous sommes à lui, et que rien ne peut nous séparer de la condition présente ou éternelle d’être bénis en vivant coram Deo, devant la face resplendissante de notre Seigneur, avec la lumière de son visage glorieux tournée vers nous.


D. Blair Smith

44 vues