Rechercher

L'ALERTE




Chrétiens, l’heure du grand rassemblement est venue !


« Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait ».

Jean 15 v 19


« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger ».

Matthieu 11 v 28 à 30

« Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

Pour ce qui est du jour ou de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul. Prenez garde, veillez et priez ; car vous ne savez quand ce temps viendra. Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, laisse sa maison, remet l’autorité à ses serviteurs, indique à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller. Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le maître de la maison, ou le soir, ou au milieu de la nuit, ou au chant du coq, ou le matin ; craignez qu’il ne vous trouve endormis, à son arrivée soudaine. Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez ».

Marc 13 v 30 à 37

I N T R O D U C T I O N



SOIS PRÊT !

Qui suis-je pour annoncer que cette fois, nous sommes bien à la veille du retour de Christ ? Dans un tribunal, pour qu’il y ait une condamnation, il faut qu’il y ait des preuves. Alors, pour savoir où nous en sommes, il nous faut nous appuyer sur des prophéties, des témoignages, des écrits bibliques. La Parole de Dieu en Christ est l’indiscutable témoignage de ce qui va et doit se passer : « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point ». Toutefois, « Pour ce qui est du jour ou de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul. » Et ce qui nous est demandé, c’est le conseil suivant: « Prenez garde, veillez et priez ; car vous ne savez quand ce temps viendra. » !


Voilà, nous sommes avertis : il va se passer des évènements qui annoncent le retour de Christ pour qu’il règne ! Quand ? Nous ne le savons pas ! Mais avant cela, il y aura l’arrivée de l’Antéchrist ! Les livres de Daniel et de l’apocalypse, en plus des évangiles, nous donnent la teneur de ce qui va et doit se passer.

Nous ne connaissons, cependant, ni l’année, ni le mois, ni le jour, ni l’heure : « Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le maître de la maison, ou le soir, ou au milieu de la nuit, ou au chant du coq, ou le matin ; craignez qu’il ne vous trouve endormis, à son arrivée soudaine. Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez ». Que devons-nous faire alors ? La réponse nous est donnée : Veillez et priez ! Il n’est pas nécéssaire, voire contre productif, de chercher sans cesse où nous en sommes dans la grande horloge de la fin des temps ! Ce serait finalement une perte d'énergie de rechercher la date du retour de Jésus ! En revanche, il nous faut sans cesse veiller et prier ; rechercher le Royaume de Dieu, justement, parce que nous ne connaissons ni le jour, ni l’heure et que notre mission est de semer et d’annoncer la Parole de Dieu. Nous devons être comme le pompier qui H24, est prêt à partir pour combattre le feu. Ce n’est pas le jour et l’heure qui comptent : c’est notre disposition de coeur, d'âme et d’esprit ! Quel que soit le siècle ou la période dans laquelle nous vivons, Jésus peut revenir à tout moment ! Certes, pour notre éclairage et santé spirituelle, nous avons un baromètre significatif, qui est celui de la température ambiante qui traverse notre vie ; celui de l’environnement politique qui nous gouverne, celui de ce que les peuples du monde vivent, celui de l’idéologie qui nous manipule ; mais il faut bien admettre, que depuis des siècles, le monde ne cesse de s’effondrer et beaucoup de chrétiens n'ont cessé d'attendre le retour de Christ ! Oui, depuis des siècles, selon certaines époques désastreuses, les chrétiens ont fait le parallèle entre ce qu’ils vivaient et ce qui est annoncé à propos du retour du Messie ! Et force est de constater que l’état du monde face aux prophéties de l'Apocalypse, incitait souvent à penser que le retour de Christ était cette fois à la porte.


Depuis le départ de Christ vers son Père, les hommes n’ont cessé de s’en remettre à des signes précurseurs pour les associer à leur théorie du retour. Les guerres, les révolutions, les génocides, les catastrophes naturelles, les bouleversements planétaires en tous genres, n’ont cessé d’alimenter les débats sur le retour du Messie ! En 2021, il y a là encore, des signes qui font réagir, suite à la tétanisation du monde entier envers un virus, face à une communication planétaire controlée, face à une idéologie mondialiste qui ne se cache plus et la destruction massive des valeurs judéo-chrétiennes, associée au démantèlement des cultures et des nations. Comme le rayon d’action touche cette fois toute la terre et les personnes individuellement avec le numérique et son traçage, nous avons tendance, dans notre génération à penser que le retour du Messie est imminent ! Ce livre est destiné à nous préparer pour le retour de Jésus et à passer en mode ""ALERTE" ! La Bible est un lanceur d’alerte qui nous prépare à ce qui doit arriver, sans vraiment savoir quand ! L’ensemble de son contenu ne tient compte que d’une seule vérité : Christ et Christ crucifié pour nous sauver et devenir notre Seigneur. La Bible ne met pas du tout l’accent sur l’année, le mois, le jour et l’heure du retour de Jésus, mais sur notre foi et sur notre mission qui estd'annoncer la bonne nouvelle. La Bible enfin, nous alerte sur l’avenir et les ravages du péché ! Attachons-nous à annoncer sans relâche Christ crucifié et laissons à notre Père céleste, ce qu’il est le seul à connaitre : l’année, le mois, le jour et l’heure !






S O M M A I R E


. Le monde s’effondre, c’est écrit !

La fin des temps


. La bible est un lanceur d’alerte !

Les prophéties et les conséquences


. La cause de tous les maux !

Le péché


. Ne nous trompons pas d’alerte !

Evangélisons


. Qui est en toi ?

Jésus, mon Seigneur


. Préparons-nous à la persécution

Le plan de destruction de l'Église est en marche


. Restons unis !

Le corps de Christ


Le monde s’effondre, c’est écrit !

La fin des temps



L’EFFONDREMENT DES VALEURS

Nous vivons une époque qui marque un tournant de civilisation, entre le réel et la fiction, l’humain et le virtuel, avec des annonces qui font froid dans le dos sur le monde que l’on nous propose. Le tout contrôle numérique, la reconnaissance faciale, les implantations intra-corporelles, le transhumanisme, l’établissement du système économique et financier mondial, la pensée unique, le libre échange, le post modernisme, l’universalité médiatique sous contrôle privé. Bref ! Nous sommes à l’heure de la déshumanisation, d'un démantèlement de nos murs porteurs, des cultures et des nations au profit d’une idéologie prônée par ceux qui pensent être les tout puissants de ce monde. L’esclavage industriel, l’asservissement des peuples de plus en plus enfermés et bâillonnés par des empires capitalistes ne font que créer une énorme fracture et conduisent notre planète au bord de l’explosion. D’un côté, il y a les créationnistes aux valeurs divines souverainistes et de l’autre, les évolutionnistes progressistes pour le mondialisme.

D’un coté, les hommes vivant avec les valeurs de la création et de l’autre, la création au service de la science et du tranhumanisme. On cherche à faire mourir, en quelque sorte, la vie créative originelle pour nous soumettre à une vie destructrice artificielle qui ne mène qu’à la mort ! Ce qui est effrayant et impensable, c’est que l’on s’attaque directement à l’âme et cela, Dieu ne l’acceptera jamais !


L’effondrement des valeurs c’est aussi ce qui oppose ceux qui parlent de la France, de son histoire, de ses racines, de sa culture, c'est à dire le peuple; et les autres qui n’ont que le mot république et pouvoir exécutif à la bouche pour faire appliquer leurs lois du changement progressiste, qui ne sont autre que nos gouvernants.

mélangeons tout avec tout, sans consulter le moins du monde le Dieu de la Bible, ce qui est réservé aux fous. La nouvelle idéologie des élites pense que la laïcité est la solution qui permettra le vivre ensemble avec la pensée unique. En clair, pour être heureux, vous devez vous convertir à la religion des droits de l’homme et de la laïcité, dans le nouveau paysage mondial universel sans frontière et sans Dieu. Fini le divin : les religions c’est dépassé ! L’homme doit prendre sa vie en main car Dieu n’existe pas, Il n’est que l’invention des faibles qui ont besoin d'un  être suprême pour combler leurs lacunes psychologiques et mentales. Selon eux, l’homme aurait des valeurs qu’il se serait forgé seul avec l’évolution et il serait lui-même un petit dieu. Voilà les valeurs que prônent les puissants évolutionnistes progressistes de ce monde impie et décadent. Toutes celles et ceux qui ne pensent pas comme eux, doivent être sytématiquement censurer, il faut les attaquer et surtout les soumettre à la nouvelle idéologie mondialiste ! C’est l’effondrement des valeurs, de la liberté de penser, de la foi et du partage d’idées !


Cependant, cet effondrement des valeurs fait face à une très grande résistance qui vaincra : c’est la toute puissance de Dieu. Même si ce qui se passe parait fou : tout est sous son contrôle, car ces choses doivent arriver. Pour que l’antéchrist arrive, il faut le grand chao prévu par le plan divin. Les touts puissants de ce monde ne sont que des grains de sable dans l’infini, pour que surgisse le retour de Christ ! Jamais, non jamais, les valeurs et la puissance de Dieu ne seront menacées car l’homme n’est pas le créateur, il n’est que la créature !

L’EFFONDREMENT DES ÉTATS

Allons un peu plus en profondeurs dans ce qui se passe aujourd’hui avec l’effondrement des états.


Les états unis d’Amérique sont plus que jamais divisés. L’Union Européenne n’a que le nom, n'étant qu’un tissus fédéral en lambeaux. Israël, à l’heure où j’écris ces lignes, est sous les bombes. La Chine devient de plus en plus totalitaire et assoiffée de tout contrôler, et la crise du Covid fait des ravages collatéraux démentiels comparés à l’impact du virus lui-même. Nous ne nous sentons plus du tout libres, libres de parler, libres de se déplacer, libres de vivre et de communiquer. Petits, nous avions nos parents pour nous éduquer ; grands, nous avons de nouveaux parents, avec le gouvernement et le Président. Nous sommes sous contrôles permanent sous peine de punition et d’aller au coin. De plus, nos nouveaux parents nous préviennent : vous ne vivrez plus jamais comme avant ! Ce qui arrive aujourd’hui, se prépare depuis plus de 50 ans dans l’anti-chambre des élites politiciennes, économiques, financières et philosophiques. Le grand club de la pensée d’un autre monde - Le Forum Economique Mondial de Davos - et d’autres clubs du même style, sortent du bois pour annoncer le grand plan de réinitialisation. Le Covid 19, Le Great Reset de Klaus SCHWAB est approuvé et en cours d’application par de nombreux gouvernements dans le monde. Ils sont en marche pour le nouveau monde merveilleux que chantait Michel Polnareff : « Nous irons tous au paradis ».


L’effondrement des états a commencé il y a près de 45 ans avec Mai 68 en France ; avec l’effondrement du bloc soviétique le 9 Novembre 1989 et le brisement du mur de Berlin ; avec la construction d’une Europe fédérale sous l’ère Mitterand et Helmut Kohl ; avec le 26 mars 1995 , la disparition des frontières et l’accord de Schengen, sans parler des accords de libre échange, du regroupement familiale et de l’ouverture sans limite à une immigration de masse non régulée. L’ensemble de ces mesures a pour but de démanteler petit à petit les états nations en les diluant avec un mélange de cultures et de religions non compatibles. Pour ceux qui pensent le contraire, il faut alors expliquer, pourquoi cette politique de démantèlement, voit une très nette croissance du communautarisme, du terrorisme religieux, de la stigmatisation, de la violence aussi bien populaire que policière, de la vindicte populaire face à des pouvoirs de plus en plus totalitaires. Le malaise est mondial, il n’est plus isolé. C’est un effondrement globalisé qui s’exprime soit par la dictature comme en Chine et en Corée du Nord, soit par l’oligarchie qui se cache sous le drapeau de démocratie pour faire avaler la pilule en douceur. C’est le cas de la France que l’on fait mourir à petit feu pour qu’elle devienne une cellule de l’Europe.


Faisons une visite de la Parole de Dieu et prenons un peu de temps pour la méditer au sujet de ce qui doit se passer.


Luc 21 v 6 à 28, Parole du Jésus !

« Les jours viendront où, de ce que vous voyez, il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit renversée. Ils lui demandèrent : Maître, quand donc cela arrivera–t–il, et à quel signe connaîtra–t–on que ces choses vont arriver ? Jésus répondit : Prenez garde que vous ne soyez séduits. Car plusieurs viendront en mon nom, disant : C’est moi, et le temps approche. Ne les suivez pas. Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne soyez pas effrayés, car il faut que ces choses arrivent premièrement. Mais ce ne sera pas encore la fin. Alors Il leur dit : Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume ; il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines ; il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel. Mais, avant tout cela, on mettra la main sur vous, et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom. Cela vous arrivera pour que vous serviez de témoignage. Mettez–vous donc dans l’esprit de ne pas préméditer votre défense ; car je vous donnerai une bouche et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront résister ou contredire.

Vous serez livrés même par vos parents, par vos frères, par vos proches et par vos amis, et ils feront mourir plusieurs d’entre vous. Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom.

Mais il ne se perdra pas un cheveu de votre tête ; par votre persévérance vous sauverez vos âmes. Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche. Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes, que ceux qui seront au milieu de Jérusalem en sortent, et que ceux qui seront dans les champs n’entrent pas dans la ville. Car ce seront des jours de vengeance, pour l’accomplissement de tout ce qui est écrit. Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours–là ! Car il y aura une grande détresse dans le pays, et de la colère contre ce peuple. Ils tomberont sous le tranchant de l’épée, ils seront emmenés captifs parmi toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu’à ce que les temps des nations soient accomplis. Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, il y aura de l’angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer et des flots, les hommes rendant l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre ; car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors on verra le Fils de l’homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire. Quand ces choses commenceront à arriver, redressez–vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche. »

Apocalypse 13 v 11 à 18

« Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie. Elle opérait de grands prodiges, même jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait. Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante–six. »


Apocalypse 14 v 9 à 11

Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte: Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main,

il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’agneau.

Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; et ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom.


Lorsque nous lisons ces passages, nous ne pouvons ne pas faire un parallèle avec ce que nous vivons. La marque de la bête et ses restrictions ne nous fait-elle pas penser à ce que l’on commence à nous imposer en France, en Europe, et dans le monde entier ? Il est évident que oui ! Ou faudrait-il être aveugle et sourd.


La dématérialisation, les tests de puces intra-cutanées, la numérisation d’un certificat sanitaire, la dépendance des libertés assujettie à un vaccin, le Big data intrusif, les algorithmes, les portables et leur traçage, l’intelligence artificielle intrusive, le tout contrôle visuel, le contrôle des médias par des multinationales privées au dessus des états. Tout cela ne sent-il pas l’odeur d’une marque qui se profile ?

Est-ce être complotiste ou conspirationiste ? Non, c’est du bon sens et du discernement. L’effondrement des valeurs et des nations est une réalité en 2021 et cela va à la vitesse de l’éclair. Tout s’accélère avec l’opportunité du Covid 19 qui est un formidable tremplin pour frapper fort et partout. C’est l’aubaine avec la peur généralisée, avec le paravant sanitaire qui cache la forêt de l’accélération de l’idéologie mondialiste. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est le grand maitre Klaus Schwab dans son livre "Covid 19, le Great reset" !

Alors frères et soeurs, VEILLONS ET PRIONS !







La bible est un lanceur d’alerte !

Les prophéties et les conséquences



Avec l’arrivée de la crise sanitaire, avez-vous remarqué quel était le sentiment généralisé ? Les gens ont peur, ils sont tétanisés par cette peur. Cette peur qui est le déclencheur de réactions de défense et surtout de soumission. Cette peur qui entraine des comportements angoissants en cascades, des pensées négatives et une vison noire de l’avenir. Les médias, les politiciens, les philosophes qui sont à la tête de la nation font la propagande du « ON NE PEUT PLUS SE PROJETER ! ». En clair, il faut consommer de la peur tous les jours, c’est la chanson de Johnny Hallyday « Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir ! ». Génial pour le moral, c’est ce qu’il nous faut ! On voit combien les gens sont perdus, prêts à tout pour sauver ce qu’ils pensent être leur liberté. On les harcèle H24 avec la propagande vaccinale, véritable clef pour vivre comme avant. Mais dans le même temps, on leur dit que le vaccin ne protège pas complètement et qu’il va falloir maintenant vivre masqué pour très longtemps. Super ! On va rouvrir les restaurants mais plus comme avant : seulement en terrasse avec 50 % de capacité de remplissage. Et puis, il va falloir un laissé passé pour vivre : le fameux Pass-sanitaire, qui est le droit de vivre normalement. Les autres, les méchants, les anti-vaccins deviennent la honte de la société, les non-essentiels à proscrire et à dénoncer car ils ne sont pas solidaires et se moquent de contaminer les gentils. C’est un virus qui détermine si vous êtes un bon ou un méchant citoyen.


J’ai entendu à maintes reprises des proches qui se sont fait vacciner sans prendre soin de se renseigner sur le fait que leur vaccin était encore en phase expérimentale. Ils l’ont fait uniquement pour pouvoir vivre comme avant. Ce n’est pas le sanitaire qui influençait premièrement leur décision mais leur volonté d’être libérés pour vivre comme avant. Où sommes-nous ? Dans quel monde ? Les gens deviennent fous et la société se craquelle et se divise à grande vitesse. On ne se reçoit plus, on ne se parle plus sans être masqué, on annule les fêtes de famille, on ouvre puis on ferme, on accuse, on débat, on s’insulte, on angoisse, on se suicide, on tue des enfants, des policiers, des épouses, on bat les femmes, on n’ose plus enseigner à l’école, on est raciste, on triche, on vole, on pille, on détruit, on déteste la France. Mais tout va bien, nous disent nos gouvernants. Tout est sous contrôle. Oui, ce monde est fou et cela ne va pas en s’arrangeant et ne s’arrangera pas. Pourquoi ? Parce que le créateur nous alerte sur ce qui se passe et va se passer. LA BIBLE EST UN LANCEUR D’ALERTE !


Pourquoi Jésus est mort à la croix, puis ressuscité. Pourquoi Dieu notre Père céleste a-t-il envoyé son fils unique ici-bas ? Pourquoi Dieu a-t-il demandé à Adam et Eve de ne pas manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal ? Pourquoi la Parole de Dieu parle au travers de prophètes ? Pourquoi devons-nous méditer la parole de Dieu jour et nuit ? Pourquoi devons-nous ne jamais cesser de prier ? Pourquoi Dieu vient-il chercher son peuple ? Pourquoi les hommes et les femmes infectés par le péché, haïssent Dieu ? Pourquoi y-a-t-il toutes ces atrocités ? Pourquoi les hommes et les femmes n’arrivent-ils pas à trouver la paix sur terre ? Pourquoi les gens ont-ils si peur de la mort ? Pourquoi la vie parait-elle si précieuse ? Pourquoi alors que le créateur nous a tout donné, l’homme veut-il tout détruire ? Pourquoi l’homme aurait-il besoin de Dieu ? Pourquoi, ne cessons-nous jamais de nous poser des questions ? Pourquoi avons-nous peur ? Où est la vérité ?


La bible répond à toutes ces questions. Pourquoi ? Parce que l’homme n’est pas Dieu, il n’est que le vase, et Dieu en est le potier.


Dans le livre de Romains au chapitre 2 verset 1, il est écrit:

« O homme, qui que tu sois, toi qui juges, tu es donc inexcusable ; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi–même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses. »


Oui, il est inexcusable de ne pas reconnaitre la divinité et la création de Dieu ! C’est une grande alerte ! Pourquoi ? Lisons ce qui suit dans Romains 1 v 18 à 25 :

« La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs cœurs ; en sorte qu’ils déshonorent eux–mêmes leurs propres corps ; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !


Dieu nous alerte sur le fait que sa toute Puissance se voit à l’oeil nu et sur le fait que nos pensées se sont égarées. Nous avions pourtant été alerté il y a bien longtemps dans le jardin d’Eden pour éviter cet égarement ; mais là encore, notre désobéissance à été catastrophique.

Genèse 2 v 15 à 17

« L’Eternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver et pour le garder. L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. »


Et voilà ce qui s’est passé en Genèse 3 v 1 à 6

« Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Eternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a–t–il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ? La femme répondit au serpent : Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea. »


La définition même d’une alerte est de prévenir. Le dictionnaire précise que c’est annoncer un danger. La bible ne cesse d’annoncer les dangers avec ses prophéties, et Christ qui annonce clairement ce que les Chrétiens vont subir. Nous pourrions parcourir ensemble des centaines d’alertes qui y sont annoncées. Les dix commandements, ne sont-ils pas là encore une alerte sur les transgressions de nos comportements ?


EXODE 20 v 2 à 17

« Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, de la maison de servitude. Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. Tu ne prendras point le nom de l’Eternel, ton Dieu, en vain ; car l’Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. Souviens–toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l’Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l’Eternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour : c’est pourquoi l’Eternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié. Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne.

Tu ne tueras point. Tu ne commettras point d’adultère. Tu ne déroberas point.

Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain. Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain. »


Nous sommes alertés par notre créateur parce que nous sommes dans une situation qui mène en enfer. La situation de l’homme sans Dieu (sans être né de l'Esprit), est vouée à l’enfer. Aucune bonne action, aucun acte religieux pour mériter son salut, ne peut nous sauver. Seule la grâce de Christ nous sauve ! C’est très dur, voir impossible à entendre pour beaucoup car c’est radicalement impopulaire, mais c’est pourtant la vérité. L’évangile et la prédication de la croix, sont la source d’une ALERTE sans précédent. L’alerte qui dépeint un monde impitoyable et l’action diabolique qui terrasse les âmes humaines. L’alerte qui appelle à reconnaitre Jésus comme Sauveur et Seigneur afin d’échapper à la destination horrible de l’enfer. L’alerte qui a coûté la croix au Fils de Dieu, afin que quiconque croit en lui ait la vie Eternelle (Jean 3 v 16). Depuis des siècles, le monde est en alerte, parce que le monde souffre d’un virus mortel qui n’est pas un Covid mais le Péché ! L’alerte qui demande à l’homme de cesser de se prendre pour Dieu et de vouloir transformer le monde. L’alerte sur une destination que beaucoup ne veulent pas voir.


Voici une autre alerte, une vérité qui doit faire réfléchir le commun des mortels, les païens, les athées. D’où vient le mot enfer ? Du Dieu de la Bible ! D’où vient la réalité du diable ? Du Dieu de la Bible ! Sans la bible, sans la Parole de Dieu, il n’y aurait pas d’enfer, ni de diable.

Alors pourquoi ceux qui disent ne pas croire en Dieu se réfèrent, cependant, pour leur vie aux réalités bibliques ? Combien de personnes dans le monde des élites, du show-business, reconnaissent avoir vendu leur âme au diable ? Frères et soeurs, là où est le diable il y a forcément une corrélation avec la Bible, puisque seule la Bible décrit l’enfer. La peur de l’enfer montre bien que la Bible qui est la seule à l’avoir annoncée, est bien LA VÉRITÉ !


Mais alors en 2021, comment décrire de façon visible les faits dénoncés par les alertes proclamées dans la bible ? Il suffit de voir et d’entendre comment le monde se conduit, comment les dominations diaboliques veulent nous rendre esclaves, c’est aussi simple que cela. La théorie du complot est à la mode aujourd’hui. Dès que vous alertez, dès que vous êtes en opposition avec le système, vous êtes un acteur de la théorie du complot. N’est-ce pas ce que l’on a reproché à Jésus et à ses disciples, lorsque qu’ils annonçaient l’évangile et qu’ils dénonçaient le péché ? N’étaient-ils pas accusés, trainés devant les tribunaux et le Sanhédrin pour être des illuminés qui sortaient du système ? N’avons-nous pas aujourd’hui encore la horde des pharisiens et des païens qui rejette en bloc ce qu’ils considèrent comme totalement hors de la normalité ? Ne somme-nous pas encore et toujours crucifiés verbalement, lorsque l’on annonce l’évangile et la prédication de la croix ? Ne veut-on pas nous faire taire de plus en plus en nous marginalisant ? Les valeurs Judéo-Chrétiennes ne sont-elles pas les plus combattues aujourd’hui ? Il faut être aveugle et sourd pour ne pas s’en rendre compte.


La vérité est que d’alerter sur LA VÉRITÉ DIVINE est insupportable aux yeux du péché qui est en chacun. On change l’alerte sur le péché mortel, en théorie du complot contre ces pauvres âmes qui n’ont rien à se reprocher. Le bien devient le mal et le mal se transforme en bien. Le péché est la liberté universelle ; la pureté est l’esclavage souverain d’un Dieu totalitaire. Le puritanisme doublé d’une piété croissante est l’ennemi publique du monde qui se croit libre. Alors, on préfère être vacciné au péché plutôt que de vivre libre dans la Sainteté. Oui, la Bible est un lanceur d’alerte !


Et toi mon frère ? Es-tu un lanceur d’alerte ?


Nous allons aborder ce sujet un peu plus loin mais la question se pose : es-tu un lanceur d’alerte ? La nouvelle naissance, c’est une nouvelle vie et cette nouvelle vie, c’est Christ qui vit en nous. Et Christ est un lanceur d’alerte, sa parole dénonce LA VÉRITÉ sur le péché et sur ce qui se passe dans ce monde. Son message est totalement radical et impopulaire puisqu’il invite à la repentance; son action rédemptrice est la crucifixion dans la souffrance et sa prophétie annonce le contenu apocalyptique qui est à la fois une excellente nouvelle pour le peuple de Dieu et un chao programmé pour l’humanité. Alors, en tant qu’enfant de Dieu, as-tu ce même désir que Christ, celui de ne vivre que pour notre Père et d’alerter même au prix de ta vie ?


Je sais, c’est douloureux à entendre mais avec l’action de Grâce et le soutien du Saint Esprit, la douleur s’estompe année après année pour faire place à une consécration totale pour la Gloire de Dieu. Son amour, sa force et sa puissance nous remplissent pour que l’on puisse traverser le chemin terrestre dans la lumière de SA GLOIRE ÉTERNELLE ! Ce n’est pas un chemin facile humainement, mais c’est un délice spirituellement .


De toute façon, rien ne pourra empêcher Dieu de t’équiper pour la victoire finale. Alors continuons en Christ, d’être les lanceurs d’alertes pour notre Père céleste. Plus nous alerterons, plus nous en sauverons sous la houlette de Jésus qui fait Grâce.


La cause de tous les maux !

Le péché



Frères et soeurs, le débat fait rage même au sein de la communauté Chrétienne, entre ceux qui pensent qu’il y a une manipulation planétaire des pouvoirs mondialistes qui sont aux manettes de la finance, de l’économie et des médias et ceux qui n’y croient pas et qui pensent que tout ce qui se passe actuellement n’est qu’un passage un peu plus sombre que d’habitude. Les Chrétiens se battent également, à coup de rhétoriques pour affirmer qu’il faut pour les uns, respecter les autorités quel que soit ce qu’elles imposent comme injustices et lois liberticides, et pour les autres, se permettre de dénoncer ce qui porte atteinte aux libertés individuelles. Jamais, avec les réseaux sociaux et la débâcle d’idéologies controversées, il n’y a eu autant de fractures au niveau planétaire. Le monde de la surexposition médiatique et de la sur-information a perdu tout repère au point de passer au tout contrôle. L’incrédulité sur le péché laisse la porte ouverte à toutes les dérives charnelles.


LA CAUSE DE TOUS LES MAUX, C’EST LE PÉCHÉ !

La cause de tous les maux, c’est la nature humaine charnelle avec son incrédulité, sa cupidité, sa convoitise, sa soif de posséder et de dominer. Sans l’éclairage divin, c’est le drame. L’homme ne se considère pas pêcheur. Les mauvaises pensées, les mauvais comportements et les actes diaboliques, certes, se voient mais l’homme n’a pas conscience de son état profond de péché. Le péché est une normalité puisqu’il ne se dénonce pas, le péché est tellement profond qu’il est enraciné dans cette normalité de civilisation. Le bien et le mal sont naturels et on ne peut rien y faire. La forme du péché est la conséquences du fond désastreux et infectieux du péché, dont l’homme athée n’a pas connaissance. Le péché est la conséquence d’un acte surnaturel mais l’homme le considère comme naturel. Depuis la chute dans le jardin d’Eden, l’homme est mort en Esprit et un mort en Esprit se justifie lui-même, cherche des excuses, trouve normal ce qui ne l’est pas ou anormal ce qui devrait l’être. C’est le mal appelé bien et son contraire.


Jean 16 v 7 à 9

« Cependant, je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi. »


Alors, ne soyons pas surpris par ce qui se passe dans le monde des morts en Esprit. Les abominations, les exactions, les violences, les injustices, le totalitarisme, les idéologies de pouvoirs corrompus... Tout cela est la conséquence de la race Adamique déchue. La pensée Adamique dépossédée de l'Esprit divin depuis la chute, est sous l’influence du malin qui pille, vole et détruit ce que Dieu a créé. L’homme est depuis ce temps, esclave du péché, dans une ignorance que seul Dieu peut lever par sa grâce à travers son Fils.

En 2021, c’est le pompon avec cette crise sanitaire qui favorise le tout contrôle social, médiatique, politique et économique, mais il nous faut rester sereins face à cet extrémisme sanitaire dans sa forme totalitaire.

En tant qu’enfants de Dieu, notre rôle est d’éclairer en semant et d’alerter une population qui a peur. Nous venons de le lire : ce qui convainc de péché, c’est le Saint-Esprit et nous sommes appelés à semer et annoncer l’évangile. Pas un évangile de complaisance, mais le véritable évangile, celui qui dénonce le péché et proclame la repentance. Cette crise sans précédent (sanitaire, économique, sociale et politique) est un formidable tremplin pour annoncer Jésus et nous faire l’écho de l’appel divin pour le salut des âmes. La grâce est offerte selon la volonté divine et nous devons ne jamais cesser de participer à l’oeuvre de Christ !


De fait, ne nous trompons pas d’alerte : le péché est la priorité des priorités !


A l’heure où la propagande du vaccin ne cesse de nous harceler H24, ne cessons pas de proposer le vaccin qui ressuscite, qui n’ a aucun effet secondaire et qui guérit de tous les maux. Jésus est la réponse immunitaire contre le virus du péché. Il y a aujourd’hui le grand débat des scientifiques qui s’affrontent pour le coronavirus sur les plateaux télé en proclamant que la science n’est pas une vérité absolue et qu’il y a la place pour le doute. Puis, il y a les docteurs de la foi, les enfants de Dieu, qui proclament qu’il n’y a aucun doute et une seule vérité. C’est la Parole de Dieu qui rend la vue aux aveugles, permet aux sourds d’entendre et qui immunise les appelés pour l’Eternité.


Que devons-nous faire frères et soeurs ? Nous positionner !


Oui ! Nous positionner ! Notre combat n’est pas sanitaire mais identitaire et il ne concerne pas le corps mais l’âme. Jésus ne traite pas : il guérit, et la source de l’Esprit divin nous fait passer d’un monde infecté par le péché à une vie sainte et pure dans la présence du créateur. On nous parle de variants du Covid 19 alors que l’on ne parle jamais des variants du péché qui infectent toute notre existence avec des horreurs à répétition. On s’acharne à vouloir soigner le physique alors que l’âme est en totale perdition. Comme il est surprenant que pour ces variants pêcheurs, on ne cherche aucune éradication. Au contraire, on rejette Dieu en proposant l’intelligence artificielle et le transhumanisme. La situation de l’humanité en est là parce qu’elle n’est plus sous la direction et la protection de Dieu. La miséricorde du Seigneur permet encore pour un temps (avant le retour de Christ) de vivre à peu prêt normalement sur terre, mais l’entonnoir de la persécution et du chaos se profile avec le progrès scientifique déviant sur de nombreux points, pour mettre en place son plan de déshumanisation mondiale. Oui ! L’intelligence artificielle, le transhumanisme, la recherche de puces intelligentes, le tout contrôle numérisé, sont les manifestations d’une rébellion totale de l’homme contre Dieu, son créateur. Le péché, virus mortel du diable lâche ses dernières cartouches : c’est écrit et il se déchaine ! Jamais, depuis la genèse de l’humanité, nous avons connu ce qui se trame aujourd’hui par les dirigeants de ce monde, ceux que l’on appelle les élites. Le péché, lorsqu’il est employé de façon extrême, comme toute chose, mène à des situations qui dépassent l’entendement, et nous y sommes.


Alors oui, nous devons nous positionner face au péché, à la fois dans notre vie et pour ceux que nous croisons. L’alerte aujourd’hui doit être diffusée à grande échelle, car rien ne sera plus comme avant. Non parce que les politiciens le disent mais parce que la parole de Dieu le proclame. Nous sommes à la fin d’un cycle et au départ d’une folie collective mondiale. Cela n’est pas apparu avec le coronavirus, mais il y a pas moins de 50 ans avec la caste des grands de ce monde qui agissent pour changer ce monde.

Le système numérique et sa dominance sur les états et les individus développent l’effroyable nouvel esclavage humain et cette fois, non plus par l’homme mais par la machine. Cette machine est la bête qui rend fou et asservit les âmes. Le pire est que le péché, cause de tous les maux, dans sa subtilité diabolique aveugle des milliards d’esclaves de cette machine infernale qui avance doucement vers le précipice de l’enfer. Certes, des voix s’élèvent pour dénoncer le plan de destruction massif mais la bête est très puissante et ses tentacules qui se nomment pouvoir, finance, média, néo-libéralisme, islamo-gauchisme, terrorisme religieux et politique, manipulation sanitaire, communautarisme, racisme, multi-nationales, PMA, GPA, propagande LGBTQ, mouvement féminisme, anti-sémitisme, lobbies, qui ne cessent d’imposer leurs lois pour détruire les valeurs divines et faire la place aux valeurs malines. Cela est la conséquence d’un virus qui depuis des milliers d’années prolifère : LE PÉCHÉ !


Nous devons nous positionner en semant et en annonçant la Parole de Dieu et en proclamant la repentance, car c’est le message de la croix. Jésus crucifié est la seule réponse au péché ! Nous devons OSER, il en va du salut âmes ! Enfants de Dieu, nous sommes participants au plan divin pour répondre au plan du malin. Les réseaux sociaux laissent encore, pour un temps, libre court