Rechercher

LA CLARTÉ DES ÉCRITURES



L’une des parties les plus importantes mais souvent les plus négligées de notre culte à la Saint Andrew’s Chapel est la prière d’illumination. Dans notre liturgie, la prière d’illumination se situe entre la lecture de l’Écriture et le sermon. Dans notre prière, nous demandons humblement à Dieu d’illuminer Sa Parole par l’Esprit Saint afin que nous puissions entendre, comprendre et appliquer ce que le Seigneur nous dit dans Sa Parole. La raison pour laquelle c’est l’un des éléments les plus importants de notre service est que nous avons désespérément besoin de l’Esprit Saint pour nous aider à comprendre Sa Parole. La raison pour laquelle c’est peut-être la partie la plus négligée de notre culte est que nous oublions trop facilement combien nous dépendons de l’Esprit Saint pour nous aider à saisir les vérités glorieuses de la Parole sacrée de Dieu.


Lorsque nous disons que nous croyons en la perspicuité des Écritures, les gens ont parfois l’impression erronée que nous sous-entendons que tout dans les Écritures est entièrement clair et facile à comprendre.


L’Esprit Saint nous habite et nous permet d’interpréter et d’appliquer Sa Parole, et c’est l’Esprit Saint qui nous conduit dans toute vérité. Nous sommes totalement dépendants du Saint-Esprit. Sans Lui, nous ne pouvons rien comprendre de façon juste dans Sa Parole. Nous n’avons pas besoin d’être de grands savants pour comprendre la Parole de Dieu, nous avons simplement besoin d’être nés de nouveau, humbles enfants habités par l’Esprit Saint. Pourtant, même en tant que croyants, nous savons que tout n’est pas facile à comprendre dans les Écritures.


En théologie, nous parlons de la perspicuité de l’Écriture. Le mot perspicuité, en termes simples, signifie " clarté ". Curieusement, le mot perspicuité est l’un des mots les moins clairs que nous pourrions utiliser pour parler de clarté. De plus, lorsque nous disons que nous croyons en la perspicuité des Écritures, les gens ont parfois l’impression erronée que nous sous-entendons que tout dans les Écritures est entièrement clair et facile à comprendre. Mais ce n’est pas le cas. Nous le savons par expérience et parce que la Parole de Dieu elle-même nous dit que tout en elle n’est pas facile à comprendre. La Confession de foi de Westminster (1.7) explique ce que nous croyons quand nous parlons de la perspicacité des Écritures : « Toutes les choses de l’Écriture ne sont pas pareillement claires en elles-mêmes, ni pareillement claires pour tous. » Pourtant, les choses qu’il faut connaître, croire et observer pour le salut sont si clairement proposées et ouvertes dans un lieu de l’Écriture ou un autre, que non seulement les savants, mais aussi les non-spécialistes, en utilisant comme il se doit les moyens ordinaires, peuvent parvenir à une compréhension suffisante. En d’autres termes, tout n’est pas facile à comprendre dans les Écritures, mais ce que nous devons comprendre pour être sauvés est clair. Les paroles difficiles de Jésus ne se trouvent pas seulement dans les Évangiles, mais tout au long de l’Écriture, puisque Jésus est l’auteur ultime de l’Écriture comme la Parole éternelle de Dieu.


Fondamentalement, ce qui est si difficile dans les paroles difficiles de Jésus n’est pas de ne pas être capable de les comprendre pleinement, mais de les croire pleinement et à leur obéir totalement. C’est pourquoi nous avons besoin de l’œuvre éclairante de l’Esprit Saint pour nous aider non seulement à comprendre la Parole de Dieu, mais aussi à lui obéir, à l’aimer, à l’appliquer et à la proclamer alors que nous vivons le coram Deo, devant le visage de Dieu pour sa gloire.

Burk Parsons

0 vue