Rechercher

MARC 15


Verset 1

Les religieux juifs sont déterminés à faire mourir Jésus. Ceux qui prônent la loi de Dieu à tous, l’enseignent et scandalisent quiconque ne s’y soumet pas, vont livrer le Fils de Dieu pour qu’il soit exécuté.


Verset 2 à 5

Jésus est le roi des juifs, il est le Roi des rois, il est Dieu lui-même descendu sur Terre. Mais le plan de Dieu doit s’accomplir, c’est pourquoi Jésus ne cherche pas à répondre aux autres questions. Il veut faire la volonté de son Père, c’est son seul objectif.


Verset 6 à 15

Dans la foule, beaucoup ont rencontré Jésus et ont vu ses miracles. Tous savent qu’il guérissait les malades et qu’il était un homme de bien, pacifique et miséricordieux. Mais ils préfèrent se soumettre aux autorités religieuses et ainsi participer à la mise à mort d’un homme parfaitement innocent.

« Le cœur est tortueux par–dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ? » nous dit Jérémie (17:9). Encore aujourd’hui la foule rejette avec force la vérité, Elle lui préfère de loin la haine, la débauche, la rébellion et le mensonge. Barabbas en est la parfaite représentation.

Verset 16 à 20

La prophétie du prophète Esaïe se réalise : Il a été maltraité et opprimé, Et il n’a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, A une brebis muette devant ceux qui la tondent ; Il n’a point ouvert la bouche. Es 53:7

Bien plus que d’être accusé injustement et d’être livré à la mort alors qu’il est innocent, les soldats se moquent de lui, lui infligent des souffrances en supplément, lui crachent dessus, l’humilient et le ridiculisent. Aucun homme ne mérite un tel traitement, la peine de mort est suffisante, c’est un moment grave.


Verset 21

Simon de Cyrène aura eu le privilège de porter la croix de notre Seigneur. Il aura eu l’honneur de participer à ses souffrances et d’alléger son parcours jusqu’au mont Golgotha. On peut imaginer l’état dans lequel était Jésus, après avoir reçu 40 coups moins un (d’un fouet avec des lames de fer) et portant une couronne d’épines plantées dans son crâne.


Verset 22 à 28

Jésus a été condamné par Pilate à 6 heures et crucifié avec les brigands à 9 heures du matin. La prophétie du Psaume 2 se réalise Car des chiens m’environnent, Une bande de scélérats rôdent autour de moi, Ils ont percé mes mains et mes pieds. Je pourrais compter tous mes os. Eux, ils observent, ils me regardent ; Ils se partagent mes vêtements, Ils tirent au sort ma tunique. (V 16-18) ainsi que celle d’Esaïe C’est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands ; Il partagera le butin avec les puissants, Parce qu’il s’est livré lui–même à la mort, Et qu’il a été mis au nombre des malfaiteurs, Parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes, Et qu’il a intercédé pour les coupables. (53:12)

Dieu a dit : J’annonce dès le commencement ce qui doit arriver, Et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli ; Je dis : Mes arrêts subsisteront, Et j’exécuterai toute ma volonté. Es 46:10 Tout ce qui a été prophétisé doit s’accomplir, et l’homme ne pourra rien y changer.


Verset 29 à 31

Les hommes n’ont aucune idée de ce que Dieu est en train d’accomplir à travers la croix. Comment imaginer un plan si parfait ? Pour les incrédules, ils ont la preuve maintenant que Jésus était un imposteur, sinon il aurait su s’en sortir par un moyen ou un autre.


Verset 32

Jean met l’accent sur la moquerie de tous, c’est pourquoi il ne parle pas du brigand qui se repent et sera le jour même avec Jésus dans le Royaume. (Lc 23:40-43)


Verset 33 à 37

Pendant 6 heures (de la 3ème heure à la 9ème heure), Jésus a enduré des souffrances insoutenables au point de penser que son Père l’avait abandonné. C’est une mort lente, car aucun organe vital n’est touché. C’est une longue agonie jusqu’à l’asphyxie. Mais Dieu, dans sa grande bonté, a écourté l’épreuve dès que son Fils a crié à lui. Il a abrégé ses douleur à midi. C’est pourquoi aucun os n’a été brisé afin que la prophétie s’accomplisse (Ps 34:20) et que le sacrifice soit parfait pour le pardon des péchés. (Ex 12:46).

Verset 38

L’entrée du lieu très saint, jusque là réservé exclusivement au grand sacrificateur, est alors accessible à tous ceux qui croiront en Jésus et en son sacrifice à la croix.


Verset 39

Des gardes restent sur place et surveillent jusqu’à ce que tout soit terminé. L’un d’entre eux est touché par la grâce de Dieu (c’est un romain), car il reconnait que Jésus est le Fils de Dieu.


Verset 40 à 41

Il semble que la Marie dont il est question ici est la mère de Jésus, puisqu’elle a deux fils qui s’appellent Jacques et Joses N’est–ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon ? et ses sœurs ne sont–elles pas ici parmi nous ? Et il était pour eux une occasion de chute. Mc 6:3


Verset 42 à 47

Le corps de Jésus sera enseveli parmi les riches, selon la prophétie. D'après Luc, Joseph d’Arimathée était un homme bon et juste (Lc 23:50). Cet homme croyait que Jésus était le Messie, c’est pourquoi il recueillit son corps pour lui donner une sépulture digne.

Pilate lui accorda d’emporter le corps, après s’être assuré que Jésus soit bien mort. Une preuve de plus que la crucifixion est très longue et Pilate s’étonna que pour Jésus se fut aussi rapide.


3 vues