top of page

NON PAS LA PAIX, MAIS L'ÉPÉE



Les disciples de Jésus, tout comme leurs contemporains juifs, croyaient que lorsque le Messie viendrait, il viendrait comme un « prince de paix », apportant la liberté politique et la prospérité matérielle (Esaïe 9.6-7; Zacharie 9.10). De plus, Jésus leur a enseigné que les artisans de paix étaient bénis (Matthieu 5.9) et leur a dit d’offrir des offrandes de paix en rentrant chez eux (Matthieu 10.12-13). Peut-être certains d’entre eux étaient au courant qu’il allait apporter « la paix sur terre » (Luc 2.14). Et pourtant, Jésus a aussi dit : « Je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée ». (Matthieu 10.34)

Il faut s’attendre au conflit parce que Jésus vient

avec un nouveau royaume.

Jésus n’a pas nié que la paix serait le résultat de son œuvre. Il a inauguré le règne et l’autorité du Royaume de Dieu ; il est caractérisé par une paix durable, résultant dans la destruction des ennemis de Dieu, l’éradication du péché et de ses effets, et la présence du salut de Dieu. Mais le chemin vers la paix n’est pas marqué par la tranquillité. À la place, il est rempli de divisions et de conflits. C’est ce qu’il entendait pas le mot « épée ». Le récit de Luc rend cela encore plus explicite quand « épée » est remplacé par « division » (12.51). La division est inévitable parce que Jésus et son royaume exigent une réponse. Alors que certains reçoivent Jésus, beaucoup le rejettent lui et son message, parfois avec passion. Il faut s’attendre au conflit parce que Jésus vient avec un nouveau royaume. En attendant ce temps, le prince de ce monde ne va pas rester tranquille.


Jésus explique la sévérité de ce conflit avec une référence à Michée 7.6. Un signe du péché de l’époque du roi Achaz était que les gens du peuple d’Israël ne se faisaient plus confiance les uns les autres, même entre membres d’une même famille. La situation décrite en Michée se reproduira plus tard à l’époque de Jésus lorsque les familles se diviseront à cause de Jésus et de son message. Nous voyons cela aujourd’hui même alors que beaucoup font face à la séparation et la division dans leur famille à cause de leur foi en Jésus.


Et pourtant, Jésus appelle ses disciples à persévérer. Il les prépare à l’inévitable rejet et l’hostilité. La réponse du monde à Jésus et son message de paix est tout sauf paisible, et nous qui sommes ses disciples aujourd’hui ne devrions nous attendre à rien d’autre. Tandis que le chemin de la croix est loin d’être facile ou sans angoisse, Jésus rappelle à ses disciples qu’en perdant ils gagnent, et en mourant ils vivront.


31 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page