Rechercher

1 CORINTHIENS 5


Verset 1 à 2

Ça y est, on rentre dans le péché ! Et pas n’importe quoi, c’est du lourd ! Pire que les non croyants ! verset 1 : "une immoralité telle qu’on ne la mentionne même pas chez les non-croyants" .

Ce qui offusque d’autant plus Paul, ce n’est pas simplement le péché, mais le fait que les corinthiens ne réagissent pas et sont encore là à se croire plus grands que tous ! Verset 2 (parole vivante) : "Et vous êtes encore fiers ! Vous vous enorgueillissez (de votre « liberté chrétienne ») au lieu d’être atterrés ! Vous auriez dû pleurer de honte et faire en sorte que l’auteur d’un tel forfait soit exclu du milieu de vous."


Plusieurs questions se posent à nous :

- Comment réagissons-nous face au péché d’un frère ou d’une sœur ?

- Sommes-nous indifférents ?

- Continuons-nous notre marche sans que cela nous pose le moindre problème ?


Réflexion :

L’Eglise de Corinthe est tiède. Se rappeler le chapitre 4.

1 Corinthiens 4:8 Déjà vous êtes rassasiés, déjà vous êtes riches, sans nous vous avez commencé à régner. Et puissiez-vous régner en effet, afin que nous aussi nous régnions avec vous !

et Apocalypse 3:17 En effet, tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi et je n’ai besoin de rien,


Concernant le péché, Paul reprend l’église face à son indifférence et face au péché commis !

Il ne parle pas de pardon, mais d’une correction sévère = expulser la personne de l’église verset 2 : " faire en sorte que l’auteur d’un tel forfait soit exclu du milieu de vous."

Verset 3

Ici Paul condamne l’auteur d’un tel acte. Il « KRINO » la personne. Verset 3 "Pour moi absent de corps, mais présent d’esprit, j’ai déjà jugé (Krino en grec), comme si j’étais présent, celui qui a commis un tel acte."

Krino veut dire qu'il condamne ?!

Certainement, parce que dans un tel cas, ce n’est plus juste un constat, c’est un acte grave, un péché délibéré et que si rien ne se passe, la personne sera réellement condamnée par Dieu !!! Il connait le sort de cette personne si elle reste dans cet état ! Il juge comme Dieu le fera au jour du jugement parce qu’il est parfaitement conscient de ce qui se passera.


Verset 5

Il demande à ce que cette personne soit livrée à Satan, carrément ! Mais il ne le fait pas pour le détruire, mais dans le but de briser l’orgueil et la chair de cet homme. Paul ne regarde pas à la souffrance du temps présent, mais parce qu’il a la passion des âmes, il ne désire qu’une chose, les sauver même si c’est au prix de la souffrance. Tant pis si elle souffre, ce qui importe c’est de sauver son âme !

Attention au péché "volontaire" dans notre vie, ce que Dieu a dit, il le fera, ne croyons pas que nous passerons au travers des mailles du filet. Paul ne dit pas : « il a donné sa vie à Christ, c’est bon, priez pour lui, de toute façon il est sauvé quand même ! » Non, Paul est indigné de voir qu’un « chrétien » puisse agir de la sorte !

Paul n’abandonne pas non plus le combat, pour lui, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ! Il faut parfois mettre des gros moyens en place pour faire réagir un homme pécheur !

- Comment réagissons-nous face au péché dans la vie d’un chrétien ?

- Fermons nous les yeux pour ne pas avoir d’histoire ?

- Disons-nous facilement : « Je ne veux pas juger ! » pour nous sortir d’affaire ?

- Est-ce que nous prions avec force pour cette personne ?

- Avons-nous la compassion pour son âme au point de paraître dur pour la sauver ?

C’est la compassion de Paul qui le fait réagir ainsi. « Livrez un tel homme à Satan pour la destruction de la nature pécheresse » ou dans d’autres mots « Mettez cet homme dans les mains de Satan, afin qu’il s’en occupe et qu’ainsi il puisse lui montrer la puissance de son péché, lui montrer jusqu’où il est capable d’aller et enfin finir par le vomir ! »


Aujourd’hui, parler comme cela ferait fuir des tas de chrétiens qui crieraient : « Au scandale ! Quel mauvais pasteur, il n’a pas d’amour ! » Mais c’est parce que Paul a de l’Amour qu’il parle comme cela !

C’est la vie d’une âme qui est en jeu ! Prenons nous conscience de toutes ces vies qui partent à la Géhenne parce qu’elles n’obéissent pas volontairement à la parole de Dieu ? Se dire chrétien, c’est facile ! Mais l’être réellement, c’est autre chose ! Seul les vrais chrétiens entreront dans le Royaume de Dieu et Paul en est plus que convaincu ! Sommes-nous convaincus comme Paul ???

Apocalypse 21:8 Quant aux lâches, aux incrédules, |aux pécheurs,| aux abominables, aux meurtriers, à ceux qui vivent dans l’immoralité sexuelle, aux sorciers, aux idolâtres et à tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre. C’est la seconde mort.

Nous ne devons pas prendre la parole de Dieu à la légère ! La grâce est plus dure que la loi ! Mais nous avons le Saint Esprit pour nous donner la force de l’accomplir !

Cet homme n’a pas fait plus que l’impudicité, c'est-à-dire une relation sexuelle illicite. Mais ce n’est pas pire que :

  • quelqu’un qui hait un autre frère : c’est un meurtrier !

  • 1 Jean 3:15 Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui.

  • celui qui regarde et désire dans son cœur une autre personne : c’est un adultère !

  • Matthieu 5:28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.

  • celui ne se satisfait pas de ce qu’il a : c’est un idolâtre !

  • Colossiens 3:5 Faites donc mourir en vous ce qui est terrestre: l’immoralité sexuelle, l’impureté, les passions, les mauvais désirs et la soif de posséder, qui est une idolâtrie.


Trop souvent, on n’ose rien dire de peur d’être nous-mêmes jugés, et cela parce que nous manquons de convictions et que nous sommes trop attachés aux regards des autres !

Paul regarde au salut de cet homme et non à ce que l’on va penser de lui ! Il sait que la colère de Dieu sera implacable Colossiens 3:6 C’est à cause de cela que la colère de Dieu vient |sur les hommes rebelles.


Paul préconise d’exclure en 1er lieu, cet homme de l’assemblée, afin :

  • d’éviter la propagation de ce péché d’une part,

  • mais aussi par mesure disciplinaire afin que tous voient qu’on ne rigole pas avec le péché !

Laisser faire, c’est tolérer le péché ! N’est-ce pas aussi de la lâcheté ??


Nous avons peur ! Peur de choquer et d’être jugé, peur de ne plus être aimé et de passer pour quelqu’un de légaliste, de sectaire ou pour quelqu’un qui n’a pas d’amour ! En gros, on a peur des hommes et on prend comme excuse l’amour ! Alors que dire de Paul ??? Avait-il tort ??

Ne rien faire, c’est laisser l’autre mourir devant nos yeux sans bouger le petit doigt.


Paul est :

  • Indigné

  • Il juge le pécheur parce que c’est un homme de conviction

  • Il garde encore espoir