Please reload

PHILIPPIENS 4

 

 

Verset 1 

Paul est heureux de s’adresser aux philippiens car il sait qu’ils sont fidèles au Seigneur et qu’ils sont réellement ses frères en Christ. Il les encourage à continuer dans ce même élan. S’il devait nous écrire, pourrait-il également nous féliciter ?

Sommes-nous vraiment fidèles au Seigneur ?

 

Verset 2 à 3

Evodie et Syntyche sont deux chrétiennes qui sont en froid à cause d’un désaccord. Cela peut arriver, mais notre but est de ne pas rester dans ce dysfonctionnement.  Nous devons vivre en paix les uns avec les autres et même s’il y a des divergences sur certains points de vue, nous devons nous pardonner et tenter de se réconcilier. Nous pouvons avoir des points de vues différents sans pour cela être en conflit. Ce n’est pas facile, mais cela demande de l’humilité et de l’amour. L’humilité est dans ce cas précis, la meilleure arme pour restaurer une relation. Phil 2:3 « Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au dessus de vous-mêmes. »

L’orgueil est notre pire ennemi et très souvent nous ne le verrons pas chez nous mais chez l’autre ! Demandons au Seigneur de nous éclairer dans ces situations et surtout ayons un coeur ouvert pour se laisser façonner.

 

Verset 4 à 9

Paul va donner une liste de recommandations qu’un chrétien doit mettre en pratique dans sa vie de tous les jours : 

  • se réjouir

         - Mais il est précisé « dans le Seigneur », car nous pouvons en effet nous réjouir de bien            des manières et être loin du Seigneur.

         - Il est dit également « toujours », c’est à dire en tout temps, continuellement

Nous avons été sauvé et justifié, et nous avons l’espérance de la Vie éternelle, comment pourrions nous vivre dans la tristesse. comme Esaïe, nous ne pouvons que nous réjouir « Je me réjouirai en l’Eternel, tout mon être tressaillira d’allégresse à cause de mon Dieu, car il m’a habillé avec les vêtements du salut, il m’a couvert du manteau de la justice. » (Es 61:10)

Aux Romains, Paul leur recommandait « Réjouissez vous dans l’espérance et soyez patients dans la détresse » Rom 12:12

 

  • avoir de la douceur envers tous les humains

          le mot grec signifie : indulgent (pardonne facilement, pas sévère), modéré, convenable,              équitable, juste, gentil

 

Des recommandations et en plein milieu « Le Seigneur est proche ». C’est bien là notre objectif final, le Seigneur va bientôt revenir et que trouvera t-il à son retour ? Nous n’avons plus de temps à perdre, les temps sont courts, car même si je pars avant qu’il ne revienne, mes jours se termineront ici bas et je rendrai des comptes de ma vie sur terre. Nous n’avons aucun temps à perdre et à gaspiller. Soyons heureux de lui appartenir et ayons le témoignage qui le démontre.

 

  • Ne s’inquiéter de rien

    • au lieu de nous inquiéter, nous devons avoir la foi en Dieu et lui remettre tous nos sujets d’inquiétudes. Nous n’avons pas un Dieu qui nous dit de nous inquiéter ou de faire tel sacrifice ou tel pénitence pour résoudre un problème, c’est tout le contraire ! Il nous demande de tout lui remettre à lui ! Rien de plus simple et pourtant combien nous avons du mal à le faire !

Il nous demande de le prier, de le supplier et de le remercier par avance de ce qu’il va faire. 

Alors au lieu de nous inquiéter, soyons doux de coeur, remettons lui nos fardeaux et réjouissons nous en tout temps ! Pierre nous dit « déchargez vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous » (1 Pie 5:7)  

Et la paix de Dieu nous comblera et gardera toutes nos pensées en Jésus Christ. 

Parce que nous lui ferons confiance, nos yeux s’élèveront vers celui qui rémunère ceux qui lui sont fidèles. 

L’inquiétude est synonyme d’incrédulité. Nos émotions sont humaines et l’inquiétude aussi, mais nous devons immédiatement porter notre regard sur Jésus et lui confier le sujet de celle-ci et il nous apportera la paix si nous avons foi qu’il agira. Notre foi est l’antidote à la peur !

S’inquiéter, c’est se charger soi-même des choses et manquer de foi ! Si nous croyons que Dieu agira dans nos situations, alors non seulement notre foi grandira mais en plus, nous garderons la paix et nous verrons la gloire de Dieu se manifester !!!

 

  • Porter ses pensées sur ce qui est saint

 

         - Paul parle de nos pensées. Nous savons combien les pensées vont dans tous les sens,                c’est à nous de les maitriser !

         - « Portez vos pensées », c’est un ordre, nous devons les dominer. Pour cela, il nous donne            des astuces : 

                 tout ce qui est vrai (bannir le mensonge)

                 tout ce qui est honorable, vénérable (digne et respectueux)

                 tout ce qui est juste

                 tout ce qui est pur

                 tout ce qui est digne d’être aimé, agréable

                 tout ce qui mérite l’approbation, bon à dire

                 ce qui est synonyme de qualité morale

                 ce qui est digne de louange

Il y a de quoi gérer nos pensées et leur éviter de s'éparpiller où il ne faut pas. Le diable ne cessera jamais de nous emmener sur d’autres terrains, mais nous avons la responsabilité de les recentrer vers ce qui glorifie Dieu ! Nous sommes maîtres de notre corps et de nos pensées, c’est à nous de les amener là où elles doivent aller. 

 

Verset 10 à 13

Paul est touché de ce que les philippiens aient manifesté leurs sentiments envers lui en l’aidant financièrement. Paul n’attend rien de personne, mais il est touché par ceux qui pensent à ses besoins.  L’apôtre a vécu toutes les situations et il ne cherche pas l’aide des autres, mais il s’appuie uniquement sur l’aide de Dieu. C’est Dieu qui lui envoie du renfort car il sait réellement ce dont il a besoin. Il sait vivre dans l’abondance comme dans la disette parce que Dieu lui permet d’y arriver. C’est Jésus qui nous rend fort, n’oublions pas qu’il vit en nous et que tout est possible en lui. C’est d’ailleurs lorsque nous sommes dans les difficultés, que nous pouvons expérimenter sa gloire et sa puissance dans nos vies. "c’est lorsque je suis faible, que je suis réellement fort en Christ ! »

Paul est touché et les philippiens font preuve d’amour fraternel, car ils pourvoient aux besoins des saints et principalement des ministères. 

 

Verset 14 à 23

Ce sont les philippiens qui ont aidé Paul dès le départ. Ils ont pourvu à ses besoins à plusieurs reprises et il leur est reconnaissant. Paul ne prend pas cela comme un dû, il les remercie vivement, car ils sont les seuls à l’avoir autant aider et cela depuis le début de son ministère. 

 

 

 

 

Please reload