Rechercher
  • LAETITIA GILMAN

EZECHIEL 24 à 27


CHAPITRE 24


Le Seigneur ne cesse d’avertir son peuple de ce qui va leur arriver à cause de leurs agissements, c’est un perpétuel recommencement tout au long des chapitres.


Et pourtant, malheureusement une grande majorité de chrétiens ne lisent pas l’ancien testament et ne sont pas intéressés de le lire. « Mon peuple périt faute de connaissance » et j’ai peur qu’il y ait beaucoup de mauvaises surprises.


la grâce est utilisée avec trop de légèreté, beaucoup trop d’abus !


Notre Dieu n’a pas changé et nous devrions être bien plus prêts de sa parole et la méditer jour et nuit. Que recherchons-nous vraiment au plus profond de notre coeur ? Sommes-nous obéissants ? Faisons-nous La Volonté de Dieu ? Cherchons-nous à lui plaire, à lui être agréable en toute chose ? Sommes-nous de véritables adorateurs ?


Tout au long de ces livres, on voit la patience de Dieu qui n’en finit pas. Il ne reste cependant pas muet et avertit sans relâche. Si seulement nous pouvions nous humilier et reconnaitre combien nous sommes pêcheurs et avons besoin de la grâce de Dieu pour changer ! La grâce nous a été donnée pour avancer, pour plaire à Dieu, pour nous purifier et nous sanctifier, mais qui prend au sérieux ces paroles ? Qui comprend réellement ce qu’est la grâce ? Elle n’est pas là pour nous excuser et tolérer notre tiédeur ! La patience de Dieu s’arrêtera au son de la trompette et Jésus viendra rechercher son épouse uniquement et laissera à la porte les vierges folles. Dans quel camps serons-nous ?



CHAPITRE 25


C’est un chapitre où Dieu s’en prend à tout les ennemis d’Israël, à tous ceux qui lui veulent du mal d’une manière ou d’une autre.

  • Les ammonites se sont réjouis de la profanation du temple, de la dévastation du territoire d’Israël et de l’exil de son peuple.

  • les moabites considèrent les israélites comme les autres nations.

  • les édomites se sont vengés d’Israël. N’oublions pas qu’ils sont issus d’Esaü et que ce peuple a fini par se venger contre Jacob.

  • les philistins se sont vengés également contre Israël.

Peu importe les problèmes qu’Israël a rencontrés, ses mauvaises attitudes, sa rébellion, etc, il reste néanmoins le joyau du Seigneur, c’est son peuple et c’est à lui seul de le juger. Toucher à son peuple attire obligatoire une jugement. Le peuple de Dieu, ce sont les juifs de coeurs, mais ne rejetons pas les juifs de sang, ils sont la souche, la racine et sans eux nous ne serions pas là. Soyons reconnaissants envers eux parce qu’ils nous ont ouvert le chemin pour aller jusqu’à Dieu. Un jour, ils reconnaitront en Jésus le Messie, c’est juste une question de temps.



CHAPITRE 26 et 27


Tyr représente le monde puissant, le monde qui se réjouit de la défaite d’Israël pour sa propre gloire.


Nous ne sommes rien et c’est terrible de voir l’orgueil des hommes rivaliser avec la puissance de Dieu. ils l’ignorent volontairement et se réjouissent de leur puissance, mais ce sera terrible pour eux le jour où le Seigneur en finira définitivement avec eux. Ne nous croyons pas invincibles, devant Dieu, qui que nous soyons, quelles que soient notre richesse, notre beauté et notre puissance, nous ne sommes RIEN ! En un souffle, Dieu nous raye de la carte, en un clin d’oeil nous disparaissons ! Tyr est une grande puissance mondiale où toutes les nations se ravitaillent. Mais cela nous montre que quels que soient son rang mondial et son rôle majeur dans la société, Dieu ne l’épargnera pas à cause de son orgueil et de son mépris face à Israël. « tes biens, tes denrées et tes marchandises, tes marins et tes navigateurs, ceux qui réparent tes avaries et ceux qui négocient tes marchandises, tous les hommes de guerre qui sont chez toi et toute ta population sombreront au coeur de la mer, quand viendra le jour de ta chute. » (27) « tu n’existeras plus jamais ! »(36)


Ces chapitres sont une préfiguration de ce qui se passera au jugement de Dieu. les gens n’entendent rien et se moquent de ces avertissements, mais un jour le monde va disparaitre et tous rendrons compte de leur mépris et de leur méchanceté envers le peuple de Dieu, mais aussi de leur orgueil.

Tout est écrit et tout se réalisera tel que Dieu l’a annoncé. Notre Dieu fait ce qu’il dit, sa bonté est infinie pour ceux qui le suivent mais sa colère sera impitoyable envers ceux qui l’ont rejeté lui personnellement et ceux qui lui appartiennent.




4 vues