Rechercher

MARCHE SELON L'ESPRIT !




Mon Enfant,


Ecoute mes instructions, car c’est la vie de ton âme.

Sur la croix de Golgotha, J’ai condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, Mon propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice que réclamait la loi soit accomplie en toi, qui marche, non selon la chair, mais selon l’esprit.


Ainsi donc maintenant, puisque tu as cru au sacrifice de Jésus et que tu as été pardonné de tes fautes, Je te demande de marcher selon Mon Esprit, et ainsi tu n’accompliras pas les désirs de ta chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que tu ne fasses point ce que tu voudrais.


Deviens donc Mon imitateur, comme tous mes enfants bien–aimés et marche dans l’amour, à l’exemple de Mon Fils , qui t’a aimé, et qui s’est lui–même livré à Moi pour toi comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.


Que t’est-il le plus aisé de dire : Mes péchés sont pardonnés, ou de dire : Je me lève et je marche ?

Bien plus que d’avoir le pouvoir de pardonner tes péchés, je te dis aujourd’hui : "Lève–toi et marche" !

Lève-toi et marche d’une manière digne de la vocation qui t’a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, supportant les autres avec amour, t’efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix.

Tu ne dois plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées. Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à Ma vie, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur. Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité. Mais toi, ce n’est pas ainsi que tu as appris à vivre en Christ !

Lève-toi et Marche d’une manière digne afin de m’être entièrement agréable, porte des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres et croît dans la connaissance de Ma personne.

Sois fortifié à tous égards par ma puissance glorieuse, en sorte que tu sois toujours et avec joie persévérant et patient.

Je te demande de te lever et de marcher d’une manière digne, car je t’appelle à Mon royaume et à Ma gloire. Ainsi, puisque tu as appris comment tu dois te conduire pour me plaire, je te demande de marcher de progrès en progrès.


Ce que Je veux, c’est ta sanctification ; c’est que tu t’abstiennes de l’impudicité ; c’est que tu saches garder ton corps dans la sainteté et l’honnêteté, sans te livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne Me connaissent pas; c’est que tu n’uses d’aucune fraude et de cupidité dans les affaires, parce que Moi, le Seigneur, Je tire vengeance de toutes ces choses !

Je ne t’ai pas appelé à l’impureté, mais à la sanctification. Celui donc qui rejette Mes préceptes ne rejette pas un homme, mais Moi-même. Si tu dis que tu demeures en Moi, tu dois marcher aussi comme Mon Fils lui-même a marché.

La preuve de ton amour envers Moi est que tu marches selon mes commandements. Et je te demande en plus, non un commandement nouveau, mais celui que j’ai donné dès le commencement, — c’est que tu aimes ton prochain.


Si tu marches pendant le jour, tu ne bronches point, parce que tu vois la lumière de ce monde ; mais, si tu marches pendant la nuit, tu bronches, parce que la lumière n’est pas en toi. La lumière est encore présente pour un peu de temps. Marche, pendant que tu as la lumière, afin que les ténèbres ne te surprennent point : celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va.

Si tu aimes ton frère, tu demeures dans la lumière, et aucune occasion de chute n’est en toi. Mais si tu hais ton frère, tu es dans les ténèbres, tu marches dans les ténèbres, et tu ne sais où tu vas, parce que les ténèbres ont aveuglé tes yeux.


Ainsi donc, comme tu as reçu Mon Fils Jésus dans ton coeur, marche en lui, étant enraciné et fondé en lui, et affermis par la foi, d’après les instructions que je t’ai données, et abonde en actions de grâces.


Si tu vis selon la chair, tu t’affectionnes aux choses de la chair, tandis que si tu vis selon l’esprit, tu t’affectionnes aux choses de l’esprit. Et Si tu marches par l’Esprit, tu ne combats pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles tu combats ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par Ma vertu, pour renverser des forteresses. Si tu a réellement décidé de suivre Mon Fils Jésus, tu as crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Et Si tu vis par l’Esprit, tu marches aussi selon l’Esprit.


Ne cherches pas une vaine gloire, en provoquant les autres, en portant envie aux autres, mais au contraire, porte les regards sur ceux qui marchent selon le modèle de Christ. Si tu marches dans La lumière, comme Je suis Moi–même dans la lumière, alors tu es en communion avec Moi, et le sang de Jésus Mon Fils te purifie de tout péché. Veille, car je vais venir comme un voleur. Heureux seras-tu, si tu veilles, et si tu gardes tes vêtements, afin de ne pas marcher nu et qu’on ne voie pas ta honte !


La Parole de Dieu

L.Gilman



56 vues