Rechercher
  • LAETITIA GILMAN

1 TIMOTHEE 6




Verset 1 à 2

Ce sont des instructions pour les esclaves. Si aujourd’hui, cela semble ne plus nous concerner, nous pouvons néanmoins faire le rapprochement avec les salariés.


Le but de ces recommandations est le bon témoignage de Christ, partout où nous nous trouvons. Nous sommes là pour briller. Nous sommes le sel de la terre, quelle que soit notre position sociale ! Mat 5:13 Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra–t–on ? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.

Nos supérieurs doivent voir en chacun de nous la marque de Christ, c’est ainsi que nous glorifierons le nom du Seigneur. Qu’ils soient croyants ou non, pratiquant ou non, nous sommes les ambassadeurs du Royaume et notre mission est de le représenter là où nous avons été placé.


Verset 3 à 5

Après avoir donné toutes les recommandations dans sa lettre, Paul insiste auprès de Timothée afin qu’ils les prennent toutes au sérieux et les enseignent avec autorité. Tout ce qui s’éloigne de la piété doit être rejeté. Paul est inspiré du Saint Esprit et annonce la Vérité.


Nous devons nous attacher aux saintes paroles de Notre Seigneur et à aucune autre doctrine, si séduisante ou ressemblante soit-elle. Certains parlent beaucoup et s’éloignent de la Vérité. Notre repère doit toujours être la bible et rien d’autre. C’est notre fondation, notre roc !

Malheureusement, beaucoup ont bien commencé et finissent par s’éloigner de la Vérité parce qu’ils n’ont pas pris au sérieux les recommandations de Paul. Ils ne rejettent pas toute La Vérité, ils la déforment en l’interprétant différemment. C’est pourquoi la Bible est un livre à lire dans son ensemble et non pas juste à quelques endroits. Le caractère de Dieu se révèle dans la totalité de sa parole.


Verset 6 à 10

C’est un signe de grande richesse intérieure lorsque l’on est dévoué à Dieu et que l’on se contente de ce que l’on. C’est d’un grand prix aux yeux du Seigneur !


Lorsque nous aimons réellement Dieu, nous lui faisons confiance car nous savons qu’il ne nous abandonnera jamais. Il connait chacun de nos besoins, et y répond dès lors que c’est nécessaire. Heb 13:5 Ne vous livrez pas à l’amour de l’argent ; contentez–vous de ce que vous avez ; car Dieu lui–même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point.


Nous sommes venus nu et nous repartirons nu, nous ne pourrons rien emporter, c’est pourquoi l’héritage qui doit nous intéresser et sur lequel nous devons tout miser, c’est l’héritage de Dieu, c’est à dire la vie éternelle. Tout le reste n’est que futilité ! Notre investissement éternelle, c’est Jésus, il est notre valeur sûre !

Agur, avait raison lorsqu’il proclame au proverbe 30:7-9 Je te demande deux choses : Ne me les refuse pas, avant que je meure ! Eloigne de moi la fausseté et la parole mensongère ; Ne me donne ni pauvreté, ni richesse, Accorde–moi le pain qui m’est nécessaire. De peur que, dans l’abondance, je ne te renie Et ne dise : Qui est l’Eternel ? Ou que, dans la pauvreté, je ne dérobe, Et ne m’attaque au nom de mon Dieu.

L’argent rend fou et éloigne de Dieu. Indirectement, beaucoup ont renié Dieu parce qu’ils n’en avaient plus besoin ! C’est pourquoi, nous devons nous contenter de ce que nous avons et loué Dieu pour chaque chose qu’il nous donne. L’amour de l’argent tend des pièges et provoque bien des désillusions mais aussi des jalousies et de la haine. L’argent disparaitra un jour à tout jamais. Nous mourrons et nous n’aurons plus rien, c’est là, la réalité. Nous mourrons et nous comparaitrons devant le Seigneur sans rien pour nous cacher. Prov 23:5 Veux–tu poursuivre du regard ce qui va disparaître ? Car la richesse se fait des ailes, Et comme l’aigle, elle prend son vol vers les cieux.

La vraie richesse c’est de se contenter de ce que l’on a et de rendre gloire à Dieu pour tout ce qu’il nous donne.


Verset 11 à 12

Jésus n’a t’il pas dit «Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par–dessus ». (Mat 6:33) ? De la même manière, Paul insiste auprès de Timothée afin qu’il se batte pour ce qui est éternel et non pour ce qui va disparaitre.

Nous devons nous battre pour les choses de Dieu, et non pour de l’argent ou des choses matérielles, elles n’ont aucune valeur éternelle. Au contraire, nous devons fuir toutes les tentations qui s’offrent à nous pour devenir encore plus riche.

La vie éternelle est notre héritage et nous devons la saisir par la foi et nous battre pour y entrer un jour définitivement. « Saisis la vie éternelle ! »

Paul mène un vrai combat, mais il ne le fait pas en vain, il sait que c’est le prix de son salut 1 Cor 9:26-27 Moi donc, je cours, non pas comme à l’aventure ; je frappe, non pas comme battant l’air. Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi–même rejeté, après avoir prêché aux autres.

Nous sommes comparables à des athlètes en compétition, c’est pourquoi comme eux, nous devons nous imposer des règles de disciplines aussi bien pour le corps que pour l’esprit. C’est par la détermination qu’un athlète gagnera la course, il en est de même pour tous ceux qui veulent suivre le seigneur, leur détermination est essentielle. N’oublions pas que ce sont les violents qui s’emparent du Royaume et qu’ils le font avec force. Soyons déterminés à y rentrer en gardant nos yeux fixés sur Jésus et en nous détournant des choses futiles et des richesses de ce monde.


Verset 13 à 16

Paul donne à Timothée une recommandation formelle. Cette recommandation est adressée également à tout ceux qui font profession de suivre Jésus. Il demande à ce que nous vivions sans tâche et sans reproche jusqu’au retour de Jésus.


Qu’est-ce qui nous rend propre et sans tâche ?


C’est le sang de Jésus qui nous rend propre !

- Il nous purifie de tout péché, à la condition que nous marchions dans la lumière

1 Jn 1:7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui–même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.

- Il nous purifie également des oeuvres mortes

Heb 9: 14 combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui–même sans tache à Dieu, purifiera–t–il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant !


Le baptême d’eau nous purifie également

Eph 5:26 afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau,


Et enfin, l’espérance est également une source de purification

L’espérance de devenir semblable à lui lorsque nous serons avec lui, nous purifie

1 Jn 3:2-3 Bien–aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui–même est pur.


Le sang de Jésus à condition de marcher dans la lumière, le baptême d’eau et l’espérance d’être semblable à lui nous purifient et nous gardent sans tâche devant le Seigneur.


Notre vie doit être calquée sur les commandements de la Parole. Jésus nous enseigne la vie d’un enfant de Dieu et Paul, dans ses lettres ne fait que les répéter et insister sur notre nouvelle manière de vivre. Toutes ces lettres ne cessent de nous mettre en garde et nous rappeler ce qu’il convient de faire pour être trouver sans reproche.

Certains penseront que parce qu’ils ont cru et qu’ils ont été baptisés, cela les rend ainsi purs devant le Seigneur. Mais c’est une erreur, car Jean a été clair à ce sujet en précisant que le sang ne purifiait qu’à la condition de marcher dans la lumière, c’est à dire à vivre selon l’Esprit et non plus selon la chair. Paul a déclaré formellement que tous ceux qui vivraient par la chair mourraient Rom 8:13 Si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez,

Il ne s’agit pas seulement de donner sa vie à Christ, il faut surtout continuer à le faire jusqu’au bout Col 1:22 pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche, si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l’espérance de l’Evangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j’ai été fait ministre.


C’est Dieu qui a prévu le retour de Jésus et personne d’autre. D’ailleurs Jésus l’a dit Mat 24:36 Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.


Verset 17 à 19

Paul donne des ordres concernant les riches.


Etre riche n’est pas un problème pour Dieu, nous avons des exemples dans la parole, qui nous prouvent que Dieu a béni abondamment certains hommes, comme Abraham, Isaac, Job, David, Salomon, et bien d’autres. Mais la richesse peut-être un piège pour s’éloigner de Dieu. C’est pourquoi, Paul donne des instructions très claires afin que ceux qui ont de l’argent ne s’enorgueillissent pas, mais au contraire qu’ils fassent le bien et qu’ils soient riches en bonnes oeuvres, prêts à partager ce qu’ils ont. Notre véritable richesse est dans le Seigneur, car c’est lui qui est notre espérance et rien d’autre. Pr 23:5 Veux–tu poursuivre du regard ce qui va disparaître ? Car la richesse se fait des ailes, Et comme l’aigle, elle prend son vol vers les cieux.


Verset 20 à 21

Nous ne sommes que de passage sur cette terre, c’est pourquoi nous devons nous attarder sur les choses essentielles. Toute notre instruction est écrite dans la Parole de Dieu. Malheureusement, certains s’en éloignent à cause d’une connaissance non approfondie de la parole. Ils se laissent influencer par des discours profanes et scientifiques qui les éloignent de La Vérité. Notre seul critère fiable à 100%, c’est la Bible, car elle est la Parole de Dieu. Beaucoup se laissent entrainer par la philosophie et des discours paraissant sages à leurs yeux, comme la psychologie par exemple, et cela les éloigne de la foi véritable. C’est pourquoi Paul met en garde Timothée de ne pas discuter de cela et d’éviter tous ceux qui se plaisent à le faire. Col 2:8.Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ.




5 vues