NOEL, UNE ORIGINE PUREMENT PAÏENNE ? NON !


La Parole de Dieu déclare : “Il y a six choses que hait l'Éternel, et même sept qu'il a en horreur; les yeux hautains, la langue menteuse, Les mains qui répandent le sang innocent, le coeur qui médite des projets iniques, les pieds qui se hâtent de courir au mal, le faux témoin qui dit des mensonges, et celui qui excite des querelles entre frères (Proverbes 6:16-19).

Nous devrions donc en tant que chrétien éviter le mensonge du père Noël car la naissance de Jésus Christ n'est pas un mensonge, et nous ne devrions pas mélanger une des réalités les plus importantes de l'histoire avec une histoire inventée. Et non, en dépit de nombreux articles et vidéos disant que Jésus Christ n'est pas né en décembre, des recherches approfondies prouvent le contraire.


NON, CE N'EST PAS POSSIBLE QUE L'EGLISE A OUBLIÉ LA DATE DE LA NAISSANCE DU CHRIST.

Tout porte à croire que le Christ est né en décembre et sans doute le 25 décembre vers minuit comme l'Eglise le dit depuis longtemps. Marie et les disciples connaissaient parfaitement bien la date de la naissance du Christ, et l'Eglise ne l'a pas oubliée en dépit de ce qui est écrit parfois même par des catholiques mal enseignés. Et nous en avons des preuves.


Quelles sont ces preuves?


Premièrement, nous savons que l'historien Romain (Sextus Julius Africanus) a écrit en l'an 221 que les chrétiens célébraient la Conception de Jean Baptiste au 23 septembre et l'Annonciation de la Conception du Christ le 25 mars depuis longtemps. On n'a qu'à ajouter 9 mois pour savoir donc que le Seigneur Jésus est né le 25 Décembre.

Selon des écrits historiques juives retrouvés récemment, nous savons aussi exactement quand les sacrificateurs de la classe de Jojarib (cf. 1 Chroniques 24:7) servaient dans le temple avant sa destruction en l'an 70 après J.-C. Avec ce fait nous pouvons calculer aussi la date du service de la classe d'Abia dont appartenait le sacrificateur Zacharie le père de Jean, et la date donc de la conception de Jean en Elizabeth, et également la date de la conception de Jésus Christ en Marie.

Voici comment cela est calculé:


Première étape: Déterminer l'anniversaire de Jean-Baptiste


Nous découvrons que le Christ est né à la fin de Décembre en trouvant d'abord le temps de l'année où Luc explique que Zacharie était dans le Temple. Cela nous donne la date de la conception approximative de Jean le Baptiste. De là, nous pouvons suivre la chronologie que Luc nous donne et qui nous amène jusqu'à la fin de Décembre.

Luc explique que Zacharie était de la classe d'Abia (Lc 1: 5) qui était le huitième classe des vingt-quatre classes sacerdotales (voir Néhémie 12:17). Chaque classe servait une semaine au Temple deux fois par an. La classe d' Abia servait lors de la huitième semaine et de la trente-deuxième semaine dans le cycle annuel.


Mais le cycle, quand commencait-il ?


En consultant la recherche scientifique de Friedlieb (Leben J. Christi des Erlösers, Münster, 1887, p. 312), nous découvrons que la premiere classe sacerdotale de Jojarib était de service lors de la destruction de Jérusalem au 9eme jour du mois juif de Av. Ainsi, la classe sacerdotale de Jojarib était en service au cours de la deuxième semaine du mois d'Av. Cela signifie que de manière irréfutable, la classe sacerdotale de Abia (la classe de Zacharie) servait au cours de la deuxième semaine du mois juif de Tishri - la semaine même du Jour de l'Expiation, le 10 Tishri.

Dans notre calendrier, le Jour de l'Expiation, le 10 Tishri tombe entre le 22 Septembre et le 8 Octobre. Immédiatement après que Zacharie ait servi au Temple selon sa classe, et qu'il ait entendu la promesse de l'ange, il est allé vers Elizabeth et Jean-Baptiste a été conçu. Cela signifie que Jean le Baptiste aurait été conçu quelque part autour de la fin de Septembre, plaçant la naissance de John à la fin de Juin, confirmant la célébration par l'Eglise de la Nativité de Jean-Baptiste, le 24 Juin.


Deuxième étape: Déterminer l'anniversaire du Christ


Le reste est assez simple. Nous lisons que juste après que Marie ait conçu le Christ, elle est allée rendre visite à sa cousine Elisabeth qui était enceinte de six mois, avec Jean le Baptiste. Cela signifie que Jean-Baptiste est né six mois avant notre Seigneur Jésus-Christ (Lc 1:24-27, 36). Ajoutez six mois au 24 Juin et on arrive au 24-25 Décembre, l'anniversaire du Christ. Enlevez neuf mois à partir du 25 Décembre et on arrive à l'Annunciation le 25 Mars. Toutes les dates concordent parfaitement.

Alors, si Jean-Baptiste a été conçu peu après la Journée juive de l'Expiation, alors les dates traditionnelles sont essentiellement correcte. Donc, selon ce calcul aussi, la naissance du Christ aurait eu lieu autour du 25 Décembre. Tout indique donc que l'Église n'a rien inventé, mais a tout préservé....


Résumons: Zacharie, pendant son service au Temple reçoit l'heureuse nouvelle par l'ange Gabriel qu'il aura un fils malgré son âge avancé par le nom de Jean. Zacharie sort du temple, va vers sa femme Élisabeth et elle conçoit le 23 septembre. C'est donc le 25 mars, le sixième mois de la grossesse d'Élisabeth, que Marie a conçu (Luc 1:36). Or, en comptant neuf mois depuis le 25 mars (fête de l'Annonciation), nous arrivons au 25 décembre, dans lequel est né Jésus-Christ Notre Seigneur.

Parce que Zacharie était aussi au Temple lors de la huitième semaine, certaines personnes imaginent que le Christ est né en Septembre au début de la fête des Tabernacles, mais le problème avec cette théorie est que le récit de sa naissance dans la Bible ne mentionne pas la fête des Tabernacles. La fête des Tabernacles était trop importante pour ne pas être mentionnée. Tous les hommes Israélites devaient y participer.


REMARQUE: Nous faisons ces calcules pour confondre les contradicteurs, mais n'oublions pas que les chrétiens dans le passé connaissaient parfaitement bien les dates par Marie et les disciples, et ils n'avaient pas besoin de calculer. L'Église célébrait la conception de Jean le 23 septembre et la conception du Christ le 25 mars avant l'an 221 qui signifie que la date de la naissance du Christ est exacte.

Les raisonnements contre la date du 25 décembre s'averent faux:


LE RECENSEMENT ?


Plusieurs personnes ont dit que le recensement de la population sous César Auguste n'a pas pu avoir lieu en hiver! Et puisque d'après Luc 2:8, les bergers passaient les veilles de la nuit dans les champs lors de la naissance de Jésus, cela n'est pas possible en hiver mais


VOICI LA RÉALITÉ


-- En hiver, les paysans étaient plus libres, et les Romains étaient sans égard pour les besoins de la population. Le naturaliste, écrivain et historien Pline l'Ancien, (mort en 79 lors de l'éruption du Vésuve) confirme dans ses écrits que le dernier recensement sous l'empereur Vespasien s'étendait sur une durée de quatre ans avec les gens venant tout au long de l'année pour s'inscrire, en hiver comme en été. Le recensement relaté par Luc se passait de la même manière.


Les bergers et l'hiver ?


a-- D'après le Talmud (le commentaire officiel juif), des bergers menaient paître les bêtes à partir de la Pâque juive jusqu'aux pluies hivernales. Mais «il y avait des bêtes qui restaient en hiver dans les prés» selon le Rabbi Jehuda. En Palestine il a dit: « il n'y a pas de longues périodes où il pleut sans interruption. Il y a des jours avec des pluies pendant quelques heures et ensuite des journées sans pluie avec un soleil rayonnant. En Palestine du sud, où se trouve Bethlehem, des troupeaux peuvent rester dehors, sans difficulté, même en hiver » (Kroll p.31).


b -- Même dans les pays où il fait très froid les brebis et les bergers restent dehors. Je suis tombé sur un site de Wisconsin, USA où il fait très très froid et le site souligne le fait que c'est bénifique pour les brebis et les bergers de rester dehor en hiver. Il y a même plusieurs sites qui le disent car la laine est meilleur et pousse davantage.


c -- Aussi à ce propos, les règles relatives à la pureté des races typiques de l'hébraïsme ont été évoquées, rappelant d'anciens traités dans lesquels on distinguait trois types de troupeaux : ceux composés uniquement de brebis à laine blanche, considérées comme pures et qui après les pâturages pouvaient rentrer dans la bergerie de la ville ; ceux composés de brebis à laine en partie blanche et en partie noire, qui pouvaient rentrer le soir au bercail mais obligatoirement en dehors de la ville ; ceux composés de brebis à laine noire, jugées impures, qui ne pouvaient rentrer ni en ville ni dans la bergerie, devant donc rester toujours dehors avec leurs bergers, à quasiment toutes les périodes de l'année. L'Evangile pourrait donc se référer aussi à ces brebis qui devaient forcément rester dehors avec leurs bergers.


d -- Le savant anglican, Alfred Edersheim, dans son livre «La vie et l'époque de Jésus le Messie" explique qu'un passage dans la Mishna [951] conduit à la conclusion, que les seuls troupeaux qui paissaient près des villes, étaient destinées comme Temple-sacrifices [952], et, en conséquence, les bergers qui veillaient sur eux, n'étaient pas des bergers ordinaires. Les troupeaux en générale étaient tenus loins des villes sauf les animaux destinés pour les sacrifices qui étaient gardé près de Bethlehem et de la route vers Jérusalem. Ce qui est interessant est le fait que ce livre appelé le Mishna contient les lois et explications orales des rabbins historiquement. Et selon ces écrits le Messie devait être révélé à la Tour de garde appelé Migdal Eder qui existait pour garder les troupeaux pour les sacrifices.

Selon Edersheim, le Mishna nous amène à conclure, que ces troupeaux étaient dehors toute l'année, car ils sont mentionnés comme étant dehors même trente jours avant la Pâque. A Bethléhem la température moyenne est de 8-14 degres et il peut pleuvoir mais non pas régulièrement.


e -- En fait, de nombreuses personnes qui visitent Israël jusqu'à 40 fois dans l'année témoignent du fait qu'il y a toujours des bergers avec leurs troupeaux dans les champs même en hiver.

Le faux dieu soleil? D'autres personnes disent que le 25 décembre est païen parce que le soi-disant dieu soleil romain est né à cette date. En fait, les chrétiens avaient fixé la date de Noël au 25 décembre bien avant que l'empereur Aurélien n'ait choisi le 25 décembre comme le jour où serait célébré le festival de Dies Natalis Solis Invicti. Comme nous l'avons déjà souligné, en l'an 221 après Jésus-Christ, l'historien chrétien Sixte Jules l'Africain (Sextus Julius Africanus) nous i