Rechercher
  • Daniel GILMAN

LE COUPLE SELON DIEU - Partie 3 : "LE MODE DE RELATION CONJUGALE"




A- LA RELATION VERTICALE ET LA RELATION HORIZONTALE


C’est le sujet principal du couple chrétien ! Si notre relation ne respecte pas l’ordre divin, notre couple sera en grand danger.


Pour bien comprendre l’ordre divin, il faut considérer 2 relations


la première est VERTICALE

c’est la relation entre toi et Dieu ………….


Et la seconde est HORIZONTALE

c’est la relation entre époux.


Le 1er couple est celui entre toi et Dieu (La relation VERTICALE)

et le second couple, est celui entre toi et ton conjoint (Relation HORIZONTALE).


Le premier couple doit être à la première place (Pour chacun des conjoints) et fera le bonheur du second couple. Chaque conjoint chrétien doit être dans le même ordre de vie, afin de vivre en unité d’Esprit, d’âme et de corps. Les conflits conjugaux sont toujours liés au dysfonctionnement de cet ordre, soit de la part d’un conjoint, soit de la part des 2.


Cela nécessite une remise en question qui doit nécessairement passer par le respect de cet ordre de vie.


Un conjoint qui n’a pas de relation verticale avec le Seigneur et qui se dit chrétien, fausse la donne et sa relation horizontale va en payer chèrement le prix.


Pour bien comprendre la relation Horizontale (entre époux), il faut premièrement, faire un état des lieux de notre relation Verticale (avec le Seigneur), qui définira notre santé conjugale. On peut vivre en DUO ou en DUEL et cela s’expliquera parfaitement en fonction de la relation que nous entretenons avec le premier couple.


Le premier couple doit être en bonne santé pour que le second le soit, c’est sans commentaire !


Le niveau relationnel entre chaque époux et Jésus détermine la bonne santé du second couple. J’aime cette affirmation: « Plus j’adore Jésus, plus j'aime mon conjoint ». Et oui ! le premier constat n’est pas le niveau relationnel entre les époux, mais entre toi et JESUS, c'est à dire ton premier couple.


L’EQUILIBRE DE TA RELATION AVEC TON CONJOINT DEPEND DE LA PROFONDEUR DE TA RELATION AVEC DIEU !


Le premier constat n’est pas horizontal, il doit être vertical !


En clair si la relation de chaque époux avec Jésus (Relation verticale) est en connexion très fréquente, avec beaucoup de prières dans le lieu secret, une mise en pratique de la parole de Dieu et les fruits qui en découlent, la relation verticale (Toi et le seigneur, le premier couple), produira un couple unit en christ, animé par l’Esprit Saint, avec de part et d’autre le grand bonheur de vivre ensemble (Relation horizontale) pour la gloire de Dieu.


La relation verticale avec le Seigneur est le coeur de la vie de couple, elle passe avant la relation horizontale avec le conjoint. Dieu doit être à la première place, avant le conjoint, les enfants, avant toute chose. Le premier couple est le garant du bonheur du second couple. La verticalité (Couple spirituel) offre la vie à l’horizontalité (couple naturel) ce qui en fait une alliance en « 1 » en non un contrat entre « 2 ».


Le mariage selon Dieu n’est pas un contrat qui peut se rompre, c’est une alliance éternelle à la gloire du créateur. L’alliance est scellée par Dieu pour unir l’homme et la femme en un même Esprit, ce qui est totalement différent d’un mariage civile contractuel.


Les époux selon Dieu se marient non pour être premièrement heureux ensemble (Relation horizontale) mais pour servir le Seigneur et l’honorer (Relation verticale). Le mariage est alors, une mission commune partagée entre les époux pour la gloire de l’Eternel ! L’alliance formée par Dieu est scellée pour une mission divine et non pour un bien être personnel. Si les époux agissent de la sorte, ils seront comblés d’amour et de bonheur, car "si tu t’occupes premièrement des affaires de Dieu, il s’occupera de tes affaires". Même s'il est évident que nous choisissons un conjoint qui nous plait, Dieu voit avant tout dans notre mariage l’accomplissement de son oeuvre et non de la nôtre.


Matthieu 6:33 « Recherchez d’abord le Royaume et la justice de Dieu et tout cela vous sera donné en plus »


C’est pour cette raison qu’il faut entretenir le premier couple, la relation verticale, pour que Dieu puisse accomplir son oeuvre dans le couple. Son oeuvre comporte tout ce dont le couple a besoin et l’amour sera au rendez-vous et plus encore mais la valeur du couple sera son engagement au service du royaume. Je ne parle pas ici d’être dans les oeuvres, d’être de bons religieux qui pensent que le salut s’obtient par le mérite, ça c’est révolu ! Mais de faire la volonté du Seigneur en se laissant conduire par le Saint Esprit !


Un couple conduit par l’Esprit produira les fruits de l’Esprit ! Un couple conduit par la chair se déchirera dans la plupart des cas et surtout ne glorifiera pas Dieu.


Retenez bien ceci, votre premier couple n’est pas celui que vous formez avec votre conjoint mais bien votre relation avec le Seigneur, dans la prière, la méditation de la parole de Dieu, l’application de la parole, la crainte de Dieu.


Il est bien entendu évident que dans le quotidien, il y a également le respect des valeurs que chacun doit apporter à l’autre sans chercher le niveau spirituel, mais toujours en se laissant porter par le désir de l’aimer dans la douceur et la sagesse. Il n’y a pas de méthode pour qu’un couple soit en harmonie, c’est juste une question de relation basée sur la bonne source et l’application de ce qu’elle procure.


Si ton environnement, tes fréquentations, ton caractère, tes pensées sont sous mauvaises influences, la relation verticale étant quasi inexistante, ta relation horizontale sera malade. Michel Sardou l’a chanté, c’est « La maladie d’Amour », tout autant que Jacques Brel qui interprète ce chef d’oeuvre de « Ne me quitte pas ! », 2 chansons qui n’auraient jamais été écrites si les couples connaissaient Dieu et la relation verticale.


Il est de fait indispensable de vivre une relation personnelle avec Dieu, pas sous la forme d’un protocole religieux qui te donne bonne conscience. Dieu ne sera pas dans cette pratique. Il faut un vrai engagement, un partage décidé qui te coûte, qui te demande de te lever, de rechercher Dieu, de te confier, de te repentir, de pardonner, de servir, d’accepter ce qu’il te dit alors que tu n’en a pas envie, de faire sa volonté, de chérir ton conjoint alors que tu lui en veux, de tendre l’autre joue, de prier, prier et prier, de méditer la parole jour et nuit, de le louer…. La relation verticale demande une discipline journalière, pour cultiver l’obéissance et la crainte de Dieu mais elle procure la Paix et la vie Eternelle pour la Gloire du très Haut et l’équilibre de ton couple !


Tu n’y arriveras pas si tu le fais par tes propres forces, ce n’est pas comme cela que Dieu te demande de faire. C’est en t’abandonnant entre ses bras chaque jour dans la constance et la persévérance. C'est en le priant qu’il t’aide à devenir un disciple, parce que c’est le plus grand désir de ton coeur. Ta soif et ton adoration pour le Seigneur te rempliront de jours en jours, de semaines en semaines, de mois en mois, d’années en années et elles grandiront alors que tu diminueras. Ce qui compte ce n’est pas le début, c’est la fin…..


Chaque conjoint, doit avoir cet objectif pour la gloire de Dieu ! Passons au second volet du mode de relation conjugale.



B - QUELQUES CONSEILS POUR VIVRE HEUREUX !


Très important !


Ne laissez personne violer votre couple ! Je m’explique ….


Votre espace conjugale doit être totalement hermétique et ne doit permettre à personne de venir s’y introduire. Il doit être composé de vous 2 en Dieu seul, qui est votre source de vie ! C’est la formule du 2 en 1 voulu par le Seigneur ! Seul votre accord peut permettre à un couple par exemple de vous conseiller, mais il doit être accompagné de limites à ne jamais franchir.


Vous pouvez demander à ce couple de vous conseiller, mais ne lui faites pas part des détails qui ne le regarde pas. Votre sexualité est intime par exemple et n’a pas à être déballée. Certains parents, amis, proches, sont des parasites curieux qui vous influencent mal, ne vous livrez pas, ce ne sont pas leurs affaires ! Protégez-vous et ne recherchez que des conseils, sans dévoiler ce que seul Dieu doit savoir. D’ailleurs, ne sait-il pas tout ?


Sur ce point du conseil, pourquoi demandez aux hommes les miettes de ce que Dieu peut vous apporter parfaitement. Vous pouvez cependant, demandez certains conseils pratiques du style, « Il est trop distant, comment faire ? » « Elle est trop sensible à telle chose, que dois je lui dire ? » « Elle à besoin de reconnaissance et pourtant…. » Mais pour la question de votre relation avec le Seigneur, personne ne pourra le faire à votre place ! C’est une question de décision personnelle, de résolution ferme et sans retour ! Les personnes qui conseillent, doivent être de vraies recommandations !


Ou se trouve le bonheur conjugal ? Voici ce que j’appelle les proverbes du couple !


Voici quelques conseils en boucle que je vous recommande de méditer :


> Ton conjoint est là pour t’aider à rechercher le bonheur qu’il ne peut produire lui même. De fait, à ton tour, tu l’aideras à se tourner vers la source, qui le produit en la personne de Jésus !


> Le bonheur est comme un logiciel de L’Esprit divin qui équipe ton âme, qui était infectée par le péché. Ce logiciel c’est Jésus (Ceci est une image bien entendu)


> Le logiciel doit être installé dans l’âme des 2 conjoints pour qu’ils soient connectés en un seul Esprit avec de très nombreuses mises à jour. (Il s’agit de la relation verticale quotidienne avec Christ, le Saint Esprit, la constance, la mise en pratique, la repentance).


> Le prix de cet engagement est la mort à soi même. Et oui, il y a un prix à payer mais au bout, la vie Eternelle te tend les bras !


> Que l’on soit seul (Célibataire) ou avec un conjoint (Marié), le bonheur trouve sa source dans le même lieu avec la même personne. Il ne tient jamais compte d’une autre personne humaine, il ne provient que de Dieu.


> Dans le couple, nous attendons souvent que l’autre, nous rende heureux, pour combler notre vide de bonheur. Si c’est le cas, la source des conflits va se réveiller ! C’est le fait d’attendre de l’autre que tu dois bannir ! Aucun conjoint, n’a cette fonction et cette capacité. Il n’est pas programmé pour !


> Seule l’action de l’Esprit en toi produit les fruits de Dieu qui béniront ton conjoint. Sans l’Esprit, tu ne lui offriras que tes émotions, tes sentiments qui sont forcément personnels et pas neutres. C’est ta personnalité naturelle, sous l’influence de tes émotions qu’ils recevra ! Voilà pourquoi un conjoint ne peut rien attendre de l’autre pour être heureux, mais de l’Esprit de Dieu en lui, qui aura un écho divin, remplit d’amour, de sainteté, de bonté, de douceur, de droiture, de justice, de maitrise de soi….. C’est Christ en lui ou en elle qui rend heureux !


> Aucun conjoint ne peut t’offrir le bonheur, puisque comme toi, il n’en est pas la source. Mais s’il est un vase qui se laisse remplir de l’Esprit Saint, alors Jésus en lui sera une part de ton bonheur , Jésus en toi sera la seconde part qui t’apportera le bonheur parfait, des 2 parts qui ne font qu’une en Christ !


> Chaque conjoint doit trouver la source du bonheur en Jésus et c’est avec ce qu’elle procure que son conjoint sera comblé, par la source, jamais directement par le conjoint qui est le canal de transmission de Jésus qui est la source du bonheur.


> Ne calque pas ta vie au travers de ton conjoint, mais laisse Dieu exister au travers de toi et sa source jaillira pour le plus grand bonheur de ton conjoint.


> La source du bonheur ne se trouve pas chez ton conjoint mais en Dieu ! N’attend jamais qu’il te rende heureux, donne lui l’Amour que seul le Seigneur peut exprimer en toi !


> Aimer son conjoint, c’est l’aider à trouver la source du bonheur qui se trouve dans la présence de Dieu ! S'il ne la connait pas, sois le canal pour l'amener à la source de la vie, qui le sauvera.


> Aucun être humain, ne peut satisfaire à notre bonheur personnel, pas même notre conjoint. Pourquoi ? Il n’est qu’un canal et non la source, un vase et non le potier ! Faut-il encore qu’il ait une relation verticale constante ! La source ne vient pas à toi, c’est à toi d’aller vers elle ! Même si elle vient t’abreuver parfois par amour et protection.


> Le bonheur se trouve au carrefour de la mort et de la vie. Si tu meurs à toi même, cherchant à laisser le Seigneur conduire toute ta vie, le bonheur en la personne de Jésus t’offrira la vie. Mais pour trouver le bonheur, comme Jésus l'a fait, il faut accepter de souffrir, de mourir, il faut renoncer et porter sa croix ! C’est là qu’est le vrai bonheur, pas celui d’une vie confortable, mais celui d’un combat où tu es plus que vainqueur en Christ (Romains 8 v 37).


> Nos épouses, nos maris ne peuvent exprimer l’Amour de Dieu, ils en sont incapables ! Ils peuvent cependant être des canaux qui porteront beaucoup de fruits.


> Un conjoint ne peut guérir les blessures du coeur. Les câlins, les discussions et les conseils sont des pansements qui ne referment pas la plaie. Seul Dieu peut le faire. La psychologie, détecte, Dieu guérit, alors autant se passer de la psychologie si nous connaissons la réponse et surtout rechercher la source.


> Il faut être une personne totale en Dieu, avoir une relation, une connexion totale, verticale avec notre créateur, la source de la vie. Ne priez pas pour vous plaindre de votre situation mais adorez le Seigneur en lui faisant une totale confiance, en vous confiant avec votre coeur, en lui disant que même dans vos épreuves, vous savez que jamais il ne vous lâchera. Voilà ce qu’il aime, les prières de coeur qui crient à lui et qui donnent leurs vies pour lui ! (Lisez et méditez les psaumes de David)


> Les conjoints ne sont jamais que des béquilles de convalescence, le chirurgien, c’est l’Eternel des armées !


> L’absence cruelle de connexion, d’intimité, de méditation, de coeur à coeur avec Dieu, est la source polluante des conflits conjugaux. C’est la cause d’une relation toxique qui pollue le couple.


> Dieu peut reconstruire, raccorder, consoler, guérir, donner la vie, faire des miracles, pas le conjoint, surtout si lui même est très loin de Dieu ! C’est une raison de plus pour vous rapprocher de Dieu afin que votre conjoint puisse bénéficier de l’Amour que Dieu produit en vous ! Cela lui permettra de se rapprocher de Dieu !


> Jésus a dit à la Samaritaine : « Si tu bois de mon eau tu n’auras plus jamais soif ! » La Samaritaine avait eu plusieurs maris et Jésus le savait. Sa réponse résume tout ce que vous venez de lire. Ce ne sont pas les conjoints qui sont la source de votre bonheur, la seule source c’est Jésus !


> Jésus est mort à la croix pour crucifier la chair des 2 conjoints et ne vivre que par un Seul Esprit, ils doivent en porter les fruits !


> Jésus pardonne, supporte, aime comme personne. Aucun conjoint ne peut le faire ! Pour vivre cela, que nous dit il ? « Renonce, porte ta croix et suit moi » Matthieu 16 v 24


> Renonce à ta chair, aux mauvaises pensées, éloigne-toi des influences malsaines qui s’immiscent dans ton couple ! Renonce à la rancune, à la solitude amère, aux idées noires, à tes émotions fortes, à l’apitoiement sur toi, au combat de coq, arrête d’en vouloir à ton conjoint parce qu’il ne fait pas ci ou pas ça ! Dépasse le clivage horizontal et plonge-toi dans les bras de la verticalité chaque jour.


> Plus tu vas attendre de ton conjoint qu’il réponde à tes désirs, plus tu seras déçu. Change de direction, cherche plutôt à recevoir de Dieu ce que tu dois lui apporter sans rien attendre en retour. La source, c’est de donner non de recevoir, alors seulement là, tu recevras ce que tu n’attendais pas…

Jésus n’a t’il pas dit ? « Je suis le chemin, la vérité et la vie ! » Change de chemin, il n’y en a qu’un seul, le renoncement , la croix et marcher dans les pas de Jésus !


> Porte ta croix, en tendant l’autre joue, en n’ouvrant pas la bouche, en te laissant même humilier sans répondre par tes émotions. Dieu ne nous demande pas de rendre le mal pour le mal mais de réagir au mal par le bien. C’est auprès de Dieu que tu trouveras le bonheur, le vrai bonheur, car lui ne te souillera pas, ne t’humiliera pas, il t’aime au delà même de ce que tu peux espérer ! Il guérira toutes tes blessures.


> Ne cherche pas secrètement à ce que ton conjoint change mais cherche continuellement à ce que Dieu te change, te façonne et t’offre le regard qu’il a sur ton conjoint. Tu constateras que son regard est bien différent de ton regard ! Plus tes regards se porteront sur Jésus, plus ton coeur sera rempli d’Amour pour ton conjoint.


> Si tu veux aimer ton conjoint, adore Jésus, et Jésus fera le reste ! Ne te positionne pas en première ligne, au front, tu vas t’effondrer. Laisse-lui la première place et il t’élèvera ! C’est quand même mieux que d’être effondré, non ?


> Laisse faire le Seigneur, Il est la source du bonheur et ton conjoint sera confondu, car elle ou il ne te verras plus mais il verra Jésus !


> Plus tu passeras de temps avec le Seigneur, moins ton conjoint passera de temps à te juger !


> Si ton conjoint est loin de Dieu, ne le soule pas de réponses religieuses, ne le provoque pas, ne l’irrite pas en paroles, mais soit un témoin en actes qui le confondront avec sa conscience. Si tu en souffres, tu seras amené à une relation verticale de plus en plus poussée et la libération ce fera, car Dieu entend et répond à ceux qui crient à lui !


> Ne cherche plus jamais chez ton conjoint ce qu’il ne peut t’offrir ! En faisant cela tu le fais terriblement souffrir ! Et toi aussi !


> Invite ton conjoint à passer du temps sur ce que vous pouvez vous apporter l’un à l’autre mais de grâce, laissez Dieu vous apporter, ce que lui seul peut vous apporter !


> La source coule pour chacun d’abord individuellement et vous invite ensuite à vous y plonger ensemble mais surtout, ne prends jamais ton conjoint pour la source car il ne peut que s’y baigner !


En conclusion sur ce chapitre ….


Que pouvons-nous ajouter ?


Combien de couples font fausse route, parce qu’ils basent leur relation sur ce que l’autre peut leur apporter ? C’est le piège conjugal qui détruit des millions de couples, parce que nous ne devons pas attendre de l’autre pour être heureux (e). Aimer c’est donner sans rien attendre, c’est servir et protéger, c’est aimer l’autre, comme soi-même et ne jamais se sentir supérieur mais au contraire se fondre dans une unité qui fait la force et ne lâche rien….. Ensemble dans un même Esprit !


Notre conjoint est comme nous l’avons vu une partie de nous-même mais il n’a pas en lui, à la base, l’amour de Dieu. C’est la nouvelle naissance qui va le transformer mais il devra toujours être vigilant et entretenir sa relation verticale.


Dans la relation d’aide, nous constatons que les époux se déchirent la plus part du temps sur des problèmes de communication et d’incompréhensions. Ils reprochent à l’autre de ne pas être reconnaissant, d’agir parfois dans le mépris et ainsi tout s’enchaine. Les émotions prennent le dessus et l’amertume fait son nid, la distance se crée et le chacun pour soi se régale.


C’est toujours la faute de l’autre, jamais de la nôtre ! On veut bien reconnaitre un peu de tords mais on ne pardonne pas le reste ! Alors la colère se déchaine et on commence à entretenir des mauvaises pensées et à envisager un plan de sauvetage. On a besoin de se confier et les mauvais esprits se manifestent, pour nous conseiller de tout abandonner ou de reconstruire, sur des bases fermes et sans retenues.


Voilà le résultat trop souvent constaté, d’une relation horizontale sans relation verticale ! Si mon premier couple ne fonctionne pas, comment le second qui en dépend peut il être en bonne santé ? C’est impossible !


NE L’OUBLIONS PAS NOUS PARLONS ICI DE COUPLES CHRETIENS !


Où est Dieu dans tout cela ? Nul part !!!


Et pourtant nous sommes un couple Chrétien disent-ils ! Nous en doutons, n’est ce pas ! Le mode de relation conjugale doit respecter impérativement l’ordre divin :


1 LE PREMIER COUPLE est la relation verticale constante et croissante avec Dieu

2 LE SECOND COUPLE est la relation horizontale avec le conjoint qui met en pratique les fruits de la relation verticale

3 LA MISSION CONJUGALE est de servir le royaume de Dieu ensemble

4 LE TEMOIGNAGE de l’unité conjugale en Christ pour être une lumière dans les couples


Voilà le mode de relation de relation conjugale qui doit être pratiqué par un couple d’enfants de Dieu nés de nouveau !


La sanctification doit être à l’ordre du jour …….


Sans la sanctification, il n’y aura pas de transformation. La mise à part, l’intimité avec Dieu répétée chaque jour est le chemin du salut par la sanctification. Chaque époux doit être sanctifié, pour connaitre une nouvelle naissance dans la croissance et porter du fruits. On reconnait un arbre à ses fruits ! Quels sont tes fruits, doux ou amers ? Le mode relationnel, vit par la sanctification qui offre une libération de l’âme pour le bien de tout le corps que forme le couple. LA SANCTIFICATION DOIT ETRE TA PRIORITE !


Prie pour ta sanctification et provoque-là en respectant ton intimité avec Dieu dans une communication de coeur à coeur, sincère ou tu te confieras pleinement. L’adoration permet une sanctification merveilleuse qui remplit ton coeur de la présence de Jésus. Recherche-le et il comblera ton coeur sans limite, dans une joie et une paix inexprimable ! Cela fait partie du mode relationnel que tu dois vivre !


Le pardon !


On ne peut parler du mode de relation conjugal sans aborder, le sujet du pardon. Il est une clef essentielle de l’équilibre du couple.

Le 1er point sur le pardon, est que la parole de Dieu est sans détour : « Si tu ne pardonnes pas, Dieu ne te pardonnera pas ».

le 2ème point réside dans le fait de ne pas entretenir une relation toxique qui va polluer tout le corps. Il faut vite chasser ce venin diabolique !

3ème point est que lorsque tu ne pardonnes pas à ton conjoint, c’est à toi que tu fais le plus mal, car l’alliance est en danger !

Le 4 ème point est que le non-pardon est contraire à la volonté de Dieu ! Il ne faut jamais oublier, que tu as été pardonné par Jésus au prix de sa mort sur la croix pour tous tes péchés ! De quel droit ne pardonnerais-tu pas ? Es-tu au dessus de Christ, c’est le 5 ème point !


Le pardon est un chemin, qui nécessite de remettre à Dieu ce que naturellement nous sommes incapable de produire. Il reflète également la perception que tu as de Dieu. Est-il ton père, celui en qui tu as toute confiance et qui va te permettre que ton coeur, lâche tout entre ses mains.


Combien de fois, je n’arrivais pas à pardonner et ma nature m’empêchait même de le vouloir ! Mais avec les années et surtout à cause de ce que Jésus a fait pour moi à la croix, le pardon n’est plus un obstacle et l’amour de mon Père céleste m’a transformé.


Je ne suis pas insensible, certes et j’ai toujours des émotions, mais ma relation de plus en plus intense avec le seigneur me remplit de l'Esprit et m’anime de son fruit qui ne veut plus cohabiter avec l’amertume et les conflits toxiques.


La seule recette pour pardonner n’est pas de tenter de le faire par ses propres moyens, mais de tout déposer à la croix et de laisser Christ agir à notre place. Il est bien plus à même, d’être notre libérateur ! Je ne supporte plus l’amertume, elle m’a tellement emprisonnée durant des dizaines d’années, que j’ai crié à Dieu de me donner son Amour quelques soit les situations dans l’adversité.


J’y parviens de mieux en mieux, j’ai compris que je ne devais plus regarder au mal que certains me font mais au bien que je pouvais leur apporter.


« La clef, n’est pas dans le mal que l’on nous fait mais dans notre réaction à ne pas lui répondre de la même façon ! »


J’ai accepté l’idée de ne pas être apprécié et d’être critiqué par certains, parce qu’au fond, sans Dieu, moi aussi je n’aimais pas. Un blessé blesse et mon coeur ne doit plus jamais répondre par le mal mais être un canal qui peut permettre à ce blessé de guérir.


Ma femme m’a blessé et je l’ai beaucoup blessé mais notre victoire sur ce combat de blessé à blessé, c’est d’avoir été sauvé par Christ qui nous a appris à soigner les blessés en les aimants de tout notre coeur avec l'Amour de Jésus !


Mari, ne laisse plus jamais un climat toxique faire son nid, soit obéissant à la parole de Dieu et brandis toujours et en toute circonstance, la clef du pardon pour préserver l’unité de l’alliance divine.


Femme, sois fidèle au Seigneur et entretiens une relation d’unité en Esprit avec ton conjoint, afin que l’amertume ne puisse jamais prendre racine entre vous.


Mari et femme, vous formez un seul corps, 2 parties en une et aucune des 2 parties ne doit infecter l’autre sous peine de rendre tout le corps malade.


Pour éviter d’avoir à pardonner ou à demander pardon …..


> Ayez une relation verticale, soutenue individuellement et aussi en commun, c’est une clef très importante dans le trousseau du bonheur conjugal.


> Acceptez d’admettre vos traits de caractères qui sont des virus conjugaux et remettez-les au Seigneur.


> Cessez de regarder la paille dans l’oeil de votre conjoint et travaillez uniquement votre poutre.


> Demandez à Dieu de vous donner son Amour pour votre conjoint très régulièrement. Dans la prière !


> Ne tentez jamais de changer de par vous-même ou de le changer, c’est impossible ! Seul Dieu le peut !


> Si le conflit persiste, il va falloir prier ensemble, c’est inévitable et c’est le remède absolu !


Daniel Gilman




165 vues