Rechercher
  • L.GILMAN

2 CORINTHIENS 4




Verset 1 à 2

Paul a lui même était un persécuteur pour l’église et Dieu lui a fait miséricorde, c’est pourquoi il prend patience envers les autres, afin de faire preuve aussi de miséricorde envers ceux qui les maltraitent et les rejettent. Il n’adoucit et ne change en rien son message, car l’évangile reste l’évangile et il ne veut pas l’annoncer différemment, car il sait que seule la vérité compte et touchera les coeurs. C’est la puissance de Dieu qui agira et non l’homme qui essaiera de persuader, car ça ne marche pas.


Verset 3 à 7

Le diable aveugle le coeur des hommes, mais le Saint-Esprit est puissant. C’est pourquoi, Paul sait que l’évangile doit être annoncé tel qu’il est, sans rien en retirer ou en rajouter, car c’est la seule manière pour qu’il puisse faire son oeuvre dans les coeurs.

Paul sait que l’évangile est un trésor et il se considère, avec comme ses compagnons, semblables à des vases de terre, car n’oublions pas que nous sommes l’argile.


En prenant soin de la parole de Dieu et en l’annonçant telle qu’elle est écrite, Dieu peut agir.

Qui sommes-nous pour l’altérer ou la transformer en fonction des personnes ou des situations ? C’est un manque de foi et c’est en quelque sorte une violation des droits d’auteurs. Nous ne sommes que des facteurs de la bonne nouvelle et si tel est le cas, la puissance de Dieu pourra vraiment agir, parce que nous le laisserons faire et que nous n’essayerons pas d’enjoliver pour séduire et convaincre. Jamais le voile ne pourra se retirer si nous tentons d’agir par nos propres moyens, seule la parole de Dieu est puissante, mais elle est dans sa véracité !


Verset 8 à 12

La vie d’un vrai disciple n’est pas simple et Jésus nous avait averti Jn 15:20 Souvenez–vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre.

Mais le salut est au bout de la course, c’est pourquoi toutes ses peines et ses souffrances valent la peine d’être vécues. Paul avoue que ce n’est pas facile, mais il ne désespère pas pour autant, il sait que c’est le prix à payer. Lui et ses compagnons sont pressés de toute part, dans la détresse, persécutés et abattus, mais cela ne veut pas dire qu’ils n’ont plus de solution, qu’il sont désespérés, abandonnés et perdus. Non ! Il sait que ces souffrances sont la continuité des souffrances de Christ, parce que tout ceux qui décident de le suivre seront sujets à la souffrance, sans exception. Il faut que la croix fasse son oeuvre dans les coeurs. La vie de Jésus se manifeste par notre mort et nous devons en prendre conscience. Si c’est nous qui vivons, Jésus ne pourra se voir ! C’est pourquoi, il est absolument nécessaire de renoncer à nous-mêmes pour laisser Christ régner pleinement en nous. Notre prière quotidienne doit être : « que ton règne vienne en moi, Seigneur ! » Beaucoup veulent la puissance de Dieu mais sans vouloir en payer le prix. La puissance a un coût, elle n’est pas gratuite, c’est notre vie ! Pour que la vie de Jésus soit manifestée, il faut que notre mort le soit aussi. Mat 10:39 Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.


Verset 13 à 15

C’est par la foi que nous sommes sauvés, juste par le moyen de la foi. Le voile se lève dès lors que nous croyons de tout notre coeur à la bonne nouvelle. Et parce que nous croyons, nous avons ce besoin ensuite de le partager autour de nous. La grâce des uns encourage les autres. C’est en vivant nos épreuves, que nous réalisons à quel point Dieu est bon. Il est toujours là et nous expérimentons sa présence encore davantage dans ces moments là. C’est en traversant des tribulations et des souffrances de tout genre que nous voyons la main de Dieu et que de ce fait, nous pouvons lui rendre toute la gloire qui lui est due.


Verset 16 à 18

Plus nos yeux seront fixés sur les choses d’en haut, plus nous nous détacherons des choses terrestres. Plus notre chair est mise à mort, plus l’Esprit de Dieu peut se manifester et ainsi élever Jésus en nous. La destruction de notre homme extérieur produit la vie de l’homme intérieur. N’est-ce pas merveilleux ? Cela vaut vraiment la peine de laisser faire la mort faire son oeuvre, afin que la vie puisse jaillir ! C’est l’Esprit qui donne la vie, c’est l’Esprit qui renouvelle l’intelligence, c’est l’Esprit qui fortifie notre âme, l’Esprit Saint a un rôle capital si nous voulons vivre une vie de vrai chrétien. C’est ensuite lui qui conseille, guide, instruit, interpelle et nous prévient des dangers. Plus nous laisserons la mort faire son oeuvre, plus nous expérimenterons la puissance de l’Esprit.

Ne restons pas attachés au visible, tout va disparaitre, tout n’est qu’une vapeur. L’éternité nous attend, élevons notre regard vers l’héritage que Dieu veut nous donner, notre espérance se trouve en lui uniquement.

Les souffrances n’ont rien de comparables à la gloire qui nous attend Rom 8:18 J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous.


Notre joie ici bas dépendra de notre regard sur les choses visibles et invisibles ! Plus nous serons attachés à la terre, plus nous serons malheureux au fond de nous mêmes, et à l’inverse, moins nous y serons attachés, plus nous serons heureux ! Ce ne sera pas un bonheur passager, mais un bonheur durable, un bonheur qui ne s’éteindra pas.




0 vue